Depuis l’ISS, l’astronaute Thomas Pesquet publie un (vrai) cliché de Lyon

Depuis l’ISS, l’astronaute Thomas Pesquet publie un (vrai) cliché de Lyon
Lyon depuis l'ISS - DR

Cette fois, il ne s’est pas trompé de ville.

L’astronaute français Thomas Pesquet, en orbite à 400 km au-dessus de la Terre, a publié une photo de la ville de Lyon prise depuis l’espace ce lundi soir sur son compte Twitter.

Jeudi dernier, alors qu’il voulait souhaiter une bonne fête des Lumières à tous les Lyonnais, il s’était trompé de lieu en dévoilant un cliché de la ville italienne de Rome.

Mais cette fois pas de doute, on reconnait la capitale des Gaules. Même si la photo est floue, on distingue bien le Rhône et la Saône qui dessinent la Presqu’île. On remarque également la différence flagrante entre une banlieue Ouest, au Nord du cliché, très boisée contrairement à la périphérie Est de la ville.

Selon des internautes, la station spatiale internationale (ISS) volait au-dessus d'Aix-en-Provence lors de la prise de vue, soit à environ 270 km de Lyon.

Comme à chaque photo publiée par Thomas Pesquet, les réseaux sociaux devraient très largement la relayer. A commencer par Gérard Collomb qui a remercié cet "ambassadeur spatial".

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
célinedansladrome le 14/12/2016 à 10:53

Sur toute la surface terrestre on a eu de la chance que la station passe sur Lyon. De plus l'attention était de nous la montrer pendant la fête des lumières. Merci de l'attention Thomas !! Petit merci d'en bas!

Signaler Répondre

avatar
zefghn, le 14/12/2016 à 09:44
Post monétaire a écrit le 13/12/2016 à 22h42

Ne critiquez pas la dépense d'énergie à éclairer le ciel avec nos lampes, ça fait de l'activité économique, et l'activité économique, c'est NOS emplois !

En plus, nos descendants avec nos déchets nucléaires sauront pendant 30 000 ans qu'on aura allumé la lumière ainsi pendant quelques instants.

C'est beau.... :o)

Rien à voir, c'est le gouvernement sous l'impulsion des asso de mal voyant et de femmes citadines, qui ont obligé à augmenter et allumer partout la luminosité, pour permettre aux mal-voyants d'y voir pour se déplacer la nuit et pour les autres d'augmenter la perception de sécurité la nuit.
Quant à EDF ils essaient de passer des accords pour justement couper le courant de grosses boites la nuit, pour éclairer les rues, même si ça veut dire que les jours de pleine lune il n'y a aucune différence entre la nuit et le jour... je me suis même levé une fois à 2h en pensant qu'il était 8h en entendant les oiseaux voler et chanter...

Signaler Répondre

avatar
juju69 le 13/12/2016 à 23:32

Dingue en effet ! Le point le plus lumineux est la torche de mer-- de Feyzin !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 13/12/2016 à 22:42
Quelle pollution lumineuse! a écrit le 13/12/2016 à 17h57

Quel gaspillage d'électricité et quelle pollution lumineuse!

Nous aussi on veut voir les étoiles!

Ne critiquez pas la dépense d'énergie à éclairer le ciel avec nos lampes, ça fait de l'activité économique, et l'activité économique, c'est NOS emplois !

En plus, nos descendants avec nos déchets nucléaires sauront pendant 30 000 ans qu'on aura allumé la lumière ainsi pendant quelques instants.

C'est beau.... :o)

Signaler Répondre

avatar
Quelle pollution lumineuse! le 13/12/2016 à 17:57

Quel gaspillage d'électricité et quelle pollution lumineuse!

Nous aussi on veut voir les étoiles!

Signaler Répondre

avatar
TACHE DE RORSCHACH le 13/12/2016 à 14:11

C'est une tache ! enfin une tache lumineuse vue de l'espace , ça mériterait d’être rajouté comme dix-huitième planche au test de Rorschach .

Signaler Répondre

avatar
Pepa le 13/12/2016 à 10:36

on voit surtout la raffinerie de Feyzin et sa cheminée en flamme en plein pic de pollution !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.