IDEX : des jetons en or pour le "board"

IDEX : des jetons en or pour le "board"
Le campus des quais - LyonMag

L’Université de Lyon (IDEX) ne se refuse rien.

Elle appuie ses décisions sur l’avis consultatif d’un comité scientifique, pardon, d’un "Scientific Advisory Board", dont les huit personnalités "extérieures" sont grassement indemnisées.

Par arrêté du 15 novembre 2017, le président Khaled Bouabdallah a dévoilé les comptes. Pour 40 heures de présence, la présidente Sybille Reichert (Université Erlangen-Nürnberg) touchera 10 000 euros (soit 250 euros de l’heure) et les autres éminents conseillers entre 2 500 et 4 000 euros pour une participation qui va de 10 à 16 heures. Rapporté à un temps plein, cela représenterait une rémunération mensuelle de 40 000 euros environ ou 2 000 euros la journée.

Bien sûr, tous ces spécialistes sont d’éminents universitaires de rang européen déjà rémunérés par ailleurs et qui se font un peu de gratte dans des activités privées. Nul doute que leur contribution aux réflexions de l’Université de Lyon sont précieuses au sens où on le dit des perles, mais il s’agit tout de même d’une participation à un conseil, pas d’une activité de consultant.

Heureusement les huit personnalités internes à l’Université ne sont pas indemnisées du tout, ça fait des économies.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Neneu69 le 04/12/2017 à 18:46

Article incompréhensible qui dit tout et son contraire.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.