Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le jackpot Benzema

A 21 ans, Karim Benzema est le joueur de Ligue 1 qui gagne le plus d’argent. Avec plus de 6,5 millions d’euros par an. Dans le milieu du foot-business, on le compare déjà à Zidane. Enquête.

24 septembre, place du Trocadéro à Paris. Assis devant un écran, Karim Benzema et Tony Parker disputent contre deux anonymes une partie de Fifa 2009, le fameux jeu pour consoles. Mais pour une fois, l’attaquant lyonnais ne marquera pas. Match nul, 0-0. Ce qui n’empêche pas des centaines de gamins de se précipiter pour décrocher un autographe. Car à seulement 21 ans, Karim Benzema est déjà une vraie star. Electronic Arts, l’éditeur américain de jeux vidéo, n’a pas choisi par hasard l’attaquant de l’OL pour la promotion de Fifa 2009, son dernier jeu de foot qui vient de sortir.

“Sur un plan marketing, Karim Benzema, c’est le futur Zidane”, s’enthousiasme Jean-Louis Legrand, responsable sport-marketing chez Adidas. C’est vrai que les deux stars véhiculent les mêmes valeurs : travail, humilité, ambition... Et comme Zizou, “Benzem” est d’origine algérienne. Né à Bron le 17 décembre 1987, Karim a toujours été un sacré bosseur avec un seul objectif en tête : devenir footballeur professionnel. Repéré par l’OL à l’âge de 10 ans, il intégrera l’équipe professionnel à 17 ans. Et trois ans plus tard, il devient le meilleur buteur de la Ligue 1 avec 20 buts marqués la saison passée.

“Une reconnaissance”
“On voulait que les clients perçoivent Fifa 2009 comme un jeu qui avait vraiment progressé par rapport à l’édition précédente. Donc pour nous, c’était logique de l’associer à Benzema qui est lui aussi en constante progression”, explique Antoine Cohet, le directeur marketing d’Electronic Arts France. Avant d’ajouter : “Et Benzema a beaucoup apprécié d’être associé à Tony Parker pour le lancement de Fifa 2009. Car, pour lui, apparaître aux côtés d’une star, c’est une reconnaissance.”
Un besoin de reconnaissance qu’Adidas a bien compris aussi. Voilà pourquoi, début 2007, la marque allemande a également signé pour sept ans avec l’attaquant lyonnais alors sous contrat avec Nike. Ce qui a poussé Benzema chez Adidas, ce sont les campagnes de pub qu’on lui a proposées. Des campagnes à la hauteur de son statut : spot télé, affiches 4X3... La jeune star lyonnaise pose notamment avec le maillot de l’équipe de France, en déclarant : “Ce n’est pas moi qui porte ce maillot, c’est lui qui me porte.” Un joli coup pour Adidas. Sponsor de grandes équipes nationales ou de vénérables institutions comme le Comité international olympique et la Fifa, la marque a une image assez ringarde auprès des jeunes. En signant avec Benzema, elle se donne un coup de jeune.

Evidemment, s’acheter les services de l’international français, ça coûte cher. Pas seulement parce que Jean-Michel Aulas vient de fixer à 100 millions d’euros son prix sur le marché des transferts. Car dans le milieu du foot, les marques se livrent une guerre sans merci pour avoir “leur” star. En particulier Nike et Adidas. “Les deux entreprises se rendent coup pour coup pour conquérir le leadership du marché des équipements de foot qui est estimé à 2 milliards d’euros. Et elles n’hésitent pas à démarcher les joueurs sponsorisés par l’adversaire à coup de centaines de milliers d’euros.” explique Frédéric Bolotny, économiste au centre de droit et d’économie du sport de Limoges.

Avec Adidas, Karim Benzema toucherait environ 500 000 euros par an, soit l’équivalent du salaire annuel moyen d’un joueur de Ligue 1 ! Et à ce prix-là, l’attaquant de l’OL n’a pas à se fatiguer : il a participé à simplement quatre événements Adidas la saison dernière. En plus, il bénéfice de cours de média-training pour apprendre à s’exprimer devant les journalistes. Alors qu’Electronic Arts a signé avec lui un contrat de deux ans estimé entre 50 000 et 100 000 euros par an. En exigeant simplement une journée de tournage pour le spot publicitaire de Fifa 2009 le 25 juillet à Lyon et une participation à la promotion au Trocadéro. Chez SFR, le programme n’est pas plus chargé : deux à trois manifestations par an et environ un tchat par mois avec des internautes sur Footrepublic.fr, le site mis en ligne par l’opérateur. Montant estimé du contrat de deux ans signé par Benzema en décembre 2007 : quelques dizaines de milliers d’euros par an.

6,5 millions d’euros
Tous ces “petits boulots” permettent à Benzema d’arrondir ses fins de mois. L’attaquant gagnerait déjà près de 450 000 euros brut par mois avec le salaire que lui verse l’Olympique lyonnais. A cela s’ajoutent les 650 000 euros de ses sponsors. Sans oublier les primes de match : quand l’équipe gagne, le club verse un bonus aux joueurs. Ainsi Karim Benzema aurait touché 500 000 euros l’année dernière. En revanche, il n’est pas payé lorsqu’il joue en équipe de France.

Au total, cette saison, le salaire annuel de cet ado pourrait atteindre près de 6,5 millions d’euros alors que l’année dernière, il figurait à la 8e place du palmarès des salaires de la Ligue 1 réalisé par l’hebdomadaire France Football, avec “seulement” 3,7 millions d’euros de revenu.

Pour gérer ce business, le joueur vient de monter sa propre entreprise, Best of Benzema. Basée à Lyon, cette PME au capital de 10 000 euros est détenue à 90% par Karim tandis que son père, Hafid, et sa mère, Malika, ont les 10% restants. Mais un proche de l’attaquant lyonnais joue également un rôle essentiel : son agent Karim Djaziri. Ce petit rondouillard au crâne rasé étudie ligne par ligne les contrats de sponsoring de ses joueurs. Car dans son écurie figurent également l’attaquant de l’OL Frédéric Piquionne ou Jean-Claude Darcheville, des Glasgow Rangers. Habile et très discret, Djaziri, qui a refusé de répondre aux questions de Lyon Mag, a bien senti le potentiel de son client. D’autres contrats publicitaires seraient en négociation. Notamment avec une marque d’eau minérale.
Bref, aujourd’hui, Benzema est devenu une machine à marquer des buts, mais aussi une véritable machine à cash. Et s’il signe dans un grand club européen la saison prochaine, sa cote sur le marché publicitaire devrait exploser.

Emmanuel Derville



Tags : benzema |

Commentaires 6

Déposé le 24/02/2012 à 11h18  
Par disposer par sekou Citer

tu et mon meilleur joueur karim benzema la part de sekou.

Déposé le 08/09/2011 à 18h35  
Par nawel Citer

il a une sale tete

Déposé le 08/05/2010 à 11h57  
Par A+K Citer

je suis aime aime aime beaucoup karime ''he is my lovely''

Déposé le 28/08/2009 à 14h57  
Par lorie Citer

je suis trop fan de toi karim,mon rêve est de te rencontrer comme mon idole matt.tu es trop beau je t'adore gve gve gve!!!!

Déposé le 20/06/2009 à 18h43  
Par belinda Citer

karime benzema et un beaux goss

Déposé le 10/06/2009 à 13h03  
Par mirane Citer

je suis une algerienne qui aime beaucoup les bleus, c'est pour cela que j'espère bien le départ de benzema pour le barca que j'aime afin d'évoluer son jeu à 100% pour la préparation à la coupe du monde 2010.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.