Incendie sur un site Seveso près de Lyon : la piste accidentelle privilégiée

Incendie sur un site Seveso près de Lyon : la piste accidentelle privilégiée
Plusieurs explosions se sont produites sur le site de Bluestar Silicones au sud de Lyon - LyonMag

Après le gros incendie qui a frappé le site Seveso de Bluestar Silicones mardi à Saint-Fons, plusieurs questions se posent désormais.

A commencer par celle de l'origine du feu, qui s'est déclaré dans une zone de stockage où se trouvaient 100 tonnes de produits inflammables mais jugés non toxiques. Un pompier employé par Bluestar Silicones a été légèrement blessé tandis qu'un salarié d'une entreprise sous-traitante a été tué dans l'incendie.


Selon les premiers éléments de l'enquête ouverte pour "recherche des causes de la mort", la piste accidentelle est privilégiée.

La sécurité des sites Seveso de l'agglomération lyonnaise ne serait donc pas remise en cause. D'ailleurs, aucun élu ou représentant de l'Etat n'a remis en cause leur présence, malgré la potentielle dangerosité pour un vaste bassin de population.

Les 750 salariés de Bluestar Silicones doivent reprendre le travail, aucun chômage technique n'est prévu en dépit de la destruction totale du site de stockage de 600m2.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
SdeBET le 29/06/2016 à 17:08
Post monétaire a écrit le 29/06/2016 à 11h01

Pourquoi il y avait sur le site un employé d'une société sous-traitante ? Parce que ça coûte moins cher ? Le sous-traitant a des connaissances que le client (Bluestar Silicones ) n'a pas ? Autre raison ?
Et pour les dégagements de fumées, on sait quelles molécules ont été répandues dans l'air ? L'état a fait des prélèvements ?

On fait souvent appel à des sous-traitants ou co-traitants pour des interventions à caractère limité dans le temps, avec une expertise qui n'est souvent soit pas présente du tout sur site soit déjà mobilisée par ailleurs sur un autre projet. Ca se passe comme ça dans le milieu industriel, rien d'étonnant par rapport à présence de "personnel extérieur".

Je bosse sur ces sites, on a du mal à se rendre compte que SEVESO ça n'est pas rien, quand bien même, la sécurité est une préoccupation énorme...

Quel drame. Mes condoléances à sa famille.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 29/06/2016 à 14:02
valentin a écrit le 29/06/2016 à 10h52

Le stockage de produits chimiques présente très souvent des risques tels que l’incendie .. avec des procédures de stockage non adaptées... : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=124

Tout à fait / Merci pour ce rappel
Nul besoin d'une flamme pour provoquer l'explosion
Cas célèbre parmi tant d'autres : AZF

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 29/06/2016 à 11:01

Pourquoi il y avait sur le site un employé d'une société sous-traitante ? Parce que ça coûte moins cher ? Le sous-traitant a des connaissances que le client (Bluestar Silicones ) n'a pas ? Autre raison ?
Et pour les dégagements de fumées, on sait quelles molécules ont été répandues dans l'air ? L'état a fait des prélèvements ?

Signaler Répondre

avatar
valentin le 29/06/2016 à 10:52

Le stockage de produits chimiques présente très souvent des risques tels que l’incendie .. avec des procédures de stockage non adaptées... : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=124

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.