Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Genzyme : un nouveau poids lourd dans le biopôle lyonnais

L’américain Genzyme, pionnier des biotechnologies, construit son nouveau siège dans la biopôle de Gerland. Interview de Frédéric Turner, directeur général de Genzyme France.

Comment vous êtes arrivés dans la région lyonnaise ?
Frédéric Turner : Un peu par hasard en fait ! En septembre 2003, on venait de racheter Imtix-Sangstat, un laboratoire de biotechnologie californien. Mais on s’est aperçus que derrière une forêt de vice-présidents américains, il y avait aussi un laboratoire français dans la région lyonnaise, basé à Marcy-l’Etoile sur le campus Sanofi-Aventis ! Ça tombait vraiment bien parce qu’on avait la conviction que le premier biopôle de France, c’est Lyon.
Pourquoi Lyon est en pointe ?
Parce qu’il y a une vraie tradition lyonnaise dans le secteur de la recherche avec Mérieux par exemple. Aujourd’hui, Lyon est une place forte des biotechnologies en France. D’ailleurs à Lyon, tous les partenaires sont réunis : industriels, hôpitaux, centres de recherches, autorités de santé... Et les Lyonnais travaillent main dans la main. Au contraire de Paris par exemple, où ils s’entredéchirent. Bref, on a décidé de s’implanter à Lyon. Et aujourd’hui, on a 220 salariés sur deux sites : un centre de recherche et de production à Marcy-l’Etoile et un siège administratif à Champagne-au-Mont-d’Or. Mais c’est provisoire car on construit un nouveau siège à Gerland où seront regroupées toutes nos activités.
Pourquoi ce nouveau siège à Gerland ?
Parce qu’on a toujours voulu s’implanter au cœur du biopôle lyonnais qui regroupe Sanofi-Aventis, BioMérieux, Mérial, l’ENS... Car travailler tous ensemble crée une vraie émulation entre nous. Même si on est plus ou moins concurrents. Ça peut paraître un peu idiot à notre époque de communication virtuelle mais le bon vieux contact physique, ça marche encore ! Quand tout le monde va manger à la même cantine, se rencontre, discute : c’est comme ça qu’on a des idées et que des nouveaux projets apparaissent.
A quoi va ressembler ce bâtiment ?
C’est un grand immeuble de 22 000 m2 sur un site de 3,7 hectares, situé au sud du biopôle de Gerland. C’est un immeuble de quatre étages pour 18 mètres de hauteur. On a voulu réaliser un ensemble très massif, qui se voit de loin pour bien montrer que Genzyme s’installe durablement à Lyon. Ce sera aussi un bâtiment très lumineux, avec, côté ouest, une immense façade de 3 000 m2, en grande partie vitrée. Enfin, il sera conçu selon les normes de hautes qualités environnementales (HQE). Ce qui est déjà le cas du siège mondial de Genzyme à Boston. Et c’est essentiel pour nous car on travaille dans la recherche médicale pour soigner les gens. D’où notre démarche pour la défense de l’environnement. D’ailleurs on sera le premier site de bioproduction dans le monde à bénéficier du label HQE.
Les principales caractéristiques de ce bâtiment HQE ?
La grande façade vitrée permettra de récupérer l'air chauffé et de le réinjecter via des centrales de traitement d'air dans les bureaux pour le chauffage. Sur le toit, une surface de 2 500 m2 de panneaux photovoltaïques produira 250 000 kW/h par an. Et on va utiliser des matériaux durables et recyclables pour l'extérieur du bâtiment : verre, aluminium, acier...
Comment va s’organiser ce nouveau site ?
Il sera divisé en deux pôles autour d’un atrium à l’entrée : d’un côté, la production et la recherche dans les laboratoires et de l’autre tout ce qui accompagne la production : services techniques et de qualité, recherche... Au total, plus de 260 personnes travailleront dans ce nouvel immeuble puisqu’on a prévu de créer une cinquantaine de postes supplémentaires.
La durée et le coût des travaux ?
On a démarré les travaux en janvier et on espère qu’ils seront achevés en 2011. Le coût total est estimé à 105 millions d’euros même si ça pourrait coûter un peu plus cher au final.

Propos recueillis par Aymeric Blanc

Le projet
Implantation : Gerland
Surface construite : 22 000 m2
Hauteur du bâtiment : 18 m
Architecte : Patriarche & Co
Travaux : 2011
Coût : 205 millions d’euros

Un poids lourd mondial
Avec un chiffre d’affaires 2007 de 3,8 milliards de dollars pour 10 000 salariés dans le monde, l’américain Genzyme est la troisième entreprise mondiale dans le secteur de la biotechnologie. Genzyme s’est notamment spécialisée dans le traitement des maladies génétiques rares en travaillant sur la thérapie génique cellulaire... Mais aussi sur les maladies rénales, l’oncologie, l’hématologie, les transplantations... Fondée en 1981 à Cambridge dans le Massachusetts, Genzyme est désormais présente dans 90 pays : Brésil, Angleterre, Espagne, Afrique du Sud, Japon, Australie... En France, le groupe réalise 250 millions de dollars de chiffre d’affaires avec 460 salariés à Lyon et Paris.



Tags : genzyme | biopole |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.