Encore une agression à la béquille dans Lyon ce week-end

Encore une agression à la béquille dans Lyon ce week-end
Image Illustration - Lyonmag

 

Il semblerait que l’attaque à la béquille soit en vogue à Lyon. Après le jeune de 20 ans qui s’était fait agressé vendredi soir à coup de béquilles, pour défendre un couple devant la Part Dieu, voici qu’un nouveau couple a été attaqué avec la même arme.

Le jeune couple rentrait à pied de leur soirée samedi soir vers minuit quand ils se sont fait agressés violemment rue Montagny dans le 8e arrondissement de Lyon.

Ils croisent alors quatre individus dont l’un d’entre eux s’est attaqué à la jeune femme pour lui prendre son sac à main. La victime a tenté de se débattre et son agresseur lui a asséné des coups de poings. Au même moment son compagnon affrontait les trois autres individus dont l’un l’a frappé à coup de béquilles.  

Des riverains sont venus au secours des deux victimes et ont alertés des CRS qui étaient en patrouille dans le quartier. Avec le renfort des forces de polices, les CRS ont pu repérer les quatre agresseurs. Seuls trois personnes ont été interpellées, le quatrième ayant pris la fuite. Ils sont tous les trois âgés de 15 ans. Les agresseurs ont été présentés aux victimes, qui ont subi cinq jours d’ITT, pour une identification.

Seuls deux agresseurs ont été reconnus par les victimes. L’affaire sera présentée au parquet ce lundi.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
marcounet le 18/11/2016 à 16:56

Il faut réouvrir les maisons de redressement.Qu'ils y reste jusqu'à leur majorité ensuite prison ferme.

Signaler Répondre

avatar
Steven Cigale le 14/11/2016 à 18:21

Un autre aspect à prendre en compte : sur le plan social, certains parents sont en totale perdition. Cela rejaillit forcément sur les enfants.

Signaler Répondre

avatar
Steven Cigale le 14/11/2016 à 17:57

Whaoo un sujet dans lequel les trolls sont en totale infériorité et où, que l'on soit d'accord ou pas ou un peu, abondent des réflexions, des propositions, des précisions...
Merci vous me réconciliez avec vous cher(e)s lecteurs.

Signaler Répondre

avatar
Fabdynamite le 14/11/2016 à 15:34
UneVraieIdeePourAvancer a écrit le 14/11/2016 à 11h33

il devient imperatif de faire prendre conscience aux parents , avec la plus grande fermeté, qu'ils sont totalement responsables de leurs enfants.
Donc je proposerai deux décisions : *
Pour gerer l'urgence de l'immediat , appliquer un volet repressif fort :
Les parents devront etre condamnables au civil et surtout au pénal, de peines équivalentes aux délits commis par leur progéniture, mais applicables aux adultes.
En meme temps, et pour permettre de démarrer un long processus de correction de l’état éducatif de certains parents, et de leurs enfants, je propose de renommer le ministère de l’éducation en ministère de l'enseignement, qui s'appliquera à enseigner le français , les math, physique, l'histoire géo, les langues.
Et de créer un nouveau ministère de l’Éducation, avec non pas des enseigants, mais des éducateurs, qui prennent en charge, au nom de la paix et de la sécurité de la collectivité, l'éducation des enfants à problèmes : respect des règles, des autres, savoir être, tenue, politesse, propreté, etc...
Car aujourd'hui, nombres de parents , qui sont en charge de la partie éducation de leurs enfants, ne le font plus. Et c'est le vrai probleme auquel nous faisons face.
La religion en tant que telle n'y est pour rien , sauf qu'elle peut inculquer des valeurs anti sociales et destructrices . Mais l’origine du problème, ce sont les parents , qui, par leur laxisme, leur faiblesse , leur faignantise, leur incoherence et leur aberration, sont responsables de l'absence totale d'education de leur enfant.

éducation et enseignement. 2 mots différents qu'il faut bien répéter aux parents pour qu'ils intègrent vraiment l'ampleur de leur responsabilité de choisir de devenir parent.

Je ne suis pas d'accord avec le fait qu'il faille punir les parents. Enfin, je précise :
Certains parents ont beau essayer de mettre leur enfant dans le droit chemin, il a son propre caractère et n'en fera qu'à sa tête. Il faut surtout stopper l'excuse de la minorité. Ces enfants sont des personnes à part entière qui ont un cerveau comme tout le monde et comme ils sont capables d'envoyer promener quelqu'un en disant qu'ils savent ce qu'ils font, alors, il faut qu'ils assument. En réalité, on veut toujours faire assumer quelqu'un à leur place, c'est pour ça qu'ils osent !! C'est pas compliqué.
Par contre, si les parents arrivent dans le "jeu" en défendant leur sale gosse, alors, ils faut qu'ils en prennent aussi pour les calmer !!
La solution est là !! Avec en prime un BON vote en 2017...

Signaler Répondre

avatar
BisousnoursLand le 14/11/2016 à 15:11
Vivement Marine. a écrit le 14/11/2016 à 14h42

Le FN a des idées et concrétisera la lutte contre la délinquance. Marine a entre les jambes se qu'ils manquent à nos politiciens masculins.

Mais bien Marine va scier la branche sur laquelle elle est assise.

Tout comme elle prône la sortie de l'Europe mais en gardant bien son poste (et surtout ses indemnités) de député européenne....

Signaler Répondre

avatar
Vivement Marine. le 14/11/2016 à 14:42

Le FN a des idées et concrétisera la lutte contre la délinquance. Marine a entre les jambes se qu'ils manquent à nos politiciens masculins.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 14/11/2016 à 13:38
pas si facile a écrit le 14/11/2016 à 11h52

d'accord sur la responsabilité des parents mais que faire avec l'évolution des mœurs et le fait qu'un mariage sur 3 voir sur finit en divorce:La famille devient éclatée avec des mères seules avec enfants,d'autres se battent pour la garde des enfants et se font la guerre au détriment du développement des enfants: A qui mets on la responsabilité?0 la charge exclusive de celui ou celle qui garde l'enfant?
La société devenue kleenex et de zapping a sa grosse part de responsabilité

responsabilité revient a celle qui a la garde.

Pour faire baisser le taux de divorce, il faut supprimer les pensions alimentaires et la majoration des aides au logement de ceux qui demandent le divorce.

Ca devrait les calmer.

Signaler Répondre

avatar
peace & love le 14/11/2016 à 13:38
UneVraieIdeePourAvancer a écrit le 14/11/2016 à 11h33

il devient imperatif de faire prendre conscience aux parents , avec la plus grande fermeté, qu'ils sont totalement responsables de leurs enfants.
Donc je proposerai deux décisions : *
Pour gerer l'urgence de l'immediat , appliquer un volet repressif fort :
Les parents devront etre condamnables au civil et surtout au pénal, de peines équivalentes aux délits commis par leur progéniture, mais applicables aux adultes.
En meme temps, et pour permettre de démarrer un long processus de correction de l’état éducatif de certains parents, et de leurs enfants, je propose de renommer le ministère de l’éducation en ministère de l'enseignement, qui s'appliquera à enseigner le français , les math, physique, l'histoire géo, les langues.
Et de créer un nouveau ministère de l’Éducation, avec non pas des enseigants, mais des éducateurs, qui prennent en charge, au nom de la paix et de la sécurité de la collectivité, l'éducation des enfants à problèmes : respect des règles, des autres, savoir être, tenue, politesse, propreté, etc...
Car aujourd'hui, nombres de parents , qui sont en charge de la partie éducation de leurs enfants, ne le font plus. Et c'est le vrai probleme auquel nous faisons face.
La religion en tant que telle n'y est pour rien , sauf qu'elle peut inculquer des valeurs anti sociales et destructrices . Mais l’origine du problème, ce sont les parents , qui, par leur laxisme, leur faiblesse , leur faignantise, leur incoherence et leur aberration, sont responsables de l'absence totale d'education de leur enfant.

éducation et enseignement. 2 mots différents qu'il faut bien répéter aux parents pour qu'ils intègrent vraiment l'ampleur de leur responsabilité de choisir de devenir parent.

et donc vous êtes d'accord pour que l'on augmente les impôts :) non parce que là aussi je sens que vous avez des idées fumeuses
on attends votre programme avec impatience
ordre sécurité je sens que cela va être au top
par contre éducation, travail là on oublie plus assez d'argent je sais pas pourquoi mais cela me fait penser à quelque chose n'est ce pas mon cher Watson

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 14/11/2016 à 13:34
Martin a écrit le 14/11/2016 à 12h02

De la violence gratuite ,c'est triste.mais c'est voulu, des idées pour éradiquer cette délinquance ,il y en a plein,mais rien de concret,que des belles paroles. Malheuresement ,la violence à encore de beaux jours devant elle.

Pour ma part, je n'irai jamais dans un parc lyonnais pour aller bouquiner ou prendre du soleil. Vaut mieux la sécurité relative d'une terrasse du café où il y a au moins de témoins potentiels pour décourager les agissements de ces monstres. Je conseille aussi aux autres de porter des lunettes soleil tout le temps et des écouteurs, pour éviter tout contact injustifié avec des inconnus qui veulent notre mal!

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 14/11/2016 à 13:25
pas si facile a écrit le 14/11/2016 à 11h52

d'accord sur la responsabilité des parents mais que faire avec l'évolution des mœurs et le fait qu'un mariage sur 3 voir sur finit en divorce:La famille devient éclatée avec des mères seules avec enfants,d'autres se battent pour la garde des enfants et se font la guerre au détriment du développement des enfants: A qui mets on la responsabilité?0 la charge exclusive de celui ou celle qui garde l'enfant?
La société devenue kleenex et de zapping a sa grosse part de responsabilité

On pourra imaginer la possibilité de stériliser tout le monde avant l'âge de la puberté d'une manière réversible. A l'âge de majorité, les parents potentiels seront obligés de passer devant un jury de professionnels médicaux, psychiatriques et juridiques avant d'avoir le privilège de procréer d'une manière responsable, à la fois pour le bien de la société ainsi l'enfant. Malheureusement, le politiquement correcte continue à freiner le progrès et nous serons tous obligés de ramasser les pots cassés des parents qui sont devenus parents uniquement parce que papa était trop fatigué pour aller chercher des préservatifs ce soir-là.....

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 14/11/2016 à 13:19

Ils se baladent avec des béquilles pour faire croire à un arrêt de travail ? Pour gratter un peu plus d'allocs ?

Signaler Répondre

avatar
Martin le 14/11/2016 à 12:02

De la violence gratuite ,c'est triste.mais c'est voulu, des idées pour éradiquer cette délinquance ,il y en a plein,mais rien de concret,que des belles paroles. Malheuresement ,la violence à encore de beaux jours devant elle.

Signaler Répondre

avatar
pas si facile le 14/11/2016 à 11:52
UneVraieIdeePourAvancer a écrit le 14/11/2016 à 11h33

il devient imperatif de faire prendre conscience aux parents , avec la plus grande fermeté, qu'ils sont totalement responsables de leurs enfants.
Donc je proposerai deux décisions : *
Pour gerer l'urgence de l'immediat , appliquer un volet repressif fort :
Les parents devront etre condamnables au civil et surtout au pénal, de peines équivalentes aux délits commis par leur progéniture, mais applicables aux adultes.
En meme temps, et pour permettre de démarrer un long processus de correction de l’état éducatif de certains parents, et de leurs enfants, je propose de renommer le ministère de l’éducation en ministère de l'enseignement, qui s'appliquera à enseigner le français , les math, physique, l'histoire géo, les langues.
Et de créer un nouveau ministère de l’Éducation, avec non pas des enseigants, mais des éducateurs, qui prennent en charge, au nom de la paix et de la sécurité de la collectivité, l'éducation des enfants à problèmes : respect des règles, des autres, savoir être, tenue, politesse, propreté, etc...
Car aujourd'hui, nombres de parents , qui sont en charge de la partie éducation de leurs enfants, ne le font plus. Et c'est le vrai probleme auquel nous faisons face.
La religion en tant que telle n'y est pour rien , sauf qu'elle peut inculquer des valeurs anti sociales et destructrices . Mais l’origine du problème, ce sont les parents , qui, par leur laxisme, leur faiblesse , leur faignantise, leur incoherence et leur aberration, sont responsables de l'absence totale d'education de leur enfant.

éducation et enseignement. 2 mots différents qu'il faut bien répéter aux parents pour qu'ils intègrent vraiment l'ampleur de leur responsabilité de choisir de devenir parent.

d'accord sur la responsabilité des parents mais que faire avec l'évolution des mœurs et le fait qu'un mariage sur 3 voir sur finit en divorce:La famille devient éclatée avec des mères seules avec enfants,d'autres se battent pour la garde des enfants et se font la guerre au détriment du développement des enfants: A qui mets on la responsabilité?0 la charge exclusive de celui ou celle qui garde l'enfant?
La société devenue kleenex et de zapping a sa grosse part de responsabilité

Signaler Répondre

avatar
UneVraieIdeePourAvancer le 14/11/2016 à 11:33

il devient imperatif de faire prendre conscience aux parents , avec la plus grande fermeté, qu'ils sont totalement responsables de leurs enfants.
Donc je proposerai deux décisions : *
Pour gerer l'urgence de l'immediat , appliquer un volet repressif fort :
Les parents devront etre condamnables au civil et surtout au pénal, de peines équivalentes aux délits commis par leur progéniture, mais applicables aux adultes.
En meme temps, et pour permettre de démarrer un long processus de correction de l’état éducatif de certains parents, et de leurs enfants, je propose de renommer le ministère de l’éducation en ministère de l'enseignement, qui s'appliquera à enseigner le français , les math, physique, l'histoire géo, les langues.
Et de créer un nouveau ministère de l’Éducation, avec non pas des enseigants, mais des éducateurs, qui prennent en charge, au nom de la paix et de la sécurité de la collectivité, l'éducation des enfants à problèmes : respect des règles, des autres, savoir être, tenue, politesse, propreté, etc...
Car aujourd'hui, nombres de parents , qui sont en charge de la partie éducation de leurs enfants, ne le font plus. Et c'est le vrai probleme auquel nous faisons face.
La religion en tant que telle n'y est pour rien , sauf qu'elle peut inculquer des valeurs anti sociales et destructrices . Mais l’origine du problème, ce sont les parents , qui, par leur laxisme, leur faiblesse , leur faignantise, leur incoherence et leur aberration, sont responsables de l'absence totale d'education de leur enfant.

éducation et enseignement. 2 mots différents qu'il faut bien répéter aux parents pour qu'ils intègrent vraiment l'ampleur de leur responsabilité de choisir de devenir parent.

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 14/11/2016 à 10:33

des mineurs... qui seront libres et ont les parents ne seront meme pas inquieté!!

ce sont de dangereux psychopathes pour la communauté!! il faut leur donner un électrochoc pour qu ils changent, certes... mais surtout les mettre devant leurs "responsabilités"...de mineurs

et si un riverain avait enfoncé le crane d un des agresseurs... le premier serait directement écroué!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.