Des matériaux lyonnais embarqués dans la navette spatiale transportant Thomas Pesquet

Des matériaux lyonnais embarqués dans la navette spatiale transportant Thomas Pesquet
Station spatiale internationale - Droits Réservés

Thomas Pesquet devrait manipuler une expérience conçue en partie avec des matériaux lyonnais.

Après plus de 48 heures passés dans la capsule spatiale Soyouz, le français Thomas Pesquet est bien arrivé à la station spatiale internationale dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre. Il aura pour mission notamment de procéder à l’installation d’une expérience dont une partie a été conçue à Lyon.

L’expérience, baptisée « Matiss », a pour but d’éviter la biocontamination en situation de micropesanteur, rapporte le Progrès. À terme de l’expérience, l’objectif est de réussir à déterminer les meilleurs matériaux à utiliser dans la conception de vaisseaux spatiaux.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.