Rhône-Alpes parmi les régions les plus touchées par les pesticides

Rhône-Alpes parmi les régions les plus touchées par les pesticides
Photo d'illustration -LyonMag

L'ONG "Générations futures" a publié une carte de France dans laquelle elle indique les zones où elle a recueilli le plus d’informations concernant les effets des pesticides sur la population.

L’association a recueilli plus de 200 témoignages de victimes potentielles de pesticides. Ces dernières ont donné des explications très précises sur des symptômes apparus après une exposition à des produits chimiques agricoles. Selon "Générations futures", il pourrait exister un lien entre les pesticides qui polluent l’environnement et certaines maladies que l’on retrouve chez l’homme comme la maladie de parkinson.

En Rhône-Alpes, la culture intensive nécessite un recours systématique aux pesticides. Ainsi, seize types de pesticides différents ont été recensés dans les récoltes dont certains sont pourtant interdits. L’association réclame une réglementation plus stricte pour l’utilisation des produits chimiques à proximité des zones habitées.

Carte Générations Futures Rhône-Alpes

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
va t en le 23/04/2016 à 13:57

@post monétaire Tu nous saoule comme d'habitude avec tes idées de retour à la préhistoire. Heureusement que internet est là pour t'aider à écrire tes commentaires. Ca vendre tes babioles, ca t'occupera et laisse nous tranquille. ;-)

Signaler Répondre

avatar
rusty83 le 23/04/2016 à 11:36

Les pesticides ne semblent pas avoir toucher les commentaires "Lyonmag"....ils sont toujours aussi véreux!

Signaler Répondre

avatar
l'exorciste le 22/04/2016 à 21:07
Post MOMOnétaire a écrit le 22/04/2016 à 14h00

Tant que l'Homme n'aura pour seul désir que de mettre la main au porte Monnaie de l'autre il sera manchot et ne pourra cultiver son jardin !
(Moltaire)

Citation de Post MOMO (fils caché de Collomb béton)

Post-monétaire, sors de ce corps!!

Signaler Répondre

avatar
Post MOMOnétaire le 22/04/2016 à 15:35
Post monétaire a écrit le 22/04/2016 à 14h11

Fils indigne même ! :o))))

o:) !
Vous êtes drôle et Juste Post, mais un peu dur quand même ! (je ne me vexe pas parce que c'est vous !)
http://idata.over-blog.com/0/58/28/37/R-pertoire-4/Tolerance.jpg

Signaler Répondre

avatar
A 45. le 22/04/2016 à 15:25

L'A45 est une belle connerie, mais au moins pas de pesticide sur cette immense surface goudronnée .

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 22/04/2016 à 14:11
Post MOMOnétaire a écrit le 22/04/2016 à 14h00

Tant que l'Homme n'aura pour seul désir que de mettre la main au porte Monnaie de l'autre il sera manchot et ne pourra cultiver son jardin !
(Moltaire)

Citation de Post MOMO (fils caché de Collomb béton)

Fils indigne même ! :o))))

Signaler Répondre

avatar
Post MOMOnétaire le 22/04/2016 à 14:00

Tant que l'Homme n'aura pour seul désir que de mettre la main au porte Monnaie de l'autre il sera manchot et ne pourra cultiver son jardin !
(Moltaire)

Citation de Post MOMO (fils caché de Collomb béton)

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 22/04/2016 à 13:48
Post monétaire a écrit le 22/04/2016 à 13h18

Tant qu'il sera plus rentable d'arroser de pesticides, plutôt que désherber à la main ou d'utiliser d'autres techniques couteuses,
rien ne changera.
.
Seule solution... ne plus êtres soumis à cette rentabilité obligatoire.

J'avais vu à la TV un exemple d'une ville allemande d'environ 1 million d'habitants. Un accord a été passé entre les agriculteurs situés en amont et la ville : résultat plus d'utilisation d'engrais, en contrepartie les pertes de production sont financées par la ville, qui gagne de l'argent avec de l'eau qui n'arrivent pas polluée.
Tout le monde y gagne, la nature, la ville, les agriculteurs, un exemple a suivre

Signaler Répondre

avatar
Y a ka fo kon le 22/04/2016 à 13:41
Post monétaire a écrit le 22/04/2016 à 13h18

Tant qu'il sera plus rentable d'arroser de pesticides, plutôt que désherber à la main ou d'utiliser d'autres techniques couteuses,
rien ne changera.
.
Seule solution... ne plus êtres soumis à cette rentabilité obligatoire.

J'adore quand les citadins donnent des leçons d'agricultures :o)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 22/04/2016 à 13:18

Tant qu'il sera plus rentable d'arroser de pesticides, plutôt que désherber à la main ou d'utiliser d'autres techniques couteuses,
rien ne changera.
.
Seule solution... ne plus êtres soumis à cette rentabilité obligatoire.

Signaler Répondre

avatar
dommage le 22/04/2016 à 12:28

notamment le vin

Signaler Répondre

avatar
mort de son vivant le 22/04/2016 à 12:20

la culture remplace l'élevage (qui est montré du doigt de manière exagérée par la mort d'animaux et le danger de manger de la viande...) et contribue à la pollution par l'usage intensif des pesticides
comme dit l'adage:tu bouffes ou tu bouffes pas tu crèves quand même!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.