Lyon : le différend entre automobilistes se règle à coups de tesson de bouteille

Lyon : le différend entre automobilistes se règle à coups de tesson de bouteille
Photo d'illustration - LyonMag

Le 25 mars dernier, une violente rixe s’est déroulée place Sathonay dans le 1er arrondissement de Lyon.

Après une altercation entre des automobilistes, un homme a blessé une femme et deux hommes à l’aide d’un tesson de bouteille. L’un des hommes blessés a obtenu cinq jours d’ITT, la femme a elle subi un jour d’ITT.

Interpellé ce mercredi, cet individu âgé de 29 ans originaire de Meyzieu a été placé en garde à vue. Après avoir reconnu les faits, il a été présenté ce jeudi au parquet.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
C'est bon ça ! le 13/04/2018 à 16:05
faux! a écrit le 13/04/2018 à 11h36

faux ! il m'arrive souvent d'avoir des explications musclées avec d'autres cyclistes qui se permettent tout et n'importe quoi sur la voirie (même que certains grillent les feux tout en portant leur petit casque et gilet !)

La prochaine fois vous allez les convaincre avec des tessons de bouteille ?
Non.
Donc vous voyez, le rapport à la ville et aux autres est bien meilleur lorsqu'on est à vélo car il n'y a pas tout un tas de paramètres propres aux utilisateurs de voitures (coût, perte de temps, statut social, etc).

Signaler Répondre

avatar
C’est normal. le 13/04/2018 à 13:26

Nous sommes dans le modele américain de société individualiste et violente. Chacun pour soi, privatisation du public, le moi avant le toi,marche ou crève ..... et on a dix ans de retard sur eux, c’est pour dire. Tu te fais agresser personne bouge.....ect... on y est .

Signaler Répondre

avatar
faux! le 13/04/2018 à 11:36
C'est bon ça ! a écrit le 13/04/2018 à 11h10

Les cyclistes n'ont pas le même rapport avec les autres cyclistes.Il faut dire que la voiture rend agressif car ça n'avance pas en ville. Normal, tout le monde veut la "liberté" de la voiture donc, tout le monde bouchonne égoïstement.

faux ! il m'arrive souvent d'avoir des explications musclées avec d'autres cyclistes qui se permettent tout et n'importe quoi sur la voirie (même que certains grillent les feux tout en portant leur petit casque et gilet !)

Signaler Répondre

avatar
ex-UMP le 13/04/2018 à 11:35

C'est le regretté chanteur Renaud qui disait :
"Femme je t’aime parce que
Une bagnole entre les pognes
Tu n’deviens pas aussi con que
Ces pauvres tarés qui se cognent

Pour un phare un peu amoché
Ou pour un doigt tendu bien haut
Y’en a qui vont jusqu’à flinguer
Pour sauver leur auto-radio "

Signaler Répondre

avatar
C'est bon ça ! le 13/04/2018 à 11:10

Les cyclistes n'ont pas le même rapport avec les autres cyclistes.Il faut dire que la voiture rend agressif car ça n'avance pas en ville. Normal, tout le monde veut la "liberté" de la voiture donc, tout le monde bouchonne égoïstement.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.