Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb - LyonMag.com

Indemnités de Gérard Collomb : la droite lyonnaise tacle le maire de Lyon

Gérard Collomb - LyonMag.com

Gérard Collomb s’était plaint, la semaine dernière, de ne toucher que 4000 euros par mois.

Le nouveau règlement intérieur du Sénat ne plait pas à Gérard Collomb. En effet, celui-ci, mis en place par Gérard Larcher, pénalise financièrement les parlementaires trop absents au Sénat. C’est le cas du sénateur-maire de Lyon. "Mes revenus sont plafonnés, je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole. Je suis donc tombé à 4000 euros par mois. "Dans ces conditions, on n'aura bientôt plus comme sénateurs que des mauvais, des apparatchiks de partis et des retraités", avait confié Gérard Collomb au Point probablement durant le repas de ses voeux à la presse.

 

Stéphane Guilland, Président du groupe “Les Républicains & Apparentés – Ensemble pour Lyon”, s’en est pris au Président de la Métropole de Lyon. "Quand on entend cela, c’est à se demander s’il n’a pas perdu le sens commun. Cumulard notoire, la somme des indemnités de ses 3 principaux mandats de Sénateur, Maire et Président de la Métropole pourrait atteindre plus de 18 700 euros bruts par mois", s'est-il plaint

 

Le leader de la droite lyonnaise va même plus loin dans ses propos. "Peut-on en ces temps de budgets contraints décemment se plaindre de voir ses indemnités d’élu baisser pour cause d’absences ? Franchement où est le scandale dans la diminution d’une indemnité pour un mandat qui n’est pas fait avec sérieux ?", a écrit Stéphane Guilland.



Tags : collomb | Lyon | Politique | senat | Salaire Collomb |

Commentaires 13

Déposé le 12/01/2017 à 13h57  
Par petitparis Citer

vivement la Révolution

Déposé le 12/01/2017 à 13h39  
Par ADELE Citer

Déposé le 11/01/2017 à 16h33  
Par Minables Citer

La "droite" représentée par des individus tous plus complaisants et aidants que jamais envers leurs amis socialiste !

Car il ne faut pas s'y tromper. Même si l'un d'eux qui se place sur la morale, tiens des propos sensés.
Sur le fond ces élus n'agissent pas pour que la moralité et honnêteté soit au cœur du mandat de nos élus locaux.

Cette incartade médiatique n'a d'autre but que de faire croire à leur électorat, que cette "droite" est vent debout contre les socialistes.

Dans les faits et au quotidien, quand les uns on le pouvoir les autres leur cirent les pompes et ferme les yeux sur les dossiers pourris et autres prises illégales d'intérêts.

Minables ils sont. Pitoyables ils resterons.
Eux et leur électorat.

Déposé le 11/01/2017 à 14h40  
Par zeus. Citer

Qu'il s'occupe des sdf français qui dorment dans la rue.

Je constate que personne n'a parler des SDF français dans les commentaires.
Ce n'est pas parce que ce n'est pas un migrant qu'il faut oublier de parler des sdf français ! N'est ce pas les militants ?

Déposé le 11/01/2017 à 13h06  
Par Kasper Citer

Collomb n'est ni de droite, ni de gauche...il est INDÉCENT!

Déposé le 11/01/2017 à 08h24  
Par Elise Citer

On comprend pourquoi la gauche a perdu l'électorat ouvrier et en 2017 elle ne sera pas au 2ème tour mais sera laminée.
Les électeurs ont cessé d’être c....

Déposé le 10/01/2017 à 22h08   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par honteux Citer

Voilà encore un socialiste qui ne pense qu'au pognon !! Il faut les virer d'urgence !!

Déposé le 10/01/2017 à 20h43   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par fva69 Citer

Marre de ses politiques qui abusent du peuple La révolution française n a rien changer On a toujours des rois et bourgeois au pouvoir Il faudrait une vrai révolution pour arrêter se système économique pourri et corrompu

Déposé le 10/01/2017 à 19h10  
Par Pouah!! Citer

Rien à ajouter, ces politiques (surtout de gauche) sont à vomir.

Déposé le 10/01/2017 à 18h48   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par c'est chaud Citer

Je comprend !! Comment faire pour vivre avec 4000 euros pour mois !!?? Moi j'y arrive pas.

Déposé le 10/01/2017 à 18h21  
Par sijavaisletempsjepleurerais Citer

Ces gens la sont detestables : aucun respect pour les gens et ils sont nombreux qui travaillent a plein temps pour 1100 euros par mois . Il peut toujours aller un peu plus souvent au senat !!!! A gerber ce mec

Déposé le 10/01/2017 à 18h09  
Par Pauvres monarques Citer

À droite ,ils sont pas mieux,sa me rappelle me Lagarde qui a l'époque du passage à l'euro insisté sur le fait que l'on pouvait manger avec un euro par jours.surement pas son cas,triste constat. Couche disait d'ailleurs,les riches auront de la nourriture et les pauvres de l'appétit ,rien n'a vraiment changer sinon en pire.

Déposé le 10/01/2017 à 17h56  
Par HONTE à vous mr le baronnet qui vous servez avant de servir ...... Citer

Le sénateur du Rhône et maire de Lyon Gérard Collomb se désole que, pour cause d'absentéisme, il ne touche plus "que" 4.000 euros par mois. Il oublie au passage quelques autres sources de revenus qui viennent compléter cette indemnité de base.
"C'est un vrai cauchemar" se plaignait Gérard Collomb, à propos de la baisse de ses revenus parlementaires.
©Philippe Desmazes/AFP
-A
+A

"Mes revenus sont plafonnés (…) je suis tombé à 4.000 euros par mois. C’est un vrai cauchemar". Le sénateur du Rhône et maire de Lyon Gérard Collomb a déclenché la polémique dans ses propos pour le magazine Le Point. C’est pourtant lui qui voulait alerter sur une disposition de la haute assemblée qui provoquait sa colère: les sanctions financières qui pénalisent l’absentéisme et obligent depuis quelques mois les sénateurs à être présents au travail en commission, aux questions d'actualité au gouvernement, ainsi qu'aux votes solennels.

Gérard Collomb n’est membre "que" de la commission des lois du Sénat. Mais, sans doute pris par ses obligations de maire de la troisième ville de France, et président de "Métropole de Lyon", il atteint malgré tout un niveau d’absentéisme qui entraîne une sanction sur son indemnité de base de sénateur, soit 5.547,77 euros. Gérard Collomb prétend être tombé à 4.000 euros, soit un rabotage d’un peu plus d’un quart.

Sauf que l’élu a d’autres sources de revenus, certaines issues du Sénat, qu’il oublie de prendre en compte dans sa déclaration aux médias. Mais pas dans sa déclaration d’intérêts et d’activité ou son indemnité de maire de Lyon –2.757,34 euros– est bien précisée. Alors qu’un maire de Lyon touche en principe 8.227,07 euros, Gérard Collomb est concerné par le plafonnement du cumul des indemnités ce qui explique le faible montant qu’il touche. Mais, problème, il assure au Point: "Je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole". Sans doute faux donc pour la mairie de Lyon, sauf erreur d'actualisation (mais exact pour son siège à la Métropole de Lyon).

Et autre source que Gérard Collomb se garde bien d’évoquer: l’Indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) destinée, selon le site du Sénat "à couvrir les frais inhérents à l'exercice des fonctions parlementaires". Montant: 6.073,45 euros au 1er juillet 2016, nets d’impôts (mais pas de CSG et de CRDS), dont l’usage est à la discrétion de l’élu. Et cette "enveloppe" ne sert pas, contrairement à la confusion faite, à rémunérer les collaborateurs. Du moins pas forcément, c’est le sénateur qui décide. Mais il peut compter pour payer ceux qui l'assistent sur un crédit mensuel de 7.539,39 euros mis à disposition par le Sénat. S’il n’a pas de liberté totale sur cette somme (qu’il n’encaisse pas personnellement), rien ne l’empêche de choisir son conjoint comme collaborateur pour augmenter les revenus du ménage (ce qui n’est pas le cas de Gérard Collomb, qui emploie trois collaborateurs).

En cumulant donc son indemnité réduite, plus son IRFM et son indemnité de maire de Lyon, Gérard Collomb touche donc un montant probablement plus proche des 12.830 euros que ses "cauchemardesques" 4.000 euros. Ceci ne comprenant pas les possibles prises en charge (comme des notes de frais) des 22 associations, établissements publics, fondations ou syndicats mixtes où l’élu est membre du conseil d’administration.
http://www.francesoir.fr/politique-france/gerard-collomb-se-plaint-etre-tombe-4000-euros-par-mois-au-senat-mais-en-oublie-bonne-partie-lyon-metropole-indemnites-argent

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.