Givors : ils fabriquent une bombe artisanale et la lancent dans leur collège

Givors : ils fabriquent une bombe artisanale et la lancent dans leur collège

Ce vendredi, vers 14 heures, trois collégiens, âgés de 13,14 et 15 ans, ont balancé une bombe artisanale dans la cour du collège Paul-Vallon à Givors.

Les préadolescents avaient sans doute trouvé la recette sur internet : de l'acide chlorhydrique et de l'aluminium dans une bouteille de shampoing, c'est ce qui leur a servi à fabriquer leur arme artisanale.
 

Au moment de l'impact avec le sol, cette dernière n'aurait pas explosé mais en voulant la ramasser, un surveillant se serait légèrement brulé à la cuisse. Le directeur avait immédiatement alerté les forces de police.
 

Les trois garçons, vivant à Givors et à Grigny, ont été entendus. Ils se seraient partagé le travail : l'un avait amené la bouteille et le liquide, l'autre l'aluminium et le dernier se serait chargé de balancer la bouteille dans la cour.
 

Ils pourraient être présentés devant le juge des enfants ce samedi pour : blessures involontaires, introduction d'une arme dans un établissement scolaire et utilisation d'un engin explosif incendiaire.

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Berneuil le 14/11/2017 à 18:08
Ne soyez pas hystériques a écrit le 14/11/2017 à 16h54

De tout temps les enfants ont joué avec les explosifs : pétards , bombes artisanales. Les petits et les grands aiment les feux d'artifices. Au cinéma il y a des explosions dans quasiment tous les films.A la campagne c'est les enfants qui tirent les feux d'artifices dans les villages.

Conclusion : ces enfants sont juste des enfants typiques, et le surveillant n'aurait pas dû ramasser la bouteille. Soit il savait que c'était une bombe dans ce cas il aurait dû la laissée tranquille et se mettre a l'abris, Soit il ne savait pas que c'était une bombe et il aurait dû demandé aux enfant de la ramasser.

Il est joli votre message : on dirait qu'il a été écrit par un troll.

Je vous encourage à améliorer votre style d'écriture pour que ce soit "plus vrai que vrai".....pour mieux nous tromper....!

Signaler Répondre

avatar
Ne soyez pas hystériques le 14/11/2017 à 16:54

De tout temps les enfants ont joué avec les explosifs : pétards , bombes artisanales. Les petits et les grands aiment les feux d'artifices. Au cinéma il y a des explosions dans quasiment tous les films.A la campagne c'est les enfants qui tirent les feux d'artifices dans les villages.

Conclusion : ces enfants sont juste des enfants typiques, et le surveillant n'aurait pas dû ramasser la bouteille. Soit il savait que c'était une bombe dans ce cas il aurait dû la laissée tranquille et se mettre a l'abris, Soit il ne savait pas que c'était une bombe et il aurait dû demandé aux enfant de la ramasser.

Signaler Répondre

avatar
Berneuil le 14/11/2017 à 16:30

Il y a quelques années, quelques jeunes décérébrés se promenaient fièrement avec cette banderole :

"Seine-Saint-Denis, terre hostile"

Certains les ont imités à présent, à Givors.
Bientôt Vénissieux ?

Que dire des parents ET AUSSI des élus locaux qui fuient leurs responsabilités respectives ?

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 13/11/2017 à 09:14

Pourriez-vous parler des peines décidées pour ces 3 "jeunes" ?
On parle de simple "sanction éducative"...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 12/11/2017 à 09:51

Des petits chimiste en herbe...

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 11/11/2017 à 19:32
tartanpion03 a écrit le 11/11/2017 à 10h33

Il fait supprimer les allocs aux parents. Tant qu'ils n'auront pas éduqué ces voyous.Bientôt ils vont balancer des cocktails sur les enfants qui sortent de l'école

Tout à fait : il faut viser l'argent, c'est ça qui marche.

Signaler Répondre

avatar
BrunoC le 11/11/2017 à 11:12

L'effet Hanouna... l'anti effet Flynn.
Destruction du Quotient Intellectuel des jeunes.
Le film IDIOCRATY est en train de devenir une réalité.

Signaler Répondre

avatar
Damocles le 11/11/2017 à 10:51

la valeur n'attend pas le nombre des années et la responsabilité des parents dans tout ça ?

Signaler Répondre

avatar
tartanpion03 le 11/11/2017 à 10:33

Il fait supprimer les allocs aux parents. Tant qu'ils n'auront pas éduqué ces voyous.Bientôt ils vont balancer des cocktails sur les enfants qui sortent de l'école

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.