Présidentielle : les PCF du Rhône et de Lyon appellent à lutter contre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

Présidentielle : les PCF du Rhône et de Lyon appellent à lutter contre Emmanuel Macron et Marine Le Pen
Raphaël Debû, secrétaire départemental du PCF - LyonMag

Par voie de communiqué, les deux instances locales du Parti communiste ont fait valoir leurs positions.

Dans sa déclaration, le secrétaire départemental du PCF Raphaël Debû a taclé une campagne dans laquelle "il aura été plus question des affaires et des costards" que de politique. Il a néanmoins assuré que le parti pouvait se "réjouir du très bon score de […] Jean-Luc Mélenchon".

Il poursuit en rappelant que "le second tour de l'élection verra s'affronter la candidate de la division, de la peur et de l'intolérance et celui des banques, des nantis, de l'austérité." Pour faire face à un second tour historique lors d'une présidentielle, la consignes du secrétaire départemental du PCF sont claires : "nous, communistes, ferons tout notre possible pour barrer la route au Front National et à leur candidate Marine Le Pen."

Consigne nuancée et résignation

À Lyon, la secrétaire de Section Aline Guitard, a déclaré qu'il "nous appartient de refuser de toutes nos forces le monde de haine et de division dont elle (l'extrême-droite) est porteuse." Une consigne assez claire là aussi.

Mais alors que Raphaël Debû annonce qu'il votera "pour le bankster Macron, non pas par adhésion […] mais par amour de la France", Aline Guitard n'annonce pas clairement sa décision. La secrétaire de Section n'appelle pas à voter pour le candidat d'En Marche !. Elle invite les citoyens à continuer la lutte dans la rues ainsi que dans les urnes, notamment pour les élections législatives.

Un moyen d'obtenir des sièges à l'Assemblée pour avoir des députés "porteurs d'espoir et de changement, qui seront nécessaires pour combattre la mise en œuvre du programme du banquier Macron".

Un appel qui sonne davantage comme un cri du cœur pour Aline Guitard qui, semble-t-il, est convaincue de la victoire d'Emmanuel Macron le 7 mai prochain.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Réponse le 25/04/2017 à 12:13

Les communistes ne sont pas haineux.
Ils se réunissent autour de l'idée que le meilleur de nous même peut sortir en s'acceptant les uns les autres, en dépassant l'idée de biens matériels, et en remettant la vie comme la valeur la plus importante. Le fait qu'ils appellent à voter contre le FN, parti prônant exclusion de l'autre et repli sur soi, va donc de soi, et est un devoir républicain.

Signaler Répondre

avatar
LRPS le 24/04/2017 à 14:07

Encore 19% de communistes en France... c'est le constat affligeant de ce 1er tour.
Qu'ils appellent à voter pour Macron, le candidat d'Attali, DSK et cie... et leur avenir sera rouge sombre.
Le monde ouvrier ne le leur pardonnera pas.

Signaler Répondre

avatar
lAutre le 24/04/2017 à 10:46

ahahaha! Les communistes, ces mecs les plus haineux de l'histoire du monde même pas capable de se qualifier pour un second tour se permettent de donner des conseils de voter, nana mais wtf!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.