Stationnement impayé : à Lyon, le PV coûtera de 35 à 60 euros en 2018 !

Stationnement impayé : à Lyon, le PV coûtera de 35 à 60 euros en 2018 !
photo d'illustration - Lyonmag.com

Au 1e janvier 2018, chaque commune sera libre de fixer le montant des amendes pour stationnement. A Lyon, ne pas payer le parcmètre pourrait coûter très cher aux automobilistes.

Fini l’amende à 17 euros. Le PV coûtera 35 euros en zone Tempo et 60 euros en zone Presto, c’est-à-dire dans l’hypercentre et les rues les plus fréquentées.

L’objectif, pour la Ville de Lyon, est de lutter contre le stationnement impayé et de favoriser la rotation des voitures. A noter qu'une trentaine d'ASVP sera embauchée pour l'occasion.

42 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
enfin le 08/11/2017 à 20:24

Enfin quelqu’un de lucide !!! Jamais eu d’amande se stationnement car je respect le paiement. C’est fou qu’on râle sur quelque chose qu’on fait pas ...

Signaler Répondre

avatar
Alban Vistel 2 le 08/11/2017 à 13:35

J'ai trouvé un super moyen pour ne pas payer d'amendes : il faut respecter la loi, et donc payer son stationnement.

Personne n'y avait jamais pensé, je suis le premier !

Signaler Répondre

avatar
radicalité ou complémentarité le 20/10/2017 à 10:37
Nostromo a écrit le 20/10/2017 à 07h11

Je réponds oui à vos 2 premières questions. C'est mon quotidien et avant de passer aux transports en commun, j'utilisais ma voiture
Bien sur aux heures de pointe il y a du monde et alors ? C'est les heures de pointe, il y a du monde partout de toute façon.
Pour le commerce, je m'arrête en chemin dans tel ou tel magasin de quartier type supérette ce que je ne pouvais pas faire en voiture puisqu'il est quasi impossible de se garer à Lyon
De mon point de vue, le transport en commun privilégie au contraire le commerce de proximité. Ça me semble même évident mais bon
Cette histoire est loin d'être une utopie, la voiture étant à terme condamnée à disparaître des villes
Après, restons dans le sujet / Je maintiens que la catastrophe d'Auxerre typiquement pouvait être évitée par une vision un peu plus pertinente des élus. Et je maintiens qu'ils ont tout fait pour détruire le commerce de leur ville en laissant se développer d'immenses zones commerciales périphériques sans transport en commun

Vous avez citez Dijon comme un modèle de bon fonctionnement:
Natif de cette ville ayant la famille présente ,je peux vous affirmer que la problématique de restreindre les véhicules au centre ville (création du tram,rues piétonnes...) ont fait chuter le commerce et entraîner de nombreuses liquidations depuis 5 ans.
Les zones commerciales comme la tête d'or ou celui de Chenôve ont bénéficié du déclin du contre ville
http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/03/09/commerces-du-centre-ville-de-dijon-pour-l-opposition-le-maire-est-dans-le-deni

Pour Lyon,,croire que seul le transport en commun permettra de compenser les milliers d'automobilistes d'entrer ou sortir de la Ville en sachant que les relais sont souvent déjà asphyxiés et que la grande banlieu est mal desservie en transport en commun pour ceux qui font des déplacements professionnels , montre en fait toutes les limites du tout sauf:le commerce en sera affecté comme dans les villes cités en amont :choix politique pour une ville (moins polluée, et paisible pour ses habitants notamment retraités?) au au prix de la désaffection de nombreux clients potentiels
Par contre si vous souhaitez vivre paisiblement en retraité dans la ville,attirer du tourisme occasionnel pourquoi pas ,mais l'idéologie de l'anti véhicule manque de pragmatisme

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 20/10/2017 à 07:11
Impact global a écrit le 19/10/2017 à 21h55

Croyez vous vraiment que les transports en commun pourront aborber les centaines de véhicules en circulation?prenez vous les transports en commun aux heures de pointe avec la saturation des metros,les parkings complets (gorges de loup dès 8h du matin?)
Utopie à la Pm mais croire éradiquer la voiture sans occasionner des problèmes qui se répercuteront ausdi pour le commerce c est prendre le sujet par le bout decla lorgnette..les grandes villes ressembleront aux villes moyennes dans votre façon de voir les choses

Je réponds oui à vos 2 premières questions. C'est mon quotidien et avant de passer aux transports en commun, j'utilisais ma voiture
Bien sur aux heures de pointe il y a du monde et alors ? C'est les heures de pointe, il y a du monde partout de toute façon.
Pour le commerce, je m'arrête en chemin dans tel ou tel magasin de quartier type supérette ce que je ne pouvais pas faire en voiture puisqu'il est quasi impossible de se garer à Lyon
De mon point de vue, le transport en commun privilégie au contraire le commerce de proximité. Ça me semble même évident mais bon
Cette histoire est loin d'être une utopie, la voiture étant à terme condamnée à disparaître des villes
Après, restons dans le sujet / Je maintiens que la catastrophe d'Auxerre typiquement pouvait être évitée par une vision un peu plus pertinente des élus. Et je maintiens qu'ils ont tout fait pour détruire le commerce de leur ville en laissant se développer d'immenses zones commerciales périphériques sans transport en commun

Signaler Répondre

avatar
Impact global le 19/10/2017 à 21:55
Nostromo a écrit le 19/10/2017 à 19h47

Mais le problème d'Auxerre, Vierzon ou Nevers n'est pas du tout lié à ça !
Le problème de ces villes est avant tout la nullité crasse des politiques locaux qui ont tout fait à l'envers, c'est à dire :
- Autorisation de zones commerciales immenses en périphérie
- Pas de transports en commun (ou tellement irréguliers que personne ne les prends)
S'ils avaient limité ces zones commerciales et fait des parkings relais avec navettes toutes les 5 minutes, la situation serait complètement différente
Au lieu de prendre ces exemples assez lamentables, regardez Strasbourg ou, en plus petit, Dijon
Il est devenu stupide de prendre la voiture puisqu'il est quasi impossible de s'y garer et difficile ou impossible d'y circuler
Donc on se gare en dehors et on prend les trams, voilà
Enfin bref, l'exemple d'Auxerre, par pitié, NON
Et mettons les élus locaux devant leurs responsabilités aussi !

Croyez vous vraiment que les transports en commun pourront aborber les centaines de véhicules en circulation?prenez vous les transports en commun aux heures de pointe avec la saturation des metros,les parkings complets (gorges de loup dès 8h du matin?)
Utopie à la Pm mais croire éradiquer la voiture sans occasionner des problèmes qui se répercuteront ausdi pour le commerce c est prendre le sujet par le bout decla lorgnette..les grandes villes ressembleront aux villes moyennes dans votre façon de voir les choses

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 19/10/2017 à 19:47
le désert urbain a écrit le 19/10/2017 à 10h43

si l'objectif est d'éviter les abus et voitures tampons qui restent la journée,empêchant ceux qui veulent trouver une place un court instant alors ok pour dissuader ceux qui estiment que 17 euros vaut mieux que payer toutes les heures de même que si cela peut faire changer certaines habitudes pour ceux qui ne dépassent pas 1 à 3 km de trajet pour leur faire prendre conscience qu'il y a mieux à faire en déplacement...
Pa contre s l'objectif est de faire fuir les voitures des villes (stationnement coûteux,interdiction de certains modèles de véhicule..) alors le risque à terme est le déclin progressif des commerces du centre ville qui n'attireront plus les banlieusards avec des familles composées d'enfants) comme on le constate déjà dans des villes moyennes (Auxerre,Vierzon dont le commerce a perdu entre1/3 et1/2 de ses magasins de proximité ...) dont l'attractivité des centres extra-urbains garantissent le commerce,les loisirs (cinéma,sport..).car le stationnement est plus aisé et sans risque de verbalisation
:les villes redeviendront alors des déserts cité-dortoir avec des habitants qui iront prendre leur véhicule pour travailler en périphérie( zone industrielle et artisanale...) avec de moins de moins de commodité en centre ville ?

Mais le problème d'Auxerre, Vierzon ou Nevers n'est pas du tout lié à ça !
Le problème de ces villes est avant tout la nullité crasse des politiques locaux qui ont tout fait à l'envers, c'est à dire :
- Autorisation de zones commerciales immenses en périphérie
- Pas de transports en commun (ou tellement irréguliers que personne ne les prends)
S'ils avaient limité ces zones commerciales et fait des parkings relais avec navettes toutes les 5 minutes, la situation serait complètement différente
Au lieu de prendre ces exemples assez lamentables, regardez Strasbourg ou, en plus petit, Dijon
Il est devenu stupide de prendre la voiture puisqu'il est quasi impossible de s'y garer et difficile ou impossible d'y circuler
Donc on se gare en dehors et on prend les trams, voilà
Enfin bref, l'exemple d'Auxerre, par pitié, NON
Et mettons les élus locaux devant leurs responsabilités aussi !

Signaler Répondre

avatar
le désert urbain le 19/10/2017 à 10:43

si l'objectif est d'éviter les abus et voitures tampons qui restent la journée,empêchant ceux qui veulent trouver une place un court instant alors ok pour dissuader ceux qui estiment que 17 euros vaut mieux que payer toutes les heures de même que si cela peut faire changer certaines habitudes pour ceux qui ne dépassent pas 1 à 3 km de trajet pour leur faire prendre conscience qu'il y a mieux à faire en déplacement...
Pa contre s l'objectif est de faire fuir les voitures des villes (stationnement coûteux,interdiction de certains modèles de véhicule..) alors le risque à terme est le déclin progressif des commerces du centre ville qui n'attireront plus les banlieusards avec des familles composées d'enfants) comme on le constate déjà dans des villes moyennes (Auxerre,Vierzon dont le commerce a perdu entre1/3 et1/2 de ses magasins de proximité ...) dont l'attractivité des centres extra-urbains garantissent le commerce,les loisirs (cinéma,sport..).car le stationnement est plus aisé et sans risque de verbalisation
:les villes redeviendront alors des déserts cité-dortoir avec des habitants qui iront prendre leur véhicule pour travailler en périphérie( zone industrielle et artisanale...) avec de moins de moins de commodité en centre ville ?

Signaler Répondre

avatar
Robert48 le 19/10/2017 à 09:51

Si l'amende passé à 60 euro autant se garrer sur le trottoir passage piéton moins de risque damende.
C'est ce que feront certain en se disant transmis pour les famille avec poussette ou handicapées. L'amende trottoir à 90e sera telle plus appliquer c'est rarement le cas.

Signaler Répondre

avatar
Haha le 19/10/2017 à 07:08
karl a écrit le 18/10/2017 à 20h06

@karl . Si vous aimez vous faire avoir c est votre problème . Moi j aime dépenser utile

Ben prends le bus !

Signaler Répondre

avatar
karl le 18/10/2017 à 20:06

@karl . Si vous aimez vous faire avoir c est votre problème . Moi j aime dépenser utile

Signaler Répondre

avatar
@Rasle bol 69 le 14/10/2017 à 15:24
Rasle bol 69 a écrit le 13/10/2017 à 10h38

Tout à fait d'accord. Pour commencer il faudrait que la ville se décide à appliquer ses propres règlements: mettre les PV et veiller à ce que les amendes soient payées. On circulerait beaucoup mieux.

J'ai l'habitude d'appeler la police municipale lorsque des voitures sont mal garées en bas de chez moi.

En journée, ils viennent quasi-systématiquement mettre des PV.

Pour une ville plus agréable à vivre, je vous invite tous à en faire de même.

Ras le bol de devoir marcher sur la route avec poussette et enfants pendant que des égoïstes occupent les trottoirs !

Signaler Répondre

avatar
@foxy le 14/10/2017 à 15:19
foxy a écrit le 14/10/2017 à 06h59

du vol pur et simple
Tu roules tu pollues, tu t"arrêtes tu payes.......et "ils nous disent que ç'est pour fluidifier le stationnement ..menteurs et plus

Non mec, quand tu t'arrêtes de rouler, tu ne payes plus rien du tout : ni carburant, ni assurance, ni parking. Sauf peut être une voiture de location pendant les vacances...

Regarde tous ceux qui ont fait le choix d'aller travailler en vélo, et n'oublie pas qu'à Lyon, un automobiliste sur deux fait un trajet de moins de 3 km !

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 14/10/2017 à 11:16

Intéressant toutes ces réactions, pour la plupart outrées devant tant d'injustice
Et pourtant, que font ces dizaines de milliers de voitures (avec une seule personne dedans en général) dans une ville richement dotée en transports en commun ?
Vous avez un logement et ne pouvez pas vous garer ? Mais pourquoi donc ne louez vous pas une place de parking ? Par économie, radinerie ou autre chose ?
Bon, inutile de vous exciter car de toute façon nous ne ferons pas marche arrière et la voiture en ville est vouée à disparaître à Paris comme à Lyon.
Et c'est tant mieux / Donc adaptez vous ou partez

Signaler Répondre

avatar
Laurent69 le 14/10/2017 à 08:48

Mesure en autre, pour rembourser le musée des confluences !
Un maire décide de prendre un crédit de plus de 300 millions aux lyonnais et c'est normal.
Vous voulez être respecté, commencez par respecter les autres !

Signaler Répondre

avatar
foxy le 14/10/2017 à 06:59

du vol pur et simple
Tu roules tu pollues, tu t"arrêtes tu payes.......et "ils nous disent que ç'est pour fluidifier le stationnement ..menteurs et plus

Signaler Répondre

avatar
@karl le 13/10/2017 à 23:18
karl a écrit le 13/10/2017 à 19h22

Non le vol c est quand le stationnement coûte 20cts les 20mn pour 1h30 maxi. Pas la peine de dire que pour faire un ciné dans lyon ou du shopping dans nos jolies boutiques de lyon c est pas la peine . J parle même pas du prix du TER pour venir chez les gones . J fais plus les achats sur lyon, j ai réglé le problème et les commerçants sont contents

Si payer 5 euros de parking souterrain ou 15 euros de TER vous pose de gros soucis, je doute fort que les commerces lyonnais souffrent de votre absence.

Signaler Répondre

avatar
karl le 13/10/2017 à 19:22

Non le vol c est quand le stationnement coûte 20cts les 20mn pour 1h30 maxi. Pas la peine de dire que pour faire un ciné dans lyon ou du shopping dans nos jolies boutiques de lyon c est pas la peine . J parle même pas du prix du TER pour venir chez les gones . J fais plus les achats sur lyon, j ai réglé le problème et les commerçants sont contents

Signaler Répondre

avatar
Normal le 13/10/2017 à 17:48
Roberto a écrit le 13/10/2017 à 16h30

Le vol, c'est quand on ne paye pas son stationnement. Attention à ne pas tout inverser...

On a fait des générations d'assistanat, le tous gratos. Donc, ils ne comprennent pas pourquoi,il faut payer aujourd'hui.

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 13/10/2017 à 16:30
karl a écrit le 12/10/2017 à 20h35

J appelle cela du vol.

Le vol, c'est quand on ne paye pas son stationnement. Attention à ne pas tout inverser...

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 13/10/2017 à 16:28
Je demande a écrit le 13/10/2017 à 12h53

Tout est bon pour faire du pognon...
Pourquoi ne pas rendre le stationnement résidentiel gratuit, afin d'inciter les habitants à laisser leur véhicule sur leur lieu de résidence ?

Parce que le résidentiel gratuit ne favorise pas la rotation des voitures sur les places.

Les voitures ventouses, c'est moins de places pour les autres.

Signaler Répondre

avatar
Bête et français. le 13/10/2017 à 13:40
J. Christ a écrit le 13/10/2017 à 11h05

Que le beauf qui ne s´est jamais garé comme un sagouin, qui n´a jamais omis de déclarer un revenu sur sa feuille d´impôts, et qui n´a jamais roulé bourré en rentrant du Macumba (mettant en danger les autres) jette la première pierre aux albanais qui vivent dans la rue.

Vrai,eux au moins ils ont tout compris au système. Et en plus ils viennent de loin ,ils ont un flair de chien de chasse ,trop fort.

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 13/10/2017 à 12:53

Tout est bon pour faire du pognon...
Pourquoi ne pas rendre le stationnement résidentiel gratuit, afin d'inciter les habitants à laisser leur véhicule sur leur lieu de résidence ?

Signaler Répondre

avatar
J. Christ le 13/10/2017 à 11:05
Plus facile , les PV de stationnements non payés a écrit le 11/10/2017 à 19h00

la police échoue à déloger les Albanais de l’esplanade Mandela

Que le beauf qui ne s´est jamais garé comme un sagouin, qui n´a jamais omis de déclarer un revenu sur sa feuille d´impôts, et qui n´a jamais roulé bourré en rentrant du Macumba (mettant en danger les autres) jette la première pierre aux albanais qui vivent dans la rue.

Signaler Répondre

avatar
la masse trop silencieuse le 13/10/2017 à 11:01

De la racaille ces automobilistes.
Pourquoi tant de laxisme?
Sans excuser les faits, on peut comprendre pourquoi des milices de jeunes citoyens excédés font justice eux mêmes en mettant le feu aux voitures.
Si la police faisait son boulot en coffrant les automobilistes, ceci n´arriverait pas!

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 13/10/2017 à 10:38
Roberto a écrit le 13/10/2017 à 09h59

Voici une excellente mesure !

Le stationnement de véhicules privés sur le domaine public n'a aucune raison d'être gratuit. Et le prix du stationnement est très loin de couvrir le prix réel du terrain occupé.

Il suffit de regarder le prix du mètre carré de terrain dans le centre de Lyon pour comprendre.

Tout à fait d'accord. Pour commencer il faudrait que la ville se décide à appliquer ses propres règlements: mettre les PV et veiller à ce que les amendes soient payées. On circulerait beaucoup mieux.

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 13/10/2017 à 10:04
Foxy693 a écrit le 11/10/2017 à 18h35

Le jour où les masses silencieuses se lèveront..... Mai 68 sera considéré comme une peccadille.......

Le jour ou les masses silencieuses se lèveront, vous comprendrez que les usagers de la voiture en ville sont minoritaires, et que les lyonnais en ont plus qu'assez des voitures garées n'importe où, et des conducteurs qui ne payent pas leur stationnement.

Pour l’honnête citoyen que je suis, il est très agaçant de constater que d'autres s’octroient le droit de ne pas respecter les règles de la vie en collectivité. Alors oui pour verbaliser plus sévèrement les tricheurs qui ne payent pas leur stationnement !

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 13/10/2017 à 10:00
julien.19866 a écrit le 12/10/2017 à 00h35

Et toujours pas d’abonnement pour garer sa voiture dans la rue de son lieu de travail...

Heu, oui... C'est même fait exprès.

Vous avez un problème avec les transports en communs ou les abonnements dans les parkings souterrains ?

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 13/10/2017 à 09:59

Voici une excellente mesure !

Le stationnement de véhicules privés sur le domaine public n'a aucune raison d'être gratuit. Et le prix du stationnement est très loin de couvrir le prix réel du terrain occupé.

Il suffit de regarder le prix du mètre carré de terrain dans le centre de Lyon pour comprendre.

Signaler Répondre

avatar
Pigeon lyonnais le 13/10/2017 à 08:57

Record de France des prix des PV de stationnement pour une trentaine d'emplois crée ; c'est une idée de génie digne.
des LREM.
Le contrôle du stationnement par véhicule en circulation avec caméras (expérience en cours dans certaines villes) c'est la prochaine étape (l'indication du numéro minéralogique du véhicule sur le ticket de stationnement ce n'est pas pour rien).

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 12/10/2017 à 23:14

Sur les quais de Saone le soir peut-être va-t-on enfin ne plus avoir à emprunter la file des bus car des voitures sont garées en troisième position. Non je rêve car on ne viendra pas leur mettre de PV...

Signaler Répondre

avatar
karl le 12/10/2017 à 20:35

J appelle cela du vol.

Signaler Répondre

avatar
toutpartenvrille le 12/10/2017 à 10:47
julien.19866 a écrit le 12/10/2017 à 00h35

Et toujours pas d’abonnement pour garer sa voiture dans la rue de son lieu de travail...

Il faut y aller en transport en communs voir, allez soyons fou, en vélo. Moins problématique pour se garer

Signaler Répondre

avatar
CitizenInsane le 12/10/2017 à 08:51

Je sens qu'il va y avoir de l'excès de zèle... Vivement la privatisation que ce soit une rente encore plus juteuse ! On ns repondra la larme à l'oeil 'baisse des dotations, suppression taxe hab ma p'tite dame'... Bon j'ai pas de voiture, mais qd meme.. Souhaitons que cette mane serve a améliorer le reseau public et baisser le coût des abonnements tcl surtout pr les csp-... Lol j'y crois pas 1 sec)

Signaler Répondre

avatar
20% vs 99% le 12/10/2017 à 07:47

C'est le pourcentage des pendulaires, touristes et visiteurs qui paient leur stationnement comparé à celui des résidents qui paient leur stationnement.

Chers amis de passage les parking public vous tendent les bras et de notre côté on arretera de payer pour vous qui nous empêchez de pouvoir nous garer à notre domicile.

Signaler Répondre

avatar
arnaque le 12/10/2017 à 07:03

Je suis professionnel , j ai un commerce et j ai besoin de la voiture .... je me renseigne auprès de la mairie de LYON pour savoir si je peux souscrire un abonnement ...on me dit non . En résumé je dois laisser mes clients toutes les 4h pour aller payer de nouveau le stationnement car celui ci est plafonné à 4 heures ! C est n importe quoi !

Signaler Répondre

avatar
german le 12/10/2017 à 05:58

avatar
julien.19866 le 12/10/2017 à 00:35

Et toujours pas d’abonnement pour garer sa voiture dans la rue de son lieu de travail...

Signaler Répondre

avatar
genial le 11/10/2017 à 21:20

Je suis bien content !!! Enfin une bonne nouvelle. 17 euros c’était pas très dissuasif !

Signaler Répondre

avatar
Plus facile , les PV de stationnements non payés le 11/10/2017 à 19:00

la police échoue à déloger les Albanais de l’esplanade Mandela

Signaler Répondre

avatar
balthus le 11/10/2017 à 18:52

Et si la police municipale, plutôt que de chercher du pognon jusqu'à lus soif auprès des automobilistes, s'appliquait également à assurer la sécurité des piétons ?
Rien que dans le quartier de Part-Dieu, avec les cyclistes et les voitures qui ne respectent en aucun cas les passages protégés, il y à du boulot !

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnn le 11/10/2017 à 18:44

Oulaaahhh les caisses sont vides vite vite faut un moyen de les renflouer sans trop se prendre la tête => hausses des contraventions

Signaler Répondre

avatar
Foxy693 le 11/10/2017 à 18:35

Le jour où les masses silencieuses se lèveront..... Mai 68 sera considéré comme une peccadille.......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.