Un nouveau trafic de drogue démantelé et une saisie de plus de 2,5 tonnes de cannabis

Un nouveau trafic de drogue démantelé et une saisie de plus de 2,5 tonnes de cannabis
L'un des camions interceptés - DR Police judiciaire de Valence

Quelques jours après un trafic local dans le quartier du Tonkin à Villeurbanne, les enquêteurs de la police sont cette fois-ci venus à bout d'un trafic de plus grande ampleur.

Deux années d'enquête auront été nécessaires, rapporte Le Progrès. Et c'est la police judiciaire de Valence qui était aux commandes, appuyée par les collègues lyonnais. Deux frères d'une trentaine d'années, originaires du quartier des Minguettes à Vénissieux et principaux commanditaires du trafic, sont en prison.

Le travail des enquêteurs a permis de comprendre les voies d'acheminement de la drogue, après des filatures et des écoutes téléphoniques. La matière première provenait du Maroc et arrivait en France après avoir transité par l'Espagne. Un itinéraire classique, que les trafiquants ont tenté de masquer en utilisant une société de livraison faisant écran et officiant officiellement entre Barcelone et Stuttgart. Cette entreprise fonctionnait avec deux camions loués.

L'un a été intercepté en janvier 2017 à hauteur de Lunel sur l'autoroute A9. À son bord : 850 kilos de résine de cannabis et 30 kilos d'herbe. Les commanditaires vénissians de cette livraison seront interpellés quelques heures plus tard. Le second poids lourd a été intercepté le 17 décembre dernier, alors qu'il se dirigeait vers l'Allemagne via un itinéraire inhabituel pour ce genre de trafic. Son conducteur a été arrêté au péage de Millau sur l'A75 en Aveyron. Cette fois-ci, ce sont 1,6 tonne de résine et 50 kilos d'herbe qui ont été découverts dans le véhicule. Les commanditaires de cette seconde commande courent toujours.

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
tétar le 03/01/2018 à 12:12

bravo tout bébé

Signaler Répondre

avatar
Jeanssairien le 01/01/2018 à 13:20
Jean aymarre a écrit le 29/12/2017 à 10h32

J'en ai marre de lire des commentaires faisant l'apologie de la légalisation du cannabis.
Cela ne resolvera rien. Le commerce du cannabis en herbe sera legalisé, la résine ne le sera jamais, donc les dealers vont encore plus couper avec des "merdes" pour faire chutter le prix.
Résultat: trafic toujours actif et encore plus néfaste.

Deuxièmement, parler aux toxicomanes qui ont quasi tous commencés par le cannabis pour finir à la cocaïne ou héroïne.
Légaliser le cannabis fera exploser les autres consommation (cf états américains ayant legalisés le cannabis).
Sans compter que sur quasi tout les points de deal de France vous trouvez de la cocaïne et/ou de l'heroïne, donc preuve que la conso de telles substances a explosé.

Et pour finir, j'habite dans une tour d'une cité j'ai discuté avec des policiers vénus vider le hall, ils m'ont dit qu'ils avaient pu évacuer les individus car ils consommaient du cannabis mais que le jour où cela serait légaliser ils ne pourront plus rien faire, l'occupation illégale de partie commune étant difficile a caractériser et demandant une plainte.

que d'inepties...

Signaler Répondre

avatar
Toujours le fric ? le 31/12/2017 à 11:04
Un bledar a écrit le 30/12/2017 à 20h09

Bravo,mr capello,revenez vite au Bled on a besoin de vous.

Ce n'est pas assez bien payé pour qu'il y aille !

D'ailleurs en Algérie, ce n'est pas pour rien qu'il y avait une école de la république pour les colons, et une école de la république différente pour les "natifs". La deuxième étant évidemment moins bien que la première. Allez savoir pourquoi... Peut être parce que des ouvriers sans grandes connaissances, ça permet d'être malléable ?

Signaler Répondre

avatar
Un bledar le 30/12/2017 à 20:09
Me Bescherelle-Capello, du bled a écrit le 29/12/2017 à 11h46

"Cela ne resolvera rien"
Du verbe "résolver", premier groupe.

"faire chutter le prix"
Un "t" a oublié de tomber...

"qui ont quasi tous commencés"
Attention à l'accord du participe passé utilisé avec "avoir".

"des policiers vénus"
Je suppose que ce sont des policières, William.

Enfin, attention à ne pas confondre "a" et "à".
À votre service,

Bravo,mr capello,revenez vite au Bled on a besoin de vous.

Signaler Répondre

avatar
Toujours le fric ? le 30/12/2017 à 19:42
Objectif Lune a écrit le 30/12/2017 à 15h35

La région lyonnaise ressemble de plus en plus à l'Ile de France sur ce chapitre.

C'est pour que Lyon rayonne ! Ville lumière !

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 30/12/2017 à 15:35

La région lyonnaise ressemble de plus en plus à l'Ile de France sur ce chapitre.

Signaler Répondre

avatar
Me Bescherelle-Capello, du bled le 29/12/2017 à 11:47
tiger a écrit le 29/12/2017 à 00h12

Je me doit de rappeler que le canabis est accepté dans certain pays comme en Amérique certain état l autorise ,un jour ou l autre la France va autorisés le canabis pour pouvoir le taxer énormément et renflouer un peu les caisse de l état !!!

...où il est confirmé que les tigres ne savent pas écrire.

Signaler Répondre

avatar
Me Bescherelle-Capello, du bled le 29/12/2017 à 11:46
Jean aymarre a écrit le 29/12/2017 à 10h32

J'en ai marre de lire des commentaires faisant l'apologie de la légalisation du cannabis.
Cela ne resolvera rien. Le commerce du cannabis en herbe sera legalisé, la résine ne le sera jamais, donc les dealers vont encore plus couper avec des "merdes" pour faire chutter le prix.
Résultat: trafic toujours actif et encore plus néfaste.

Deuxièmement, parler aux toxicomanes qui ont quasi tous commencés par le cannabis pour finir à la cocaïne ou héroïne.
Légaliser le cannabis fera exploser les autres consommation (cf états américains ayant legalisés le cannabis).
Sans compter que sur quasi tout les points de deal de France vous trouvez de la cocaïne et/ou de l'heroïne, donc preuve que la conso de telles substances a explosé.

Et pour finir, j'habite dans une tour d'une cité j'ai discuté avec des policiers vénus vider le hall, ils m'ont dit qu'ils avaient pu évacuer les individus car ils consommaient du cannabis mais que le jour où cela serait légaliser ils ne pourront plus rien faire, l'occupation illégale de partie commune étant difficile a caractériser et demandant une plainte.

"Cela ne resolvera rien"
Du verbe "résolver", premier groupe.

"faire chutter le prix"
Un "t" a oublié de tomber...

"qui ont quasi tous commencés"
Attention à l'accord du participe passé utilisé avec "avoir".

"des policiers vénus"
Je suppose que ce sont des policières, William.

Enfin, attention à ne pas confondre "a" et "à".
À votre service,

Signaler Répondre

avatar
Jean aymarre le 29/12/2017 à 10:32

J'en ai marre de lire des commentaires faisant l'apologie de la légalisation du cannabis.
Cela ne resolvera rien. Le commerce du cannabis en herbe sera legalisé, la résine ne le sera jamais, donc les dealers vont encore plus couper avec des "merdes" pour faire chutter le prix.
Résultat: trafic toujours actif et encore plus néfaste.

Deuxièmement, parler aux toxicomanes qui ont quasi tous commencés par le cannabis pour finir à la cocaïne ou héroïne.
Légaliser le cannabis fera exploser les autres consommation (cf états américains ayant legalisés le cannabis).
Sans compter que sur quasi tout les points de deal de France vous trouvez de la cocaïne et/ou de l'heroïne, donc preuve que la conso de telles substances a explosé.

Et pour finir, j'habite dans une tour d'une cité j'ai discuté avec des policiers vénus vider le hall, ils m'ont dit qu'ils avaient pu évacuer les individus car ils consommaient du cannabis mais que le jour où cela serait légaliser ils ne pourront plus rien faire, l'occupation illégale de partie commune étant difficile a caractériser et demandant une plainte.

Signaler Répondre

avatar
Descente le 29/12/2017 à 07:16
arcan a écrit le 28/12/2017 à 18h16

Rappel/ Ce trafic juteux ouvre la porte à d'autres trafic; cocaïne, héroïne...armes, vols, recels, prostitution, terrorisme... Les consommateurs doivent en prendre conscience.

Oui et non.... L heroine est le business des albanais... Pas des vendeurd de shit maghrebins...
Mettez vos fiches a jour

Signaler Répondre

avatar
tiger le 29/12/2017 à 00:12

Je me doit de rappeler que le canabis est accepté dans certain pays comme en Amérique certain état l autorise ,un jour ou l autre la France va autorisés le canabis pour pouvoir le taxer énormément et renflouer un peu les caisse de l état !!!

Signaler Répondre

avatar
Toujours le fric ? le 28/12/2017 à 19:22
arcan a écrit le 28/12/2017 à 18h16

Rappel/ Ce trafic juteux ouvre la porte à d'autres trafic; cocaïne, héroïne...armes, vols, recels, prostitution, terrorisme... Les consommateurs doivent en prendre conscience.

Oui... un chapelet de bonnes choses.

Signaler Répondre

avatar
arcan le 28/12/2017 à 18:16
Mauvais sens a écrit le 28/12/2017 à 12h02

Bravo à ceux qui courent toujours ?

Rappel/ Ce trafic juteux ouvre la porte à d'autres trafic; cocaïne, héroïne...armes, vols, recels, prostitution, terrorisme... Les consommateurs doivent en prendre conscience.

Signaler Répondre

avatar
comme tjs le 28/12/2017 à 17:54

Venissieux , comme toujours.. encore et encore.. pas d amalgame bien sûr .

Signaler Répondre

avatar
combien le 28/12/2017 à 15:25

Combien sont à travers les mailles du filet ????? Un nouveau fournisseur est en place peut être sur

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 28/12/2017 à 15:21

2 ans pour trouver ca mdrrr en algerie il trouve ca direct

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 28/12/2017 à 15:16

quand un ministre algerien a declarer que ca vient du maroc le maroc a porter plainte beaucoup de francais vont au maroc on sait pourquoi

Signaler Répondre

avatar
Mauvais sens le 28/12/2017 à 12:02
Bonsens a écrit le 28/12/2017 à 11h35

Bravo à nos policiers !

Bravo à ceux qui courent toujours ?

Signaler Répondre

avatar
Jean aymarre le 28/12/2017 à 11:41

Vénissieux....encore

Signaler Répondre

avatar
Bonsens le 28/12/2017 à 11:35

Bravo à nos policiers !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.