Le cap des 10 millions de passagers franchi à l’aéroport St Exupéry

Le cap des 10 millions de passagers franchi à l’aéroport St Exupéry
DR Eric Soudan

L’aéroport St Exupéry a franchi ce mardi le cap symbolique des 10 millions de passagers en 2017.  

C’est une femme qui allait décoller vers Montréal avec Air Canada qui a été mise à l’honneur par la direction de la plateforme.

Ce record historique s’inscrira bientôt dans le ciel "en l’honneur des passagers et des partenaires d’Aéroports de Lyon sans qui ce résultat n’aurait pu être atteint", précise-t-on dans un communiqué.

Il faut dire que plus d’une dizaine de nouvelles lignes ont vu le jour en 2017 au départ de Lyon, dont sept nouvelles destinations. L’inauguration du nouveau terminal 1 en octobre dernier permet également d’accueillir plus de voyageurs.

En juillet dernier, l’aéroport St Exupéry avait déjà dépassé, pour la première fois de son histoire, la barre du million de passagers. Sur les neuf premiers mois de l’année, St Exupéry affichait une croissance de 7,9% par rapport à 2016, accueillant plus de 7 825 000 voyageurs. Le taux de remplissage des avions avait progressé de 2,1% sur un an.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 20/12/2017 à 07:29

Une fois la satisfaction passé de voir cet aéroport se développer se pose une question : A ce rythme là, on va où du point de vue du réchauffement climatique, du développement durable et de la conservation des ressources ?

Signaler Répondre

avatar
mauricecg le 20/12/2017 à 07:06
philenice a écrit le 19/12/2017 à 22h38

Ce que vous ne savez pas, c'est que AF a dépensé beaucoup d'argent pour dégouter American Airlines en 1987, en doublant leur vols par un vol AF.
Il y avait la place pour 1 vol/ jour et non pas deux.
Quant à Delta ils ont ouvert une ligne Lyon /NY mais dès que AF a intégré la Skylines la condition était que Delta arrête sa ligne.
400 000 voyageurs/an sur NY chaque année il y a largement de quoi faire voler un Lyon/ NY, mais ça serait au dépend de la stratégie “HUB“ d'AF et d'ADP.

Les gens qui empruntent les low cost ne connaissent pas les conditions de travail des gens qui travaillent au sol. Parfois 3 montées par jour sur le terrain puisqu'ils sont payées à la vacation d'autres dorment dans leur voiture .
Et ces bobos soucieux de leurs économies critiquent le travail difficile en ASIE...
Bobos bien pensants sauf pour eux mêmes.

Philenice est un maçon de la cci qui n'a qu'un but brider Af qui est chez SKYTEAM......

Signaler Répondre

avatar
philenice le 19/12/2017 à 22:38
wing a écrit le 19/12/2017 à 18h05

Pour l'intercontinentale, il est utile de rappeler que le Lyon New York n'a pu attendre son cota de rentabilité minimum.
Il est possible que cela le devienne. Sauf erreur il y a bien un Lyon Dubaï qui fonctionne.

Ce que vous ne savez pas, c'est que AF a dépensé beaucoup d'argent pour dégouter American Airlines en 1987, en doublant leur vols par un vol AF.
Il y avait la place pour 1 vol/ jour et non pas deux.
Quant à Delta ils ont ouvert une ligne Lyon /NY mais dès que AF a intégré la Skylines la condition était que Delta arrête sa ligne.
400 000 voyageurs/an sur NY chaque année il y a largement de quoi faire voler un Lyon/ NY, mais ça serait au dépend de la stratégie “HUB“ d'AF et d'ADP.

Signaler Répondre

avatar
Why le 19/12/2017 à 21:21

Et cette croissance exponentielle qui ne rapporte rien à l'état, ni aux lyonnais on en parle ? Le seul truc que ça va nous rapporter c'est plus d'avions donc plus de bruits... Je comprend maintenant le boycott intensif de la construction de l'aéroport de Notre Dame des Landes...

Signaler Répondre

avatar
emirates69 le 19/12/2017 à 18:31

Les tarifs des billets sont superieurs a cdg,nice,milan... l aeroport est bridé sous utilisé (emiratesz,qatar,.....)

Signaler Répondre

avatar
wing le 19/12/2017 à 18:05

Pour l'intercontinentale, il est utile de rappeler que le Lyon New York n'a pu attendre son cota de rentabilité minimum.
Il est possible que cela le devienne. Sauf erreur il y a bien un Lyon Dubaï qui fonctionne.

Signaler Répondre

avatar
et oui le 19/12/2017 à 16:40

....et il a été vendu à Vinci, lequel Vinci possède aussi le rhonexpress....
Vinci possède donc l'aéroport, et le moyen ferré de s'y rendre payé par le contribuable !
je ne peux croire que nos élus sont à ce point naïfs, il y autre chose que la justice devrait creuser...

Signaler Répondre

avatar
philenice le 19/12/2017 à 16:34

il ne manque plus que les lignes intercontinentales, mais là on s'attaque au pré carré des énarques recyclés chez ADP et Air France

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.