Le collège Paul-Vallon de Givors en grève ce jeudi

Le collège Paul-Vallon de Givors en grève ce jeudi
Le collège Paul-Vallon de Givors - DR

Cela fait suite à un fait divers impliquant trois collégiens.

Ces derniers, âgés de 13 à 15 ans, avaient fabriqué une bombe artisanale avec une recette trouvée sur internet : de l'acide chlorhydrique et de l'aluminium dans une bouteille de shampoing. Ils avaient ensuite jeté le projectile dans la cour de leur établissement blessant légèrement un surveillant. Les trois adolescents ont été mis en examen ce week-end et feront l’objet d’une sanction éducative.

Suite à cet incident, le personnel et les enseignants du collège Paul-Vallon ont décidé ce jeudi de dénoncer la dégradation des conditions de travail. Ils sont appelés à se rassembler devant l’établissement pour demander des moyens supplémentaires.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ge le 16/11/2017 à 19:29

Merci aux profs de soutenir nos enfants afin qu'ils étudient dans de bonnes conditions.J'espere qu'ils obtiendront ce qu'ils demandent afin que nos enfants suivent leur cours dans un climat serein.

Signaler Répondre

avatar
voyons le 16/11/2017 à 15:04

quel est le rapport avec les moyens?
c est pas plutôt un manque de flaire, ou un manque d'écoute?
les ados ca parle beaucoup, et les surveillants auraient du être au courant... c est leur boulot!

par contre, la mise en cause de la responsabilité des parents ne serait pas un luxe... juste l application de la loi...

et si il y avait eu un mort ou un blessé grave?

Signaler Répondre

avatar
Vive le privé ! le 16/11/2017 à 14:55

Tous les prétextes sont bons pour faire grève. Les enseignants du public sont décidément des feignants .

Signaler Répondre

avatar
Alban Vistel 2 le 16/11/2017 à 14:44
Pigé a écrit le 16/11/2017 à 14h32

Je suis passé à Givors l'autre jour, en quête d'une location : c'est une ville à moitié morte en centre-ville, sale, affreuse.

Qui a eu l'idée géniale de construire une autoroute qui coupe la ville en 2 ?

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 16/11/2017 à 14:32

Je suis passé à Givors l'autre jour, en quête d'une location : c'est une ville à moitié morte en centre-ville, sale, affreuse.

Signaler Répondre

avatar
Duralex le 16/11/2017 à 10:57

Une sanction éducative...
Les beaufs se réjouissent, ces apprentis criminels recommenceront, et leurs parents les laisseront faire puisqu'ils ne seront pas affectés par la petite punition qui leur a été infligée.

Signaler Répondre

avatar
momo69120 le 16/11/2017 à 10:41

C est pas des moyens qui manque ! Mais de l education et des parents qui jouent leur role

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.