Le gouverneur militaire de Lyon Pierre Chavancy quitte les bancs de l'armée

Le gouverneur militaire de Lyon Pierre Chavancy quitte les bancs de l'armée
Pierre Chavancy - LyonMag DR

Le gouverneur militaire de Lyon Pierre Chavancy a annoncé faire son adieu aux armes le 31 mai prochain.

Ce général qui aura officié pendant près de quarante ans, et qui était depuis 2014 gouverneur militaire de Lyon, sera remplacé par le Général Philippe Loiacono.

Après avoir participé aux opérations au Tchad, en Centrafrique, de la guerre du Golfe, et celles de Pamir en Afghanistan, le Général prend enfin sa retraite. En plus de quitter l'armée, il quittera aussi la ville de Lyon.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 24/09/2018 à 20:44

Si on en juge par toutes ces campagnes.....il n'est pas resté longtemps sur un banc !

Signaler Répondre

avatar
Zig le 24/09/2018 à 18:55
Papimouzo a écrit le 24/09/2018 à 18h36

C est ce que je dit l armée restera toujours ce qu elle est c est pas comme au temps du moyen âge ou même le roi faisait partie des soldats combattants dans la mêlée ou les pharaons eux mêmes n avait pas peur d y aller aussi vous voyez la nuance cordialement

Dans une armée moderne, sur un terrain de bataille parfois très étendut, on ne peux pas à la fois rassembler et analyser les données pour faire des choix stratégiques, donner des ordres, suivre l'évolution des combats Et être sur le terrain arme au poing et face à l'ennemi, comme un simple combattant.

Je ne suis pas militaire, mais cela me semble évident pourtant.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 24/09/2018 à 18:36
Zig a écrit le 24/09/2018 à 05h51

On se renseigne avant de dire des betises:
http://sv69.e-monsite.com/pages/defense/biographie-du-general-pierre-chavancy.html

Vous suit d'habitude caressé les militaires dans le sens du poil.

Dans l'armée comme dans le civile, il faut des chefs.

Ils vont aussi au front mais pas de la même manière que les soldats.

A chaqu'un son rôle, cela ne me choque pas.

Et pour un militaire, partir à la retraite à 58 ans, cela ne me choque pas, surtout après ce cursus.

C est ce que je dit l armée restera toujours ce qu elle est c est pas comme au temps du moyen âge ou même le roi faisait partie des soldats combattants dans la mêlée ou les pharaons eux mêmes n avait pas peur d y aller aussi vous voyez la nuance cordialement

Signaler Répondre

avatar
Zig le 24/09/2018 à 05:51
Papimouzo a écrit le 23/09/2018 à 20h50

Monsieur le gouverneur militaire avec toutes ses médailles on peut savoir où vs les avez gagnez vraisemblablement a l arrière des lignes car les grades on les voient jamais en première ligne et ils paradent comme des coqs ensuite et raconter leurs exploits où ils omettent de dire qu ils n y étaient pas avec ceux qui sont au contact avec l ennemis

On se renseigne avant de dire des betises:
http://sv69.e-monsite.com/pages/defense/biographie-du-general-pierre-chavancy.html

Vous suit d'habitude caressé les militaires dans le sens du poil.

Dans l'armée comme dans le civile, il faut des chefs.

Ils vont aussi au front mais pas de la même manière que les soldats.

A chaqu'un son rôle, cela ne me choque pas.

Et pour un militaire, partir à la retraite à 58 ans, cela ne me choque pas, surtout après ce cursus.

Signaler Répondre

avatar
réforme des retraites bien nécessaire si on parle d'égalité public privé le 23/09/2018 à 22:27
Papimouzo a écrit le 23/09/2018 à 20h50

Monsieur le gouverneur militaire avec toutes ses médailles on peut savoir où vs les avez gagnez vraisemblablement a l arrière des lignes car les grades on les voient jamais en première ligne et ils paradent comme des coqs ensuite et raconter leurs exploits où ils omettent de dire qu ils n y étaient pas avec ceux qui sont au contact avec l ennemis

Il y en a plein comme cla - et le pire, c'est qu'ils ont pris leurs galons de haut gradés juste 6 mois avant leur départ, si bien qu'ils ont une pension de référence qui ne correspond en rien aux cotisations versées

ce qui met en évidence les énormes disparités avec les retraites du privé dont la période de référence est moyennée sur 25 ans de cotisations

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 23/09/2018 à 20:50

Monsieur le gouverneur militaire avec toutes ses médailles on peut savoir où vs les avez gagnez vraisemblablement a l arrière des lignes car les grades on les voient jamais en première ligne et ils paradent comme des coqs ensuite et raconter leurs exploits où ils omettent de dire qu ils n y étaient pas avec ceux qui sont au contact avec l ennemis

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.