Lyon : un autocar en direction du Maroc intercepté avec plus de 3400 kg d'excédents

Lyon : un autocar en direction du Maroc intercepté avec plus de 3400 kg d'excédents
DR DDSP

Un autocar immatriculé au Maroc a été intercepté par les CSR (Centrale de la sécurité routière) et l'équipe de la DREAL, le 27 mars dernier, au niveau du quai Perrache dans le 2e arrondissement de Lyon.

Ce véhicule et sa remorque, d'une ligne régulière au départ de Forbach (57), près de Metz et à destination du Maroc, semblait avoir une surcharge apparente, ce qui a attiré l'œil de forces de l'ordre. Arrivés sur place, les agents de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) ont constaté que l'autocar avait effectivement un excédent de poids.  

La remorque du véhicule transportait le double de son poids soit 6900 kg alors que seul 3500 kg sont autorisés (PTAC). Il présentait également un pneu lisse. Les recherches ont permis aux forces de l'ordre de relever plusieurs autres infractions : l'absence de frein et la non-conformité des pneumatiques, l'incapacité technique de l'autocar à tracter une remorque et le transport interdit de marchandises.

En plus de transporter une quinzaine de passagers, l'autocar convoyait également des cartons et des colis laché en vrac sur les sièges du fond. Le véhicule a été immobilisé tous comme les passagers.  Reste au chauffeur de remettre aux normes l'autocar et de payer la consigne de 4208 euros.

En plus de la consignation, le chauffeur de l'autocar devra payer les frais de fourrière. La société de voyage sera, elle, jugée par le tribunal correctionnel de Lyon prochainement.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
limite le 20/04/2018 à 10:30

"l'absence de frein et la non-conformité des pneumatiques"
... comme quoi, des contrôles de police avec des êtres humains est beaucoup plus efficace que des radars....

et la suppression du permis pour le "chauffeur"?

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 20/04/2018 à 09:33

Il serait bien de contrôler également les "marchandises" présentes à bord de ces bus...
Je suis sûr qu'on y retrouverait des vélos volés dans l'agglo, et plein d'autres trésors.

Signaler Répondre

avatar
ho non le 19/04/2018 à 15:03

Comme par hasard c est la première fois Mr l agent

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France...... le 19/04/2018 à 12:13

SOS Racisme ne dit rien ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.