Parc de la Tête d'Or : 1,2 million d'euros pour rénover la porte des enfants du Rhône

Parc de la Tête d'Or : 1,2 million d'euros pour rénover la porte des enfants du Rhône
La porte des enfants du Rhône sera rénovée - Lyonmag.com

La porte des enfants du Rhône, point d'entrée principal du parc de la Tête d'Or à Lyon, sera rénovée dans les prochains jours.

Ce portail en fer forgé, en bronze et en fonte, réalisé au début des années 1900, s'est fortement dégradé avec le temps. Une corrosion généralisée, des fissures, des déformations et une dégradation des peintures et des structures du décor ont notamment été remarquées. S'il avait été provisoirement sécurisé par la pose de poutres métalliques notamment, le portail doit désormais faire l'objet d'une rénovation complète, d'autant qu'il est inscrit à l'inventaire des monuments historiques.

La Ville de Lyon a donc investi 1,23 million d'euros, avec le soutien de la DRAC à hauteur de 200 000 euros, pour rénover l'une des portes les plus monumentales des parcs publics en France. Un ouvrage exceptionnel qui s'inspire directement du style rococo des grilles de la place Stanislas à Nancy, réalisées par Jean Lamour, et qui est constitué de trois portails flanqués de grilles secondaires dans lesquels sont aménagés les accès piétons.

Ces travaux de restauration, en plus d'assurer la remise en état complète du portail, permettront d'améliorer la signalétique à l'entrée du parc de la Tête d'or, les flux de circulation ainsi que l'accessibilité pour les personnes en situation de handicap, précise la Ville de Lyon.  

Une entrée provisoire a été aménagée pour permettre aux usagers de continuer à utiliser l'accès pendant toute la durée des travaux, qui se termineront au premier trimestre 2019.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bon appétit le 24/05/2019 à 18:56
Parler sans savoir a écrit le 24/05/2019 à 17h17

Vous n'êtes pas très bien renseigné... L'Architecte des Bâtiments de France, que vous semblez si bien connaître, n'est pas en charges des monuments historiques. C'est le rôle de la Conservation régionale des monuments historiques.

Un an après... ;-) :-D
Donc vous examinez le doigt alors que j'ai désigné la Lune. En croqueriez-vous ?

Signaler Répondre

avatar
Parler sans savoir le 24/05/2019 à 17:17
Laissez les sous venir a écrit le 31/05/2018 à 18h40

1,2 million... Il faut bien payer les intermédiaires, tenir compte des dessous-de-table....
Je plaisante bien sûr, il n'y a pas de corruption de France, en tout cas certainement pas à Lyon.

Sur la rénovation en elle-même, qu'est-ce qui peut bien faire un tel total ? Les boîtes habilitées à ces travaux ne courent pas les rues, elles doivent être agréées par l'architecte des Bâtiments de France (oui, vous savez, le Vizir, celui qui fait la pluie et le beau temps – on a un temps de chien depuis l'investiture d'Hollande.Donc des boîtes spécialisées agréées, du personnel spécialisé aussi, des matériaux certainement onéreux...
Mais surtout, surtout, j'y reviens, tout ce petit monde qui gravite autour à rémunérer.

Mais ça n'a pas d'importance puisque c'est de l'argent public.... qu'a une p'tite gueule bien sympathique !

Vous n'êtes pas très bien renseigné... L'Architecte des Bâtiments de France, que vous semblez si bien connaître, n'est pas en charges des monuments historiques. C'est le rôle de la Conservation régionale des monuments historiques.

Signaler Répondre

avatar
yakafokok le 23/08/2018 à 16:30
Onedorplu a écrit le 23/08/2018 à 14h25

Il faut dire que l'emballage cadeau tout blanc qui recouvre l'édifice, il doit couter à lui seul 200.000 euros.
Il permet de cacher la réalité des travaux quant à leur importance, et la quantité du temps de travail consacré à cette restauration, Il suffit de compter le nombre de véhicules stationnés souvent proche de zéro dans l'enceinte barricadée du portail pour s'en apercevoir.
Vu le montant de l'enveloppe finale et la réalité des travaux engagés, il fallait bien cacher tout ça...

si tu as une meilleur solution, tu n avais qu a la proposer, ou même répondre a l appel d offre!

Signaler Répondre

avatar
non le 23/08/2018 à 15:46
Onedorplu a écrit le 23/08/2018 à 14h25

Il faut dire que l'emballage cadeau tout blanc qui recouvre l'édifice, il doit couter à lui seul 200.000 euros.
Il permet de cacher la réalité des travaux quant à leur importance, et la quantité du temps de travail consacré à cette restauration, Il suffit de compter le nombre de véhicules stationnés souvent proche de zéro dans l'enceinte barricadée du portail pour s'en apercevoir.
Vu le montant de l'enveloppe finale et la réalité des travaux engagés, il fallait bien cacher tout ça...

si vous aviez passé les grilles du parc, vous auriez vu que le chantier est visible par plusieurs fenêtres dans la palissade

dommage que vous soyez resté superficiel

Signaler Répondre

avatar
Onedorplu le 23/08/2018 à 14:25

Il faut dire que l'emballage cadeau tout blanc qui recouvre l'édifice, il doit couter à lui seul 200.000 euros.
Il permet de cacher la réalité des travaux quant à leur importance, et la quantité du temps de travail consacré à cette restauration, Il suffit de compter le nombre de véhicules stationnés souvent proche de zéro dans l'enceinte barricadée du portail pour s'en apercevoir.
Vu le montant de l'enveloppe finale et la réalité des travaux engagés, il fallait bien cacher tout ça...

Signaler Répondre

avatar
Laissez les sous venir le 31/05/2018 à 18:40

1,2 million... Il faut bien payer les intermédiaires, tenir compte des dessous-de-table....
Je plaisante bien sûr, il n'y a pas de corruption de France, en tout cas certainement pas à Lyon.

Sur la rénovation en elle-même, qu'est-ce qui peut bien faire un tel total ? Les boîtes habilitées à ces travaux ne courent pas les rues, elles doivent être agréées par l'architecte des Bâtiments de France (oui, vous savez, le Vizir, celui qui fait la pluie et le beau temps – on a un temps de chien depuis l'investiture d'Hollande.Donc des boîtes spécialisées agréées, du personnel spécialisé aussi, des matériaux certainement onéreux...
Mais surtout, surtout, j'y reviens, tout ce petit monde qui gravite autour à rémunérer.

Mais ça n'a pas d'importance puisque c'est de l'argent public.... qu'a une p'tite gueule bien sympathique !

Signaler Répondre

avatar
Prout le 31/05/2018 à 16:15

En même temps, c'est la Parc de la Tête d'Or.
Patrimoine lyonnais a dorloter.

Signaler Répondre

avatar
genial de travailler le 31/05/2018 à 12:38

C est vraiment génial de travailler et d avoir des impôts pour payer un portail ???????? Laissons crever les gens Belle société

Signaler Répondre

avatar
tetedor le 31/05/2018 à 08:05

Le ,2 pour les travaux, et le 1 pour qui ?

Signaler Répondre

avatar
Ripoublique le 30/05/2018 à 22:58

Tarif scandaleux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.