La grève se poursuit aux urgences d'Edouard Herriot

86 % des aides-soignants, agents de service et infirmiers du pavillon N, qui accueille les urgences à l'hôpital Edouard Herriot, sont en grève depuis lundi matin pour dénoncer le manque de moyens et de personnel. Ce qui entraîne selon eux un délai moyen de six heures pour prendre en charge les patients. D'où certaines tensions avec les malades et leurs proches. Du coup, les urgences sont assurées par du personnel réquisitionné par les Hospices civils de Lyon.

Tags :

urgences

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.