Jumelage Lyon-Francfort : l'appel d'un Allemand à davantage de considération lyonnaise

Jumelage Lyon-Francfort : l'appel d'un Allemand à davantage de considération lyonnaise
Francfort - DR

Lyon compte dix jumelages dans le monde. Avec Birmingham, avec laquelle les échanges se sont multipliés ces dernières années. Mais aussi avec Saint-Louis, Tunis ou encore Milan.

Lyon est également jumelée avec Francfort en Allemagne, l'un des partenariats les plus anciens puisque fondé en 1960. Or, les échanges sont quasi-inexistants avec la ville accueillant la Banque centrale européenne.

La mairie lyonnaise le reconnaît elle-même sur son site internet : "Afin de sortir du jumelage traditionnel, de nouvelles pistes de coopération sont à l’étude : participation commune à des projets européens, secteur de la finance". Rien de folichon, et surtout rien d'accessible au grand public.

Au grand dam de Christoph Mohr, directeur général de la maison d'édition Frankfurt School Verlag. L'ancien journaliste du Courrier International nous a fait parvenir une lettre ouverte à la Ville de Lyon afin d'accélérer le réchauffement des relations lyonno-francfortoises.

Il y réclame notamment l'ouverture d'une "ambassade gastronomique lyonnaise à Francfort. Un bouchon, un bistrot, un restaurant ou un bar à vin". "Il pourrait être la vitrine de Lyon - et de la France, poursuit Christoph Mohr. Ce lieu, en effet, pourrait servir de plateforme à des présentations du contexte lyonnais. Il serait ainsi le lieu tout naturellement dédié pour présenter le programme de la Biennale de Lyon ou la programmation annuelle de l'Opéra de Lyon à la presse allemande".

"Pour construire l'Europe, il faut se connaître. Si les "100 qui font Lyon", les représentants officiels, les patrons et décideurs économiques, les acteurs culturels et universitaires rencontraient ne seraient-ce qu'une fois par an, autour d'un bon plat lyonnais, leurs homologues francfortois, le monde serait différent. Et Lyon serait ainsi, avec son ambassade à Francfort, une vraie ville européenne, participant activement à la construction de l'Europe de demain", conclut l'ancien élève de Sciences Po Paris.

Plus qu'une ville jumelle, Lyon va-t-elle encore longtemps ignorer un grand d'Europe, voisin de surcroît ?

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mcj le 08/07/2017 à 09:26

Les villes allemandes sont très créatives et originales au plan culturel .
De même il existe un vrai art de vivre qui dépasse largement la saucisse de francfort ou le foot !

Lyon aurait tout intérêt à renforcer les échanges économiques et culturels avec cette cité dynamique.

Signaler Répondre

avatar
c. le 08/07/2017 à 08:28

Hallo Dietrich, Zukunft sieht dort besser aus als hier in Frankreich. Was meint 1€ jobber ??? Gar nix. Was glaubst -du ? Hier Arbeitlosigkeit ist mehr so gross und lasst uns ohne Hoffnung.....

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 05/07/2017 à 19:22
c. a écrit le 05/07/2017 à 18h38

Hallo , wer Heute spricht flüssig Deutsch in Lyon ? Wieviel Lyon,s Einwohner sind mit Frankfurt interessiert ? Leider sind Franzosen noch nich bereit mit der internationale und wichtige Wirtschaft Frage..... Schade für sie, aber auf Jedem Fall Deutsxhland steht schon mit Erfolg 10 Jahre davor !

Erfolg, mit einen euro jobber : du spinnst ?

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 05/07/2017 à 19:17
c. a écrit le 05/07/2017 à 18h38

Hallo , wer Heute spricht flüssig Deutsch in Lyon ? Wieviel Lyon,s Einwohner sind mit Frankfurt interessiert ? Leider sind Franzosen noch nich bereit mit der internationale und wichtige Wirtschaft Frage..... Schade für sie, aber auf Jedem Fall Deutsxhland steht schon mit Erfolg 10 Jahre davor !

Sie sind mit " Bankfurtt interessiert " Bankfurt, !!!!

Signaler Répondre

avatar
c. le 05/07/2017 à 18:38

Hallo , wer Heute spricht flüssig Deutsch in Lyon ? Wieviel Lyon,s Einwohner sind mit Frankfurt interessiert ? Leider sind Franzosen noch nich bereit mit der internationale und wichtige Wirtschaft Frage..... Schade für sie, aber auf Jedem Fall Deutsxhland steht schon mit Erfolg 10 Jahre davor !

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 05/07/2017 à 11:27

A Lyon, il existe pourtant la place de Francfort, celle des autocars. La place de Milan, serait plutôt celle des dealers !

Signaler Répondre

avatar
office des sports lyon le 05/07/2017 à 10:31

Depuis 2009, des échanges entre les clubs sportifs des villes sont organises par l'office des sports de Lyon et Francfort.
400 jeunes adolescents participent à cet échange qui s'appelle Europod. La ville de Birmingham vient d'ailleurs d'intégrer l'aventure.

http://www.oslyon.com/fr/echanges/europod-l-avenir-de-nos-echanges-27.html

En ce moment les jeunes sont d'ailleurs a Francfort !

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 05/07/2017 à 10:21

En 1978, en voyage à 3 aux USA, nous avons été voir la mairie de Saint Louis, ville jumelée avec Lyon. Ils nous ont proposé une visite de la ville et notamment un monument. Nous avons choisi le stade de base-ball. Bon souvenir. Merci à eux.

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 05/07/2017 à 09:42
Bellac a écrit le 05/07/2017 à 09h29

à Lastur .
Le cerveau obstrué ?
Franchement, vous y allez un peu fort, pour Francfort !

Remettez un peu d'ordre dans votre cerveau, pour commencer.

Mais non, il vous parle du J.Lutars, autrement nommé "la louloute à son jérome", le VRP malheureux du père Aulas.
Et je confirme que son cerveau est bien obstrué, à notre louloute.

Signaler Répondre

avatar
Bellac le 05/07/2017 à 09:29
J. Lastur a écrit le 04/07/2017 à 18h55

L intellectuel socialiste macroniste a parlé.
Une vision européenne qui nous manquait,le foot est l'avenir de l'homme.Décidemment il a le cerveau obstrué

à Lastur .
Le cerveau obstrué ?
Franchement, vous y allez un peu fort, pour Francfort !

Remettez un peu d'ordre dans votre cerveau, pour commencer.

Signaler Répondre

avatar
J. Lastur le 04/07/2017 à 18:55
J Lutars a écrit le 04/07/2017 à 16h59

organisons une rencontre OL Francfort au parc OL !!

L intellectuel socialiste macroniste a parlé.
Une vision européenne qui nous manquait,le foot est l'avenir de l'homme.Décidemment il a le cerveau obstrué

Signaler Répondre

avatar
mastuvu il faut enlever l'inscription sur certain pont du Rhone : ce pont a ete detruit par les Allemands en 1944 le 04/07/2017 à 17:57

Une guerre n'est jamais propre.

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 04/07/2017 à 16:59
Bellac a écrit le 04/07/2017 à 16h17

En effet, Lyon a des efforts à faire pour communiquer sur son partenariat avec Francfort-sur-le-Main.
Aucun affichage de la mairie à ce propos, aucune campagne d'information auprès du grand public, ne serait-ce que pour signaler une manifestation, exposition ou réunion où des représentants des deux villes (pas seulement les élus, mais aussi les associations, les clubs d'affaires, les représentants culturels, etc.).

et je ne parle ni de la Chambre de commerce, ni de l'Office du Tourisme qui ne communiquent jamais en allemand (un peu en italien, et encore !).

Il reste aussi à savoir si à Francfort, la réciproque est vraie.
Et pourtant, le "Lyon-Francfort" en TGV, cela existe.
Les liaisons aériennes aussi.


Sortons des sentiers battus quand on se prétend être une capitale en France, comme en Allemagne, à Lyon comme à Francfort.

organisons une rencontre OL Francfort au parc OL !!

Signaler Répondre

avatar
Bellac le 04/07/2017 à 16:17

En effet, Lyon a des efforts à faire pour communiquer sur son partenariat avec Francfort-sur-le-Main.
Aucun affichage de la mairie à ce propos, aucune campagne d'information auprès du grand public, ne serait-ce que pour signaler une manifestation, exposition ou réunion où des représentants des deux villes (pas seulement les élus, mais aussi les associations, les clubs d'affaires, les représentants culturels, etc.).

et je ne parle ni de la Chambre de commerce, ni de l'Office du Tourisme qui ne communiquent jamais en allemand (un peu en italien, et encore !).

Il reste aussi à savoir si à Francfort, la réciproque est vraie.
Et pourtant, le "Lyon-Francfort" en TGV, cela existe.
Les liaisons aériennes aussi.


Sortons des sentiers battus quand on se prétend être une capitale en France, comme en Allemagne, à Lyon comme à Francfort.

Signaler Répondre

avatar
MiamMiam69 le 04/07/2017 à 15:49

Oui. Elle est où la maison de la saucisse de Frankfurt?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 04/07/2017 à 14:33

Les "grandes métropoles" sont en concurrence entre elles (merci le système monétaire).

Donc, ne pas s'étonner que la ville de Lyon qui voulait être aussi grosse que le boeuf, ne fasse pas la promotion des villes avec qui elle est jumelée ! :o)

Combien de Lyonnais connaissent les noms de ces villes ?
Qui apprend quoi au Lyonnais ?
:o)

Une bonne chose que les jumelages, mais remis dans le contexte du fric, c'est juste de la poudre aux yeux.

Signaler Répondre

avatar
copain-copain le 04/07/2017 à 14:26

En voilà une bonne idée ! L'inverse est aussi demandée ! Une journée à Frankfurt et une journée à Lyon avec des jeunes et des anciens chaque année. Les 2 ambassades seraient chargées des organisations et des rencontres entre élus, ouvriers, cadres, étudiants, décideurs et patrons... Vite ne perdons pas de temps...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.