En manque de subvention, le musée urbain Tony Garnier pourrait fermer ses portes

En manque de subvention, le musée urbain Tony Garnier pourrait fermer ses portes
DR Google Street View

L'association qui gère le musée urbain Tony Garnier menace de jeter l'éponge.

Le musée, qui gère 25 fresques murales sur des immeubles, dans le quartier des Etats-Unis, pourrait fermer à cause d'un manque de subvention. Alors que le budget annuel est de 215 000 euros, 30 000 euros sont nécessaires à la survie du musée, qui doit célébrer les 150 ans de la naissance de Tony Garnier.

L'an dernier déjà, un déficit de 60 000 euros avait été enregistré.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.