Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La boutique braquée à Genève - Capture Google Maps

Interpellé à Anvers, un Lyonnais soupçonné pour un braquage commis à Genève

La boutique braquée à Genève - Capture Google Maps

Ce dimanche, un Lyonnais de 30 ans a été interpellé à Anvers, en Belgique. Il est mis en cause dans un braquage, perpétré le 8 août à Genève, en Suisse.

Les braqueurs seraient repartis avec 5 millions d'euros de montres de luxe. Mardi 8 août, vers 18 heures, deux malfrats armés pénètrent dans une boutique de luxe située dans la vieille ville de Genève. Sous la menace de leur arme, les individus se font remettre le code d'accès à un coffre après avoir attaché deux employés.

À bord d'une Porsche Cayenne, ils quittent alors les lieux avec 65 montres valant chacune plusieurs dizaines de milliers d'euros, rapporte La Tribune de Genève. Le véhicule, flashé sur l'autoroute, est retrouvé en région lyonnaise. Les montres, elles, continuent leur voyage jusqu'à Anvers.

 

Ce dimanche, trois individus ont été interpellés dans la capitale belge du diamant. Ce coup de filet est le résultat d'une "intense coopération entre les Ministères publics et services de police genevois, belges et français [qui] a permis la mise en œuvre d’une opération de police à Anvers, le dimanche 13 août. À son issue, trois individus de nationalité française ont été arrêtés et toutes les montres dérobées, soit 65 pièces, retrouvées", a annoncé ce lundi le Ministère public helvète.

 

Parmi ces trois individus se trouve un Lyonnais. Âgé d'une trentaine d'années, il est certes connu des services de police, mais n'aurait pas le profil d'un braqueur. Et pour cause. Selon les premiers éléments de l'enquête, cet homme originaire de Lyon aurait eu pour mission, avec les deux autres Français interpellés, de revendre les montres volées. Une mission compliquée selon nos confrères suisses, à cause de spécificités très précises des tocantes.

 

En charge du dossier, le procureur du Ministère public Gregory Orci, aurait formulé une demande d'extradition. Le Lyonnais et ses deux complices (un Rémois et un Marseillais) devraient donc bientôt retourner en terres helvètes, mais cette fois-ci pour répondre de leurs actes devant la justice.



Tags : MB&F | Genève | Anvers | braquage | Lyon | montres |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.