Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

David Kostandyan - DR

Lyon : le Refugee Food Festival ou l’intégration par la cuisine et la découverte

David Kostandyan - DR

Du 15 au 18 juin, l’évènement viendra investir les restaurants de Lyon et proposera aux festivaliers une expérience culinaire internationale.

L’initiative citoyenne a pour concept d’accueillir, dans les cuisines françaises, des chefs réfugiés qui cuisineront des plats typiques de leur pays d’origine.

 

Les restaurant de la ville visés par l’évènement proposeront aux Lyonnais des menus enrichis nouveaux plats et de saveurs originales. Parmi les chefs, de nombreuses nationalités : Pakistanais, Syrien, Tchétchène, Indienne… David Kostandyan fait partis de ces chefs et est réfugié Russe. Il sera accueilli dans les cuisines du café Arsène tenu par le chef Jonathan Alvarez "au menu, je vais réaliser un bœuf stroganoff qui est un plat typique mais apparemment déjà plutôt connu en France. En dessert j’ai prévu de revisiter une tarte au miel emblématique en Russie : le medovik", détaille le chef russe.

 

Le festival à plusieurs objectifs entre découverte et ouverture d’esprit. En effet, comme nous l’explique David Kostandyan "lorsqu’on ne connait pas quelque chose, on a des doutes, une fois que l’on connait, on davantage confiance". Et selon lui, il est essentiel de connaitre ceux avec qui nous vivons. Découvrir la culture culinaire mais pas que. L’évènement représente aussi une aventure humaine de partage, les chefs français accueillent les chefs réfugiés qui, en retour, cuisine leurs spécialités.

 

Les objectifs du Refugee Food Festival se fixent aussi sur un constat : l’accueil et surtout l’intégration des personnes réfugiées. En effet, l’initiative souhaite avant tout changer le regard des gens, les aider à s’ouvrir sur le monde et bien sûr accélérer l’insertion professionnelle des réfugiés.

 

Quant à David Kostandyan, son objectif est de continuer son parcours de cuisinier en France. En effet, le trentenaire s’est récemment lancé dans un projet de food truck. Il souhaite, après avoir acheté un camion, ouvrir sa "Baraque" à Villeurbanne où il a déjà obtenu un emplacement, une fois par semaine. Il espère "pouvoir faire goûter des plats typique de chez moi en les mélangeant à la cuisine traditionnelle française."

 

Pour sa troisième édition, le festival prend une ampleur internationale en passant par de nombreuses villes : Paris, Lille, Madrid, Amsterdam, Bruxelles, Athènes…
Le détail du programme, des restaurants concernés à Lyon et des menus est disponible sur le site du festival.



Tags : refugee food festival |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.