L’un des braqueurs du Luxembourg propose 50 000 euros aux policiers pour s’échapper

L’un des braqueurs du Luxembourg propose 50 000 euros aux policiers pour s’échapper
Photo d'illustration - LyonMag

Il a gagné une convocation supplémentaire.

Ce lundi après-midi, un homme âgé de 26 ans a tenté de s'échapper de la prison de La Talaudière dans la Loire. Il avait alors réussi à franchir les grillages et barbelés de la prison, avait passé une demi-heure en dehors de l'enceinte, mais avait été finalement interpellé par la BAC.

L’individu, qui avait été arrêté suite au braquage de la bijouterie Goeres au Luxembourg le 21 mars dernier, a alors joué le tout pour le tout. Il aurait proposé 50 000 euros aux policiers pour qu’ils le laissent partir. Une tentative vaine qui vaudra au braqueur présumé une convocation devant la justice pour corruption de fonctionnaire.

Le prisonnier originaire de Rillieux-la-Pape n'avait pas été le seul à vouloir s'échapper. Dans son projet d'évasion, il avait entrainé un autre détenu âgé de 32 ans. Mais ce dernier n’avait pas réussi à passer les remparts de la prison. Les deux hommes ont été présentés ce mercredi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Saint-Etienne. Ils ont demandé un délai pour préparer leur défense, le procès devrait donc se dérouler le 9 mai. En attendant, les deux prisonniers ont été transférés vers d’autres centres de détention : Bourg-en-Bresse et Corbas.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lol le 06/04/2018 à 00:01

Il a trop regardé narcos celui là.

Signaler Répondre

avatar
Carottes le 05/04/2018 à 16:29

Et la corruption avec des kilos de carottes, ça marche ? C'est "en marche" ? "Insoumis" ?

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 05/04/2018 à 16:12

Dommage car 50 000 € au Luxembourg c’est très peu fiscalisé....

Signaler Répondre

avatar
Qu'il paye content le 05/04/2018 à 12:52

Il a donc les moyens de démarrer la société.

Signaler Répondre

avatar
c. le 05/04/2018 à 12:05

« Pourri jusqu’à l’os... » Pas d’autre justif.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.