Un détenu se perd lors d’un pèlerinage

Un détenu se perd lors d’un pèlerinage

Un jeune homme, détenu à la maison d’arrêt de Lyon-Corbas, s’est éloigné de son groupe pendant un pèlerinage et s’est retrouvé perdu.

Ce mercredi, aux alentours de midi, le détenu s’était retrouvé esseulé après s’être égaré sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle à Monistrol-d’Allier. Accompagné d’un prêtre et de bénévoles, l’individu, en fin de peine, effectuait avec d’autres détenus un pèlerinage.
 

Le jeune homme se serait laissé distancer par le groupe lors de la deuxième étape entre Saint-Privat-d’Allier et Saugues. Ayant pris du retard, il aurait continué sa route en suivant les balises afin de retrouver les autres. Ces derniers, le croyant en retard, l’ont attendu dans le centre de la ville.


La santé du détenu courait un risque, les gendarmes ont donc été prévenus et ont déployé plusieurs patrouilles. Finalement, le groupe a pu reprendre sa route et le jeune homme a été retrouvé deux heures plus tard.

Tags :

detenu

perdu

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Assez le 08/06/2017 à 14:45
coincoin a écrit le 08/06/2017 à 12h26

Mais c'est aussi vous qui pleurez lorsque les poulaillers sont surpeuplés!!!

Le sort des détenus m'importe moins que la sécurité des gens qui sont à l'extérieur. Je trouve consternant qu'on les sorte pour qu'ils se baladent ! S'ils sont à l'étroit dans leur cellule, je ne vais pas les plaindre. Ils ne sont pas en vacances, ils sont incarcérés.
Quant à pleurer sur des poulaillers surpeuplés, les poules, elles, n'ont rien fait pour mériter le sort qui leur est parfois réservé, contrairement à ces individus.

Signaler Répondre

avatar
Karim le 08/06/2017 à 14:12

Les pèlerinages à la Mecque se dérouleraient sans incidents, eux.

Signaler Répondre

avatar
G.O. le 08/06/2017 à 13:59

Vous avez aimé il y a quelques jours le 1er épisode de "l'évadé de la balade en forêt" ?

Vous avez pleuré d'émotion devant le second "le perdu du pèlerinage" ?

Alors vous adorerez le prochain épisode : "les détenus à la plage" ! (sortie dès juillet)

Une super co-production du ministère de la justice et de la jeunesse et des sports en partenariat avec le Club Med !

Signaler Répondre

avatar
coincoin le 08/06/2017 à 12:26
Assez a écrit le 08/06/2017 à 11h29

Non mais c'est quoi ces balades pour des détenus ? Des balades en forêt pour les uns, des pèlerinages pour les autres ..... Ils s'évadent, se perdent .... Et qui financent ces petites sorties ? Nous ! Pendant qu'ils prennent le frais à nos frais nous on bosse. Elle est pas belle la vie..... S'ils sont incarcérés c'est quand même bien pour une raison, qu'ils restent dans leur cellule au lieu d'aller prendre l'air.

Mais c'est aussi vous qui pleurez lorsque les poulaillers sont surpeuplés!!!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 08/06/2017 à 11:35
Assez a écrit le 08/06/2017 à 11h29

Non mais c'est quoi ces balades pour des détenus ? Des balades en forêt pour les uns, des pèlerinages pour les autres ..... Ils s'évadent, se perdent .... Et qui financent ces petites sorties ? Nous ! Pendant qu'ils prennent le frais à nos frais nous on bosse. Elle est pas belle la vie..... S'ils sont incarcérés c'est quand même bien pour une raison, qu'ils restent dans leur cellule au lieu d'aller prendre l'air.

Oui, dans des cellules sur-peuplées qui les rendent encore plus fous à la sortie, et tout ça parce qu'il y a des problèmes de fric ! (pas assez de fric)

Pas trop dur de vivre dans vos paradoxes ?
:o)

Signaler Répondre

avatar
Assez le 08/06/2017 à 11:29

Non mais c'est quoi ces balades pour des détenus ? Des balades en forêt pour les uns, des pèlerinages pour les autres ..... Ils s'évadent, se perdent .... Et qui financent ces petites sorties ? Nous ! Pendant qu'ils prennent le frais à nos frais nous on bosse. Elle est pas belle la vie..... S'ils sont incarcérés c'est quand même bien pour une raison, qu'ils restent dans leur cellule au lieu d'aller prendre l'air.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.