Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Eric Moreno (à gauche) et Emmanuel Barbe (à droite) - LyonMag

Lyon : Emmanuel Barbe, Monsieur sécurité routière face à des victimes d’accidents

Eric Moreno (à gauche) et Emmanuel Barbe (à droite) - LyonMag

Emmanuel Barbe, ou Monsieur sécurité routière, fait un tour de France depuis quelques semaines pour expliquer le bienfondé mais aussi débattre des mesures pour la sécurité routière dernièrement annoncées par le gouvernement.

Depuis le début de sa fonction, il y a trois ans, la France totalise près 10 500 morts. Un chiffre qui le marque. Présent ce mardi à la préfecture du Rhône pour discuter des nouvelles mesures de la sécurité routière, Emmanuel Barbe a tenu à rappeler l'importance de ces dernières.

 

Alors que le 7 avril dernier, le FFMC 69 manifestait contre la réglementation du passage aux 80 km/h, qui devrait être mis en place dès juillet prochain, Monsieur sécurité routière tient à préciser qu'il "respecte ceux opposés aux 80 km/h" mais il entend bien prendre son temps pour aussi démontrer la baisse de la mortalité que cela peut entrainer et l'augmentation de la fluidité de la route grâce aux baisses de vitesse. Selon, Emmanuel Barbe, cela permettrait d'épargner 300 à 400 vies par an.

Lors de l’annonce du plan de sécurité routière, de nombreux médias se sont focalisés sur la réduction à 80km/h des axes secondaires, qui fait grand bruit depuis quelques semaines. Toutefois, d’autres mesures ont aussi été annoncées pour notamment protéger les piétons et cyclistes.

 

Il s'agirait d'augmenter la visibilité des piétons en repensant l'aménagement des abords immédiats des passages piétons, offrir la possibilité de matérialiser une ligne d'effet des passages piétons jusqu'à 5 mètres en amont pour indiquer où les véhicules doivent s'arrêter, mais aussi de favoriser les déplacements sécurisés des enfants, piétons, vélos en encourageant le développement d'itinéraires ou encore de renforcer les sanctions contre les conducteurs qui commettent des accidents de la route.

Une mesure toute particulière, surtout pour l'association "Et 6 c'était vous", présente à la préfecture aussi ce jour.

 

"Et 6 c'était vous", l'association qui lutte au quotidien pour les victimes de la route

 

"Et 6 c'était vous"- qui existe depuis l'accident tragique, qui avait ôté la vie à Anne-Laure Moreno, il y a un peu plus d'un an au croisement du cours Vitton et de la rue Garibaldi dans le 6e arrondissement - se bat depuis pour que les auteurs d'accidents graves de la route soient jugés comme il se doit au tribunal.

 

Profitant de la présence d'Emmanuel Barbe à Lyon, l'association "Et 6 c'était vous" a organisé une rencontre, au sein de la mairie du 6e pour débattre notamment de ces nouvelles mesures et du projet de loi 4093, qui vise à appliquer les peines de l'homicide volontaire aux conducteurs irrespectueux du code de la route ayant provoqué un accident mortel. Une loi qui permettrait d'aider les victimes ou les familles à faire leur deuil.

 

Franck Adrien et Delphine Saroli acteur de la scénette "choc" - LyonMag DR

 

Après un accueil chaleureux de Serge Bensoussan et de Éric Moreno, les deux co-présidents de l'association, le débat a commencé par une scénette théâtrale mettant en scène deux acteurs Franck Adrien et Delphine Saroli visant à rappeler le laxisme judiciaire face aux conducteurs multirécidivistes. Après quelques mises en scènes pleines d'émotions, les acteurs ont fini leur acte avec cette phrase poignante "et si c'était vous ?". 

 

Pour rappel en 2016, près de 559 piétons sont décédés d'un accident de la route, soit une hausse de 19% par rapport à 2015. On note par ailleurs une augmentation de 12,8% d'accidents due à de la prise de stupéfiants. En ce qui concerne les délits de fuite c'est même une hausse de 7,6%.

Les élus à la rescousse des victimes ?

 

Jérôme Maleski, adjoint délégué à la démocratie locale et à la participation citoyenne, présent également au débat, pour représenter le Maire de Lyon, Georges Képénékian, a tenu à rappeler aux victimes présentes dans la salle, que la Ville entendait bien le message et restait présente aux côtés de l'association et des victimes.

 

Alexandre Vincendet, Maire de Rillieux-la-Pape, également invité, a quant à lui tenu à énoncer les mesures qu'il allait entreprendre dans sa ville. "On va mettre en place à partir de septembre à Rillieux-la-Pape ce qu'on appelle une maison de la famille et de la parentalité. Ainsi les enfants mineurs, qui sur la commune, vont dégrader un bien public ou commettre une infraction, […] dans le cadre du code de la famille, seront suivi par cette maison. Si ce n'est pas le cas, et que l'enfant mineur récidive, des aides comme les coupons sports ou des contributions pour obtenir un permis de conduire seront purement suspendus. Cela sera mis en place dès le mois de mai".  

 

Parmi ces nouvelles mesures du gouvernement, une se distingue particulièrement. Le projet "Harry Potter". Il devrait permettre aux forces de l'ordre d'apparaître ou de disparaître des écrans en un coup de baguette magique. Cela permettrait tout simplement aux policiers de suspendre temporairement la localisation de leur contrôle sur les routes notamment sur les applications Waze ou Coyote. Un projet qui devrait être mis en place dès fin 2018.

 

La police s'y met aussi …

 

Une façon de soutenir les forces de l'ordre qui s'impliquent au quotidien pour la sécurité des citoyens. Par ailleurs le syndicat alternative police – CFDT 69, également présent au débat de l'association "Et 6 c'était vous", propose aussi leurs propres mesures applicables à Lyon. Premièrement la confiscation et mise en fourrière des véhicules et deuxièmement la création d'un CSR (compagnie de sécurité routière) nocturne. Le dispositif est déjà en place le jour, mais les syndicats souhaiteraient l'appliquer également de nuit. Mais selon eux, la DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) ne veut pas mettre les moyens nécessaires.



Tags : sécurité routière | Lyon Foot | Et 6 C'était Vous | Eric Moreno | Emmanuel Barbe |

Commentaires 2

Déposé le 19/04/2018 à 10h37   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par captainflam Citer

Combien va rapporter à l’état ce nouveau matraquage ????pourquoi ne s’attaque t’on pas à de plus grandes causes de mortalité ???la réponse est vite trouvée !!!parce que cela ne rapporte rien

Déposé le 18/04/2018 à 13h02  
Par Tucherie de plus ! Citer

Chauffeur professionnel, j'ai constaté notamment ceci :

Défaut et absence de signalisation horizontale et verticale.

Très mauvais état des chaussées sur les routes nationales, départementales et en agglomération.

De nuit et par temps de pluie, le marquage est sol est presque invisible.

Des conducteurs débiles, qui font n'importe quoi au volant et avec leur voiture ( téléphone, discussion, excès de vitesse, lenteur excessive, blocage de voies, ne démarrent au feu que sous les klaxons, etc.).

Donc président tuche veut réduire la vitesse ?

Encore une fois, le fils de flanby fait n'importe quoi et se fait mousser avec les médias, alors que les causes sont ailleurs que dans la vitesse.

Tout cela n'est qu'une tucherie de plus !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.