Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

Parlez-moi de la pluie et C’est dur d’être aimé par des cons au cinéma, la biennale de la danse et le festival électro Riddim Collision. Le programme sorties de cette semaine du mercredi 18 septembre.

Cinéma

Parlez-moi de la pluie
Le nouveau film d’Agnès Jaoui et de Jean-Pierre Bacri. L’histoire d’une féministe qui revient dans sa maison d’enfance. Alors qu’elle s’est installée à Paris pour fuir les ploucs de province. Mais elle va se rendre compte qu’elle passe à côté d’un certain nombre de choses. Une comédie très bien écrite, très humaine qui traite au fond des humiliations ordinaires. Avec certaines scènes savoureuses, d’autres carrément hilarantes, notamment celle du joint entre Jaoui et Bacri. Avec en plus Jamel Debbouze dans un rôle complexe et intéressant.
De et avec Agnès Jaoui. Avec Jean-Pierre Bacri et Jamel Debbouze. Durée : 1 h 38.

C’est dur d’être aimé par des cons
Un film sur la liberté de la presse qui revient sur les caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo. Et sur le procès qui a suivi cette publication. Le réalisateur Daniel Leconte a suivi cette affaire depuis le début et montre ses conséquences. Avec en plus les réactions des avocats, des journalistes, des dessinateurs...  mais aussi des islamistes. Un film qui traite de la liberté d’expression. Et qui devrait provoquer des débats animés.
De Daniel Leconte. Avec Philippe Val, Elisabeth Badinter, François Bayrou... Durée : 1 h 48. Sortie le 17 septembre.


Biennale de la danse

Sélection des programmes de cette semaine

“Vu”
La nouvelle création de la compagnie Chatha, qui est originaire de la région. Une danse contemporaine avec cinq danseurs sur le thème du cuivre. Les instruments de musique bien sûr, mais aussi le fil de cuivre qui relie ou le cuivre qu’on martèle au travail. Avec pour la musique une fanfare tunisienne qui donne un son éclatant et féstif.
“Vu”, chorégraphie d’Aïcha M’Barek et de Hafiz Dhaou. Du 16 au 20 septembre au CCN de Rilleux-la-Pape. Tarifs : 14 ou 17 euros.

“The continuum : beyond the killing fields”
La chorégraphe Ong Ken Sen propose “The continuum : beyond the killing fields” un spectacle créé en 2001. Avec de la danse traditionnelle cambodgienne, de la vidéo, du théâtre d’ombre, du chant... Un spectacle grand public. Et sur scène, Em Theay, la seule survivante du Ballet national du Cambodge qui a été exterminé sous Pol Pot. Une artiste qui transmet son histoire en présentant cette danse très codifiée.
“The continuum : beyond the killing fields”, direction artistique de Ong Ken Sen. Les 22 et 23 septembre au théâtre de la Croix-Rousse. Tarifs : 17 et 20 euros.

“Petites histoires.com”
Un spectacle hip-hop, drôle et plein d’énergie du metteur en scène Kader Attou et de sa compagnie Accrorap. A ne pas manquer.
“Petites histoires.com”, chorégraphie de Kader Attou. Du 20 au 28 septembre au Transbordeur. Tarifs : 19 ou 22 euros.

“Parades & changes, repalys”
La reconstruction d’une pièce qu’Anna Halprin avait créée en 1965, et qui avait fait scandale à l’époque car les 6 danseurs et danseuses sont entièrement nus. Seuls des bandes de papiers viennent les couvrir et les découvrir. Un spectacle plein d’émotion et  d’énergie.
“Parades & changes, repalys”, d’Anna Halprin. Du 18 au 20 septembre au Studio 24 à Villeurbanne. Tarifs : 19 et 22 euros

Musique

Festival électro du 17 au 21 septembre au Confluent à l’occasion des 10 ans du fameux label Jarring Effects, qui a fait de Lyon une des villes les plus actives pour les musiques électroniques. C’est d’ailleurs également la 10e édition de ce festival Riddim Collision. A l’affiche : le meilleur de l’électro. Et de nombreux Lyonnais avec par exemple Ez3kiel, High Tone, Le Peuple de l’Herbe, Dokhandeme, Kaly Live Dub, Karlit & Kabok...
Tarifs de 5 à 15 euros suivant la soirée. Prix libre le dimanche. Renseignements : www.jarringeffects.net/riddimcollision/riddim10



Tags : biennale de la danse | Riddim Collision |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.