Les Minguettes et Mermoz parmi les quartiers qui testeront la police de sécurité du quotidien

Les Minguettes et Mermoz parmi les quartiers qui testeront la police de sécurité du quotidien
Photo d'illustration - LyonMag

Deux quartiers de la Métropole de Lyon ont été sélectionnés pour expérimenter la police de sécurité du quotidien. Les contours du dispositif étaient dévoilés ce jeudi après-midi par le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, depuis l'Ecole Militaire à Paris.

En zone police, le quartier des Minguettes, à Vénissieux et celui de Mermoz, à Lyon, ont été retenus par le gouvernement. Dans le 8e arrondissement, c'est une brigade policière spécialisée de terrain qui verra le jour dès 2018 afin d'accélérer le traitement judiciaire des petits délits et de mieux lutter contre les trafics de stupéfiants.

A Vénissieux, il faudra patienter jusqu'en 2019 pour voir arriver des référents police-population dans le quartier des Minguettes. La brigade spécialisée de terrain et le groupe de sécurité de proximité seront, eux, plus présents dans ce secteur marqué par le trafic de stupéfiant et le port d'armes.

En zone gendarmerie, les compagnies de Lyon, Bron, Villefranche, l'Arbresle et Givors, verront la création de groupes de contact afin d'amplifier le dialogue avec la population.

Plus globalement, Gérard Collomb a promis la création de 10 000 postes d'ici 2022.

Quelques heures après les annonces du Ministre de l'Intérieur, Georges Képénékian, le maire de Lyon, et Jean-Yves Sécheresse, adjoint délégué à la Sécurité, ont réagi dans un communiqué : "Concernant Lyon, le choix d’intégrer le quartier Mermoz, dans le 8ème arrondissement, parmi les 30 premiers quartiers de reconquête républicaine est un signal positif et concret pour ce secteur en Politique de la Ville. Cela s’inscrit dans la dynamique amorcée ces dernières années, avec la ZSP (zone de sécurité prioritaire). Cela va permettre de bénéficier de renforts supplémentaires, (entre 15 et 30 effectifs de Police Nationale),  de déployer une gestion renforcée des troubles du voisinage, de lutter plus efficacement contre les trafics et plus globalement de redonner une meilleure qualité de vie aux habitants".

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dîner de c.. le 09/02/2018 à 14:08
astuce a écrit le 09/02/2018 à 11h25

Collomb est le maire de Lyon pas Vaulx

Rappel : moins ils en savent plus ils l'étalent.

Signaler Répondre

avatar
astuce le 09/02/2018 à 11:25
ALZ a écrit le 09/02/2018 à 00h16

Et pas au Mas du Taureau ? Difficile de comprendre le choix de Mermoz, petit quartier ( 3 000 hab) en pleine reconstruction plutot que le «Mas (18 000 hab) ou encore la Ville Nouvelle ( 20 000 hab) qui connaissent des problemes beaucoup plus important...

Collomb est le maire de Lyon pas Vaulx

Signaler Répondre

avatar
wesh le 09/02/2018 à 10:57
Que du vent. a écrit le 09/02/2018 à 08h31

La police ne sert à rien ,sans l’appui de sa hiérarchie,de la justice et le changement de lois laxistes.

les lois ne sont pas laxistes, mais leur applications ou!

quand mettra t on les juges devant leur responsabilité, en les condamnant eux aussi si ils laissent des individus dangereux en liberté et qu ils récidivent?

Signaler Répondre

avatar
géo le 09/02/2018 à 10:46
permis de détruire a écrit le 09/02/2018 à 09h59

Collomb est le maire de Lyon pas Villeurbanne

les Minguettes sont à Vénissieux (mais on aura noté votre humour)/

Signaler Répondre

avatar
Dé-confiture le 09/02/2018 à 10:41
permis de détruire a écrit le 09/02/2018 à 09h59

Collomb est le maire de Lyon pas Villeurbanne

Collomb est le maire de rien du tout.
Moins ils en savent, plus ils l'étalent.

Signaler Répondre

avatar
sauron le 09/02/2018 à 10:37

et Meyzieu et Decines et Vaulx ?

Signaler Répondre

avatar
À ducon la joie. le 09/02/2018 à 10:35
L'extrême droite à Lyon a écrit le 09/02/2018 à 08h26

C'est permis ce genre de propos ?

Si dire se qu’on pense sans hypocrisie fait parti D’une extrême,alors oui je suis extrémiste et fier de l’etre .

Signaler Répondre

avatar
permis de détruire le 09/02/2018 à 09:59
oublie a écrit le 08/02/2018 à 16h53

ils ont oublié Villeurbanne :(

Collomb est le maire de Lyon pas Villeurbanne

Signaler Répondre

avatar
la légion le 09/02/2018 à 08:42
sans souci a écrit le 09/02/2018 à 08h36

la legion et hop

Quand on sait que la légion est constituée... d'étrangers...

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 09/02/2018 à 08:36

la legion et hop

Signaler Répondre

avatar
Que du vent. le 09/02/2018 à 08:31

La police ne sert à rien ,sans l’appui de sa hiérarchie,de la justice et le changement de lois laxistes.

Signaler Répondre

avatar
L'extrême droite à Lyon le 09/02/2018 à 08:26
Les têtes à bruler a écrit le 09/02/2018 à 08h04

Pour nettoyer la délinquance et les quartiers pourrit,le lance flamme est tout approprié.

C'est permis ce genre de propos ?

Signaler Répondre

avatar
Les têtes à bruler le 09/02/2018 à 08:04

Pour nettoyer la délinquance et les quartiers pourrit,le lance flamme est tout approprié.

Signaler Répondre

avatar
aucun budget le 09/02/2018 à 07:53
ALZ a écrit le 09/02/2018 à 00h16

Et pas au Mas du Taureau ? Difficile de comprendre le choix de Mermoz, petit quartier ( 3 000 hab) en pleine reconstruction plutot que le «Mas (18 000 hab) ou encore la Ville Nouvelle ( 20 000 hab) qui connaissent des problemes beaucoup plus important...

Il semblerait qu'il y a des problèmes de budgets.
Quand on donne à l'un, on ne peut pas donner aussi à l'autre.
C'est comme ça, on y peut rien du tout.

Signaler Répondre

avatar
VADLB le 09/02/2018 à 06:52

La Psq ça ne suffit pas , l armée oui avec des chek point pendant 5 ans pour assainir les zones tribales et rendre les quartiers à leurs vrais résidents. La senatrice Ps de Marseille le demande depuis 3 ans au moins et le Colon entend rien ?

Signaler Répondre

avatar
ALZ le 09/02/2018 à 00:16

Et pas au Mas du Taureau ? Difficile de comprendre le choix de Mermoz, petit quartier ( 3 000 hab) en pleine reconstruction plutot que le «Mas (18 000 hab) ou encore la Ville Nouvelle ( 20 000 hab) qui connaissent des problemes beaucoup plus important...

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 08/02/2018 à 19:00

Ca ne servira à rien, c'est une expérimentation inutile. Ils le savent, mais ça fera patienter les electeurs pendant 4 ans jusqu'à la fin du mandat !

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 08/02/2018 à 18:15

C’est drôle le terme de police de sécurité il faudrait aussi inventer le terme de médecin de santé

Signaler Répondre

avatar
Ouverture le 08/02/2018 à 17:31
oublie a écrit le 08/02/2018 à 16h53

ils ont oublié Villeurbanne :(

Je pense que c'est fait exprès, pour ne pas avoir à travailler avec ces élus.

Signaler Répondre

avatar
oublie le 08/02/2018 à 16:53

ils ont oublié Villeurbanne :(

Signaler Répondre

avatar
Jean aymarre le 08/02/2018 à 16:34

Je pense pas que ce soit un problème de présence ou même d'effectifs de flics mais il aurait fallu leur donner les moyens légaux pour travailler efficacement.
Franchement les soirs on en voit de la police aux minguettes, mais les problèmes ne s'arrange pas...

Signaler Répondre

avatar
le gaulois est de retour le 08/02/2018 à 16:27

pourquoi ces quartiers nous dans le 6 eme ont paie mais on a pas d securité

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.