Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le McDonald's de Lyon-Gerland - Capture Google Maps

Le McDonald’s de Lyon-Gerland braqué par deux hommes

Le McDonald's de Lyon-Gerland - Capture Google Maps

Le fast-food McDonald's de Lyon-Gerland a été victime d'un braquage.

Les faits se sont produits ce lundi soir, vers 20h30. Deux hommes encagoulés ont pénétré dans le McDonald's de Gerland, situé au 75 de l'avenue Tony-Garnier, dans le 7e arrondissement de Lyon.

 

Selon Le Progrès, les deux hommes ont contraint les employés du restaurant à leur remettre le tiroir-caisse. Ils auraient menacé les salariés à l'aide d'une arme de poing, avant de rapidement prendre la fuite en voiture.

 

Aucun blessé n'est à déplorer, mais le manager ainsi que deux de ses équipiers auraient été choqués par le braquage.

 

Le préjudice est encore inconnu. Une enquête a été ouverte.



Tags : Lyon | gerland | McDonald's | braquage |

Commentaires 9

Déposé le 09/08/2017 à 12h05  
Par Qui est malade? Citer

Post monétaire a écrit le 08/08/2017 à 16h47

"................Dans la société actuelle le problème n'est pas l'argent mais plutôt le désir d'acheter d'acquérir de s'emparer de toujours plus. ................."

s'emparer de "toujours plus", est issu d'une maladie mentale liée au fait que la personne a peur de manquer, peur de ne pas tout contrôler. Manquer et ne pas contrôler sont des éléments qui peuvent nuire à "tout le monde", sauf que lorsqu'on a peur de manquer en ayant tout, on est malade, et lorsqu'on veut "tout contrôler" de la vie des autres (genre dictateurs et autres hommes politiques (ça ne se limite pas à ces personnes)), on est également dans le franchissement de limite, dans la maladie mentale.

(et je vous rappelle au passage qu'en étant obligé d'utiliser de la monnaie, on est dans un système où il faut créer de l'activité et du salaire même s'il n'y a pas de besoin, car les frais continuent de "courir").


Que faire face à ces malades qui accumulent ou veulent tout diriger ? Soigner.
Mais dans un monde monétaire, il n'y a ni cours de psycho pour tous (pourtant quand on explique les choses, on commence à soigner), ni soin pour ceux qui veulent tout contrôler, car le système monétaire se base sur "les chefs" et la culture du chef, donc, il a implicitement besoin de ces "malades" qui décident à la place des autres (dans le but hégémonique), afin d'augmenter la vitesse de prise de décision utile dans un système monétaire.

"................. Et les vendeurs se fichent de la mauvaise qualité de leurs produits ou des conséquences écologiques nuisibles...................."

un grande partie, oui, car ce qui compte c'est pouvoir payer les charges à la fin du mois.
Idem pour une grande partie des consommateurs qui préfèrent consommer de la merde que de consommer moins et mieux.

"...................Je pense que si il n'y a plus d'argent la seule valeur référence va être ce que l'on peut produire par soi même et échanger aux autres....................."

A moins que l'on puisse développer la mise en accès. Et là, plus besoin de faire des échanges qui recréeront forcément des luttes liées aux valeurs.


"................. À coup sûr les plus forts vont obliger les plus faibles à travailler pour eux...................."

s'il y a la culture de la démocratie directe réelle, qui peut obliger son voisin ?
Prenons le cas d'une personne qui vous dit "fait ceci pour me nourrir, et pendant ce temps je ne fais rien", vous allez le faire ?
S'il vous menace d'une arme, pensez-vous que ce sera bon pour lui à long terme ? (qui vit par les armes meurt rapidement par les armes).
Est-ce que ce réflexe de dire "sans le système actuel, on reviendra à la loi de la jungle", n'est pas lié à la culture des séries télé et films US et autres ?
Il y a des études qui montrent que l'humain est naturellement prévenant envers son voisin (hors du système monétaire / ex dans les assos de savoir), car se le mettre sur le dos raccourcis l'espérance de vie.

?

Traiter de malade mental un consommateur différent de vous (adiction autre qu internet) ou un leadership également (responsable des autres) n engage que les idéalistes comme vous avec des messages pollués de désinformation totalement manipulée

Post monétaire Déposé le 08/08/2017 à 16h47  
Par Post monétaire Citer

Bonsens a écrit le 08/08/2017 à 14h41

Dans la société actuelle le problème n'est pas l'argent mais plutôt le désir d'acheter d'acquérir de s'emparer de toujours plus. Et les vendeurs se fichent de la mauvaise qualité de leurs produits ou des conséquences écologiques nuisibles. Je pense que si il n'y a plus d'argent la seule valeur référence va être ce que l'on peut produire par soi même et échanger aux autres. À coup sûr les plus forts vont obliger les plus faibles à travailler pour eux.

"................Dans la société actuelle le problème n'est pas l'argent mais plutôt le désir d'acheter d'acquérir de s'emparer de toujours plus. ................."

s'emparer de "toujours plus", est issu d'une maladie mentale liée au fait que la personne a peur de manquer, peur de ne pas tout contrôler. Manquer et ne pas contrôler sont des éléments qui peuvent nuire à "tout le monde", sauf que lorsqu'on a peur de manquer en ayant tout, on est malade, et lorsqu'on veut "tout contrôler" de la vie des autres (genre dictateurs et autres hommes politiques (ça ne se limite pas à ces personnes)), on est également dans le franchissement de limite, dans la maladie mentale.

(et je vous rappelle au passage qu'en étant obligé d'utiliser de la monnaie, on est dans un système où il faut créer de l'activité et du salaire même s'il n'y a pas de besoin, car les frais continuent de "courir").


Que faire face à ces malades qui accumulent ou veulent tout diriger ? Soigner.
Mais dans un monde monétaire, il n'y a ni cours de psycho pour tous (pourtant quand on explique les choses, on commence à soigner), ni soin pour ceux qui veulent tout contrôler, car le système monétaire se base sur "les chefs" et la culture du chef, donc, il a implicitement besoin de ces "malades" qui décident à la place des autres (dans le but hégémonique), afin d'augmenter la vitesse de prise de décision utile dans un système monétaire.

"................. Et les vendeurs se fichent de la mauvaise qualité de leurs produits ou des conséquences écologiques nuisibles...................."

un grande partie, oui, car ce qui compte c'est pouvoir payer les charges à la fin du mois.
Idem pour une grande partie des consommateurs qui préfèrent consommer de la merde que de consommer moins et mieux.

"...................Je pense que si il n'y a plus d'argent la seule valeur référence va être ce que l'on peut produire par soi même et échanger aux autres....................."

A moins que l'on puisse développer la mise en accès. Et là, plus besoin de faire des échanges qui recréeront forcément des luttes liées aux valeurs.


"................. À coup sûr les plus forts vont obliger les plus faibles à travailler pour eux...................."

s'il y a la culture de la démocratie directe réelle, qui peut obliger son voisin ?
Prenons le cas d'une personne qui vous dit "fait ceci pour me nourrir, et pendant ce temps je ne fais rien", vous allez le faire ?
S'il vous menace d'une arme, pensez-vous que ce sera bon pour lui à long terme ? (qui vit par les armes meurt rapidement par les armes).
Est-ce que ce réflexe de dire "sans le système actuel, on reviendra à la loi de la jungle", n'est pas lié à la culture des séries télé et films US et autres ?
Il y a des études qui montrent que l'humain est naturellement prévenant envers son voisin (hors du système monétaire / ex dans les assos de savoir), car se le mettre sur le dos raccourcis l'espérance de vie.

?

Post monétaire Déposé le 08/08/2017 à 15h14  
Par Post monétaire Citer

nimportequoi a écrit le 08/08/2017 à 13h17

"oui oui, on peut voler des oeufs quand on a faim, et même des carottes, donc, sans monnaie, mais... pas la même chose non ?)"

C'est pas la même chose parce que ça vous arrange.
Mais un vol reste un vol.

Oui oui, un vol reste un vol.

D'ailleurs, voler pour se nourrir c'est pareil que de voler des millions d'euros, de les détourner avec des trafics d'armes, etc, etc. Et ça a évidemment les mêmes implications pour la société ! :o)

TOUT VA BIEN :D

Déposé le 08/08/2017 à 14h41  
Par Bonsens Citer

Dans la société actuelle le problème n'est pas l'argent mais plutôt le désir d'acheter d'acquérir de s'emparer de toujours plus. Et les vendeurs se fichent de la mauvaise qualité de leurs produits ou des conséquences écologiques nuisibles. Je pense que si il n'y a plus d'argent la seule valeur référence va être ce que l'on peut produire par soi même et échanger aux autres. À coup sûr les plus forts vont obliger les plus faibles à travailler pour eux.

Déposé le 08/08/2017 à 13h46  
Par illusion Citer

Post monétaire a écrit le 08/08/2017 à 13h04

Pourquoi ça ?

démontrez nous l inverse!

pas de moyen universel d échange et de contre partie de la force de travail... ça s appel le servage, c est le moyen âge, ou le cerf est rétribué par un droit de vivre et des denrée alimentaire
... c est ce que vous voulez?

Déposé le 08/08/2017 à 13h17  
Par nimportequoi Citer

Post monétaire a écrit le 08/08/2017 à 11h09

Non mais arrêtez cette provocation à faire des news dont le sujet est le vol !!!! c'est trop tentant de vous rappeler les fondamentaux ! :o)

Allez, courage, il y aura toujours des vols tant que le fric sera utilisé. (oui oui, on peut voler des oeufs quand on a faim, et même des carottes, donc, sans monnaie, mais... pas la même chose non ?)
Et le vol fait partie de l'équation monétaire (assurances, avocats, réparations,etc).

L'humanité doit devenir adulte.

"oui oui, on peut voler des oeufs quand on a faim, et même des carottes, donc, sans monnaie, mais... pas la même chose non ?)"

C'est pas la même chose parce que ça vous arrange.
Mais un vol reste un vol.

Post monétaire Déposé le 08/08/2017 à 13h04  
Par Post monétaire Citer

Bonsens a écrit le 08/08/2017 à 12h57

Oui le vol pourrait être grandement diminué par l'absence de monnaie et de capital. Par contre une société sans monnaie c'est l'homme qui devient la marchandise, c'est le servage ou l'esclavage ou la traite des hommes assurés

Pourquoi ça ?

Déposé le 08/08/2017 à 12h57  
Par Bonsens Citer

Oui le vol pourrait être grandement diminué par l'absence de monnaie et de capital. Par contre une société sans monnaie c'est l'homme qui devient la marchandise, c'est le servage ou l'esclavage ou la traite des hommes assurés

Post monétaire Déposé le 08/08/2017 à 11h09  
Par Post monétaire Citer

Non mais arrêtez cette provocation à faire des news dont le sujet est le vol !!!! c'est trop tentant de vous rappeler les fondamentaux ! :o)

Allez, courage, il y aura toujours des vols tant que le fric sera utilisé. (oui oui, on peut voler des oeufs quand on a faim, et même des carottes, donc, sans monnaie, mais... pas la même chose non ?)
Et le vol fait partie de l'équation monétaire (assurances, avocats, réparations,etc).

L'humanité doit devenir adulte.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.