Pesticides : à Lyon, Nicolas Hulot fait déjà sa loi au gouvernement

Pesticides : à Lyon, Nicolas Hulot fait déjà sa loi au gouvernement
Nicolas Hulot dans la Navly - LyonMag

Ce lundi matin, Nicolas Hulot réalisait son premier déplacement ministériel à Lyon.

LyonMag
LyonMag
Chargé de la Transition écologique et solidaire au sein du gouvernement, l'ancien animateur TV visitait le quartier de la Confluence et s'offrait une virée en Navly, la navette électrique sans chauffeur.

Nicolas Hulot a également été interrogé sur la polémique du jour autour des néonicotinoïdes. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert s'était dit favorable à l'assouplissement de la loi sur l'interdiction de ces insecticides, réputés pour être des "tueurs d'abeille".

"On ne reviendra pas sur les acquis, a martelé Nicolas Hulot. (...) Quand la santé est mise en cause, je ne veux faire aucune concession". Un premier couac au sein du gouvernement Philippe, le Premier ministre qui été obligé de rapidement trancher entre les deux positions de ses ministres. Dans la foulée, Matignon confirmait qu'il n'y aurait aucun retour en arrière sur la loi sur les néonicotinoïdes.

Nicolas Hulot a toutefois été beaucoup moins catégorique sur le cas de l'A45 entre Lyon et Saint-Etienne. "Il y a des choix à faire dans les investissements. On ne va pas pouvoir tout faire, il y a des priorités qui vont s’inverser", a-t-il déclaré après avoir promis d'étudier le dossier.

Tags :

hulot

Pesticides

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Stop le 13/03/2018 à 11:16

Hulot n'impose rien du tout :
https://www.ouest-france.fr/environnement/nucleaire/electricite-hulot-difficile-d-abaisser-la-part-du-nucleaire-50-en-2025-5362876

Nicolas Hulot a qualifié d'inatteignable l'objectif de réduction du nucléaire dans la production d'électricité à 50% d'ici 2025


Son objectif de supprimer les voiture à essence en 2040 est aussi inatteignable. Et il le sait.

Signaler Répondre

avatar
Parles toujours,tu m’intéresse,mdr. le 25/02/2018 à 17:23
Stop a écrit le 25/02/2018 à 13h11

Hulot fait sa loi ?

Pas dut tout ! Il vient d'admettre qu'il y aurait des exceptions pour le glyphosate alors qu'il y a seulement quelques mois, il disait qu'il serait complétement interdit dans 3 ans.

Ce millionnaire Vert a tout compris de la bêtise Française.

Signaler Répondre

avatar
Stop le 25/02/2018 à 13:11

Hulot fait sa loi ?

Pas dut tout ! Il vient d'admettre qu'il y aurait des exceptions pour le glyphosate alors qu'il y a seulement quelques mois, il disait qu'il serait complétement interdit dans 3 ans.

Signaler Répondre

avatar
stop mensonges le 27/11/2017 à 18:06
stop mensonges a écrit le 09/11/2017 à 12h06

Hulot essaie de nous tromper, notamment sur le glyphosate.

Il veut une interdiction dans 3 ans sachant qu'il y a un délai de grâce de 2 ans, au mieux cela fait donc 5 ans.

S'il voulait vraiment l'interdire, il ne proposerait de renouveler la licence, ce qui porterait l'interdiction totale à dans 2 ans.

2 ans c'est suffisant pour équiper tout le monde en herses étrilles.

Et voila, glyphosate renouvelé pour 5 ans ce jour comme je l'avais prédit :
http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/11/27/la-commission-europeenne-autorise-l-utilisation-du-glyphosate-jusqu-en-2022_5221037_3214.html

En 2022 Hulot et Macron ne seront plus aux affaires donc en effet c'est officiel : Macron ne fera rien

Signaler Répondre

avatar
un adorateur du fric le 09/11/2017 à 14:13
Peste a écrit le 09/11/2017 à 13h45

"Le fric est le seul dieu du système."

On se demande bien qui vous êtes...

un vilain sans doute...

Signaler Répondre

avatar
Peste le 09/11/2017 à 13:45
la grosse tromperie a écrit le 09/11/2017 à 13h12

Je crois qu'il fait ce qu'il peut avec le système des lobbys et des magouilleurs, c'est à dire au final, pas grand chose.
Le fric est le seul dieu du système.

"Le fric est le seul dieu du système."

On se demande bien qui vous êtes...

Signaler Répondre

avatar
anton lavey le 09/11/2017 à 13:39
Toto en auto a écrit le 07/11/2017 à 23h36

la marche à pied, pieds nus j'espère !
Et pour le cheval, pas de Soja ou de graminées qui viennent de plus de 30 mètres !

Ce qu'il y a de bien avec les cons anticyclistes, c'est qu'ils oublient qu'avec une tonne de ferraille de voiture, on fait une centaines de vélos.
Et surtout, l'usage ne répand pas des matières cancérigènes !

je rajouterai qu'un vélo peut s'acheter d'occasion donc la logistique...

Signaler Répondre

avatar
la grosse tromperie le 09/11/2017 à 13:12
stop mensonges a écrit le 09/11/2017 à 12h06

Hulot essaie de nous tromper, notamment sur le glyphosate.

Il veut une interdiction dans 3 ans sachant qu'il y a un délai de grâce de 2 ans, au mieux cela fait donc 5 ans.

S'il voulait vraiment l'interdire, il ne proposerait de renouveler la licence, ce qui porterait l'interdiction totale à dans 2 ans.

2 ans c'est suffisant pour équiper tout le monde en herses étrilles.

Je crois qu'il fait ce qu'il peut avec le système des lobbys et des magouilleurs, c'est à dire au final, pas grand chose.
Le fric est le seul dieu du système.

Signaler Répondre

avatar
stop mensonges le 09/11/2017 à 12:06

Hulot essaie de nous tromper, notamment sur le glyphosate.

Il veut une interdiction dans 3 ans sachant qu'il y a un délai de grâce de 2 ans, au mieux cela fait donc 5 ans.

S'il voulait vraiment l'interdire, il ne proposerait de renouveler la licence, ce qui porterait l'interdiction totale à dans 2 ans.

2 ans c'est suffisant pour équiper tout le monde en herses étrilles.

Signaler Répondre

avatar
Toto en auto le 07/11/2017 à 23:36
Ecolo mon cul. a écrit le 07/11/2017 à 17h38

Écologie ?connaissez vous toute la logistique pour faire un vélo. Chambre à airs ,pneus,accessoires divers ,sont fabriqués à base de dérivés de petrole ect.. camions pour les transports,ect...... le plus écologique est la marche à pieds,le cheval.....

la marche à pied, pieds nus j'espère !
Et pour le cheval, pas de Soja ou de graminées qui viennent de plus de 30 mètres !

Ce qu'il y a de bien avec les cons anticyclistes, c'est qu'ils oublient qu'avec une tonne de ferraille de voiture, on fait une centaines de vélos.
Et surtout, l'usage ne répand pas des matières cancérigènes !

Signaler Répondre

avatar
Ecolo mon cul. le 07/11/2017 à 17:38
EN VELO a écrit le 27/06/2017 à 08h17

Bravo à Mr Hulot qui conformément à ses idées est venu à Lyon en vélo !

"Séquence crédibilité"

Écologie ?connaissez vous toute la logistique pour faire un vélo. Chambre à airs ,pneus,accessoires divers ,sont fabriqués à base de dérivés de petrole ect.. camions pour les transports,ect...... le plus écologique est la marche à pieds,le cheval.....

Signaler Répondre

avatar
Charolais le 07/11/2017 à 17:19

Ah bon il fait sa loi ?

Il mange son chapeau plutot !

Aujourd'hui il admet qu'il a menti pour le nucléaire.
Hier il admet qu'il est impuissant face au glyphosate
Etc etc

Signaler Répondre

avatar
ititanium59 le 28/06/2017 à 06:28

et oui , l'A45 va couter 3 fois plus cher que ce qui a été annoncé...Normal, l estimation de cout a été faite en 1996 et n 'a jamais été rectifiée... Ca va être un gouffre financier...

Signaler Répondre

avatar
rigolo le 27/06/2017 à 21:11

hulot !? le plus grand pollueur pendant des décennies pour ses "émissions sur la planète" !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Belzebuth le 27/06/2017 à 12:06
Ah les stagiaires journalistes... a écrit le 26/06/2017 à 19h57

le titre pathétique de journalisme low cost.
comment peut on chercher à attirer les lecteurs avec une accroche aussi démago? parce que Hulot a réagi comme n'importe quel ministre de l'environnement : il a dit son opposition à l'utilisation de la chimie dans l'agriculture. Comme semble l'ignorer l'auteur de ce titre, l'agriculture est une des plus importante activité consommatrice de chimie. Et c'est pas nouveau. Et depuis des décennies, il y a régulièrement des désaccords entre le ministre qui défend les agriculteurs tous accrocs à la chimie (multiplication des rendements, entretien ultra simplifié, diminution drastique des effets météo et nuisibles, boulot ultra simplifié, bref l'agriculteur est le meilleur client de la chimie depuis 50 ans) et le ministre de l'environnement qui (fait croire qu'il) rêve de faire du bio partout (avec rendement divisé par 3, et un boulot qu'aucun agriculteur ne veut plus faire car passé trois fois plus de temps pour produire autant est encore moins rémunérateur, évidemment).
Bref, y a plus qu'à trouver une autre accroche !

J'aimerai bien l'avis d'un agriculteur certifié bio et non d'un commentateur lambda. Si cela était si contraignant la filière bio ne ferait pas une croissance à 2 chiffres tous les ans (pour faire plaisir aux accros de la croissance illimitée dans un monde limité)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/06/2017 à 10:41

Nicolas Hulot fera comme les autres :
lorsque l'économie sera mise en péril, on lui imposera de dégager.

Signaler Répondre

avatar
BENOUl2 le 27/06/2017 à 10:39

Premier couac ou manœuvre stratégique ?



Alors, couac ou décision orchestrée en haut lieu ? « Cela ressemble au premier accroc gouvernemental, mais c'est peut-être une manœuvre stratégique de Macron, qui met cette fois Hulot en position de force sur les pesticides pour mieux lui faire accepter d'autres dossiers sensibles plus tard », analyse Pascal Ferey, vice-président des chambres d'agriculture.

Signaler Répondre

avatar
EN VELO le 27/06/2017 à 08:17

Bravo à Mr Hulot qui conformément à ses idées est venu à Lyon en vélo !

"Séquence crédibilité"

Signaler Répondre

avatar
Bravo Hulot le 27/06/2017 à 08:08

Hulot a raison de ne pas céder..la pollution n est pas qu en ville et les automibilistes toujours montrés du doigt.
les cours d eau et les sols sont de plus en plus polluée et proviennent de la surutilisation des pesticides des agriculteurs:il est temps pour eux de changer de dogmes et de methode de travail pour limiter le recours à ce poison.
Certains ont trouvé la filière du bio avec de nouveaux débouchés..il faut encourager cette mutation pour ne plus voir par exemple le phénomène de disparition des abeilles qui préfèrent la ville:un comble

Signaler Répondre

avatar
stop le 26/06/2017 à 23:51
Ah les stagiaires journalistes... a écrit le 26/06/2017 à 19h57

le titre pathétique de journalisme low cost.
comment peut on chercher à attirer les lecteurs avec une accroche aussi démago? parce que Hulot a réagi comme n'importe quel ministre de l'environnement : il a dit son opposition à l'utilisation de la chimie dans l'agriculture. Comme semble l'ignorer l'auteur de ce titre, l'agriculture est une des plus importante activité consommatrice de chimie. Et c'est pas nouveau. Et depuis des décennies, il y a régulièrement des désaccords entre le ministre qui défend les agriculteurs tous accrocs à la chimie (multiplication des rendements, entretien ultra simplifié, diminution drastique des effets météo et nuisibles, boulot ultra simplifié, bref l'agriculteur est le meilleur client de la chimie depuis 50 ans) et le ministre de l'environnement qui (fait croire qu'il) rêve de faire du bio partout (avec rendement divisé par 3, et un boulot qu'aucun agriculteur ne veut plus faire car passé trois fois plus de temps pour produire autant est encore moins rémunérateur, évidemment).
Bref, y a plus qu'à trouver une autre accroche !

oops tu te trompe pour la bio, de plus en plus d'agriculteurs se convertissent.

Signaler Répondre

avatar
l'age de pierre le 26/06/2017 à 23:07

Avec lui c'est le retour de la lampe à pétrole assuré ! Il est dangereux cet illuminé !!

Signaler Répondre

avatar
paletuviers le 26/06/2017 à 22:11

avatar
Ah les stagiaires journalistes... le 26/06/2017 à 19:57

le titre pathétique de journalisme low cost.
comment peut on chercher à attirer les lecteurs avec une accroche aussi démago? parce que Hulot a réagi comme n'importe quel ministre de l'environnement : il a dit son opposition à l'utilisation de la chimie dans l'agriculture. Comme semble l'ignorer l'auteur de ce titre, l'agriculture est une des plus importante activité consommatrice de chimie. Et c'est pas nouveau. Et depuis des décennies, il y a régulièrement des désaccords entre le ministre qui défend les agriculteurs tous accrocs à la chimie (multiplication des rendements, entretien ultra simplifié, diminution drastique des effets météo et nuisibles, boulot ultra simplifié, bref l'agriculteur est le meilleur client de la chimie depuis 50 ans) et le ministre de l'environnement qui (fait croire qu'il) rêve de faire du bio partout (avec rendement divisé par 3, et un boulot qu'aucun agriculteur ne veut plus faire car passé trois fois plus de temps pour produire autant est encore moins rémunérateur, évidemment).
Bref, y a plus qu'à trouver une autre accroche !

Signaler Répondre

avatar
BBR le 26/06/2017 à 13:14

on verra en septembre

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.