Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Une des explosions qui s'est produite le jour du drame - LyonMag.com

Incendie mortel à Saint Fons : le parquet requiert 100 000 d’amende envers deux entreprises

Une des explosions qui s'est produite le jour du drame - LyonMag.com

Après l'incendie accidentel, qui s'est déroulé le 28 juin 2016 à l'usine Elkem Silicones (anciennement Bluestar Silicones) de Saint Fons, la société mère, ainsi que GT Logistics, sont mises en cause dans la mort d'un salarié. Poursuivis pour homicide involontaire, le parquet réclame une amende de 100 000 euros à chacune des sociétés.

Le procès, qui s'est déroulé ce vendredi au tribunal correctionnel de Lyon, à duré près de six heures. Durant le procès, le procureur de la République a reproché aux sociétés Elkem Silicones et à GT Logistics, chargé de la manutention, une série de défauts dans les mesures de sécurité. Selon lui, "il n'y a eu aucune coordination sérieuse". L'avocat de la partie civile évoque de son côté "une logique de rentabilité déconnectée de la réalité", rapporte le Progrès.

 

Un charriot en panne

 

Le 28 juin 2016, dans un hangar de 600m2, un fut contenant un produit très inflammable est percé lors d'un transfert. L'homme de 25 ans, décédé dans l'incendie, a alors démarré le protocole de sécurité. Il va chercher un bac de rétention et, à son retour, recule rapidement son chariot élévateur à fourches métalliques. L'appareil créé une étincelle, ce qui provoque l'incendie puis l'explosion du local. Piégé par les flammes, il aurait essayé d'éteindre le feu à l'aide d'extincteurs, en vain.

 

D'après l'enquête, un charriot spécialement prévu pour ce genre de manoeuvre ne fonctionnait plus depuis des mois. Malgré les accusation, l'avocat de la défense a réagi en évoquant "la culture de la sécurité" des entreprises. Il demande la relaxe de ses clients. Le délibéré est prévu pour le 26 juillet.



Tags : Bluestar Silicones | GT Logistics |

Commentaires 1

Déposé le 19/06/2018 à 12h03  
Par 100 000 euros ! Citer

c'est pas beaucoup 100 000 euros pour sanctionner la mise en danger des vies (ne pas faire réparer rapidement pour raison économique).

Il ne faudrait pas donner une amende trop forte et mettre en péril cette entreprise !

- le monde est une vaste blague -

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.