Danseuse maman : le directeur du ballet de l’Opéra de Lyon condamné pour discrimination et harcèlement

Danseuse maman : le directeur du ballet de l’Opéra de Lyon condamné pour discrimination et harcèlement
Le tribunal correctionnel - LyonMag

Yorgos Loukos était jugé ce jeudi au tribunal correctionnel de Lyon.

Cela faisait suite à la plainte d’une ancienne danseuse de l’Opéra. Cette dernière, âgée de 42 ans, affirmait avoir été écartée du ballet fin 2013 parce qu’elle venait de devenir maman. Elle allait tout juste signer enfin un CDI après six ans de CDD renouvelés.

Le tribunal a donné raison à Karline Marion en condamnant son ancien patron à six mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende mais également 20 000 euros de dommages et intérêts à verser à l’ancienne danseuse. Il devra également verser 4000 euros au syndicat des artistes musiciens professionnels de Lyon, partie civile dans l’affaire.

Yorgos Loukos, 67 ans, a décidé de faire appel.

Karline Marion avait notamment fourni à la justice deux enregistrements de conversations avec son employeur, mais pris à l'insu de ce dernier. On l'entendait notamment évoquer le "truc", un terme qu'il employait pour désigner l'enfant de la danseuse.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Pigé le 10/11/2017 à 10:40

Parfait. L'irrespect doit être lourdement condamné pour faire réfléchir ceux qui s'y adonnent.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.