Le secteur hôtelier pâtit d'une météo compliquée à Lyon au mois de mai

Le secteur hôtelier pâtit d'une météo compliquée à Lyon au mois de mai
L'Hôtel Royal à Bellecour - LyonMag

La Chambre de commerce et d'industrie de la Métropole de Lyon a publié les résultats du secteur hôtelier pour mai 2017. Des résultats en retrait par rapport à 2016, qui doivent néanmoins être relativisés.

Par rapport à 2016, la baisse est marquée. En mai 2017, le taux d'occupation des hôtels de la Métropole lyonnaise est en net recul. Par rapport au même mois l'an passé, la diminution est de 4 %.

Ce sont les établissements les plus abordables qui pâtissent le plus de cette baisse. Les hôtels de la classe 0/1 étoile et ceux de 2 étoiles enregistrent une diminution du taux d'occupation de respectivement 7,6 % et 5,2 %. Le taux d'occupation des établissements 3 étoiles recule de 3,8 %, alors que la baisse reste modérée pour les 4/5 étoiles avec 1,8 %.

Ces mauvais résultats sont dus, en grande partie, à "une météo entre pluie et chaleurs", explique la CCI. "Toutefois, cette baisse est à relativiser car l'activité du mois de mai 2016 avait été exceptionnelle, (…) avec la tenue des finales du championnat européen de rugby et peu de jours fériés en semaine", détaille la chambre.

Si l'on compare les chiffres de mai 2017 avec ceux de 2015, le taux d'occupation enregistre alors une hausse de 7 %. Un chiffre encourageant, confirmé par l'évolution du secteur sur la période janvier-mai 2017. Sur ces cinq mois, l'évolution est de + 4,8 % et seuls les établissements les moins luxueux – 0/1 étoile – voient leur taux d'occupation reculer (- 1,4 %).

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 14/07/2017 à 10:47
raz le bol a écrit le 13/07/2017 à 20h49

Lyonmag n'a pas jugé bon de publier ma réponse. Vous aurez raté une occasion d'apprendre ce qu'est la concurrence déloyale, que dénonce très justement les syndicats hoteliers.

Oui, et lorsque la concurrence "déloyale" se fait entre "puissants groupes hôteliers" et "petit hôteliers", le syndicat manifeste ? :o)
Non.

Les hôteliers se font piquer le marché par d'autres, qui ont d'autres paramètres (mais payent des taxes et des impôts aussi), et c'est bien la preuve que dans un système monétaire, quand c'est l'autre qui gagne, l'autre perd.
Les tricheries et "le black" sont partout.

Signaler Répondre

avatar
raz le bol le 13/07/2017 à 20:49
Post monétaire a écrit le 12/07/2017 à 14h36

He ? petite variante de votre "argumentaire PIB" ?
:o)

L'augmentation de l'activité économique empêche-t-elle les entreprises de devoir prendre les parts de marché des voisins ?
Hum hum hum....

Demandons l'avis de cette personne anonyme ci dessous qui s'est plaint d'une concurrence "déloyale" entre les différents acteurs économique qui apparemment, se piquent les parts de marché...
?
:o)

(2 smiley pour philosmiley)

Lyonmag n'a pas jugé bon de publier ma réponse. Vous aurez raté une occasion d'apprendre ce qu'est la concurrence déloyale, que dénonce très justement les syndicats hoteliers.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 12/07/2017 à 14:36
FAN CLUB a écrit le 12/07/2017 à 14h19

"Ha c'est dommage de se plaindre qu'une activité économique se fait forcément au dépend d'une autre... :o)"

Exact Post ! et c'est pour ça que l'activité économique ne s'est jamais développée et a toujours stagné ! o:)

"l'eau qui coule du robinet tombe dans l'évier"
(proverbe Etrusque)

He ? petite variante de votre "argumentaire PIB" ?
:o)

L'augmentation de l'activité économique empêche-t-elle les entreprises de devoir prendre les parts de marché des voisins ?
Hum hum hum....

Demandons l'avis de cette personne anonyme ci dessous qui s'est plaint d'une concurrence "déloyale" entre les différents acteurs économique qui apparemment, se piquent les parts de marché...
?
:o)

(2 smiley pour philosmiley)

Signaler Répondre

avatar
FAN CLUB le 12/07/2017 à 14:19
Post monétaire a écrit le 12/07/2017 à 09h31

Ha c'est dommage de se plaindre qu'une activité économique se fait forcément au dépend d'une autre... :o)

Et le "déloyale économique" fait par des grands groupes hôteliers face à de petits hôteliers, ça vous touche ?

Il est temps d'assumer le monde monétaire en guerre commerciale permanente, ou alors, de devenir post-monétaire. :o)

"Ha c'est dommage de se plaindre qu'une activité économique se fait forcément au dépend d'une autre... :o)"

Exact Post ! et c'est pour ça que l'activité économique ne s'est jamais développée et a toujours stagné ! o:)

"l'eau qui coule du robinet tombe dans l'évier"
(proverbe Etrusque)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 12/07/2017 à 09:31
raz le bol a écrit le 12/07/2017 à 09h14

La baisse du TO des hotels est liée à la concurrence déloyale d'Air B&B, qui ne paient aucunes charges et ne respectent même pas les obligations légales de déclaration. Et il n'y a aucun contrôle.
En mai 2016 il y avait ausi la champions cup de Rugby, et les hotels ont fait le plein.

Ha c'est dommage de se plaindre qu'une activité économique se fait forcément au dépend d'une autre... :o)

Et le "déloyale économique" fait par des grands groupes hôteliers face à de petits hôteliers, ça vous touche ?

Il est temps d'assumer le monde monétaire en guerre commerciale permanente, ou alors, de devenir post-monétaire. :o)

Signaler Répondre

avatar
raz le bol le 12/07/2017 à 09:14

La baisse du TO des hotels est liée à la concurrence déloyale d'Air B&B, qui ne paient aucunes charges et ne respectent même pas les obligations légales de déclaration. Et il n'y a aucun contrôle.
En mai 2016 il y avait ausi la champions cup de Rugby, et les hotels ont fait le plein.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.