Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Image Parking LPA - LPA DR

Lyon Parc Auto fait son bilan de l’année et annonce l’arrivée de deux nouveaux parkings d’ici 2019

Image Parking LPA - LPA DR

Alors que le tribunal vient d'autoriser LPA a commencé les travaux du parking des Halles, qui ont été retardés d'un peu plus d'un an, après la plainte d'une habitante du quartier, Lyon Parc Auto revient sur son bilan 2017 et annonce quelques nouveautés.

Ce sont 50 voitures Yea qui vont venir gonfler dès juillet la flotte des véhicules déjà disponibles en ville. En plus de finaliser les travaux du parking Saint Antoine, qui avaient été retardés par la découverte d'un site archéologique en sous-sol, LPA annonce avoir également acheté le futur parking souterrain du quartier de la Part-Dieu. Ce nouveau parking, qui sera construit sous la Place Béraudier, accueillera d'ici 2023 plus de 1000 places. Un coût de 50 millions d'euros que l'entreprise justifie par la "prévision des nouveaux modes de mobilité", comme par exemple des bornes de recharges électriques.

 

Il faudra attendre au minimum un an avant de voir l'arrivée du parking des Halles (printemps 2019) et celui de Saint Antoine (septembre 2019).

 

"Ça a été une année riche parce qu'on a lancé plusieurs projets. Et 2017, 2018, et surtout 2019 vont être des années de concrétisation de tout ce qui a été envisagé", explique Louis Pelaez, PDG de LPA.

 

Pour rappel, LPA gère 29 parcs automobiles de stationnements, une quarantaine de station Citiz de voiture en autopartage, une flotte de 105 véhicules Yea ou encore 1121 vélos dans la Métropole de Lyon.

 

Parmi les autres nouveautés, le parking du Marché de gare à Confluence, qui aura la capacité d'accueillir 840 véhicules et dont l'ouverture est prévue le 28 juin prochain, intégrera une œuvre artistique de la Lyonnaise Aurélie Pétrel.

 

Après la voiture en autopartage, les parkings partagés

 

Malgré le nombre de parking en ville, cette offre n'est pas toujours suffisante surtout depuis la suppression du parking 3000 à la Part Dieu. Un problème que tente de solutionner LPA avec un concept d'espace de partage.

 

Louis Pelaez revient également sur la nouvelle application LPA&CO lancé en mars dernier, qui permet d'utiliser des parkings privés non exploités pour des personnes qui recherche une place où se garer. "Aujourd'hui on n'a pas la capacité ou la possibilité technique de construire encore beaucoup de parkings à Lyon. Il y en a déjà beaucoup et le centre-ville, de par son côté historique, ne nous permet pas d'en faire d'autres. Par contre, on sait qu'il y a des tas de parkings qui sont sous utilisés qui appartiennent à des bailleurs sociaux ou à des grandes entreprises. On propose de récupérer un certain nombre de places et de les offrir à nos clients. Et en quelques semaines, […] on a un parc de plus de 800 places et 157 abonnés".

 

157 c'est le nombre de personnes ayant souscrit à un abonnement pour le parking d'Hôtel de Ville. "C'est quasiment comme si on avait construit un parking sans le construire", ajoute Louis Pelaez.



Tags : LPA | parking | Lyon | lyon parc auto | parking des halles | Parking Saint Antoine |

Commentaires 9

Déposé le 20/06/2018 à 11h00  
Par aegir Citer

Je m'en fiche. Je ne mets plus les pieds à Lyon, la circulation y est trop problématique, et le coût du stationnement est devenu exorbitant. Exit les coûteux commerces & cinémas de Part Dieu, Confluence ou La Soie où l'on est si mal accueillis. Merci Amazon.

Déposé le 20/06/2018 à 10h43  
Par répondre au troll Citer

Une évidence a écrit le 20/06/2018 à 09h49

La vrai question, c'est plutôt de savoir pourquoi le stationnement est si peux couteux alors que le mètre carré de terrain vaut si cher en centre-ville.

Ce n'est pas à la collectivité de payer à la place des automobilistes, surtout en hypercentre où les transports en communs sont très performants.

N'oublions pas qu'à Lyon, la voiture TUE, POLLUE et fait du BRUIT. Inutile donc de l'encourager plus encore avec du stationnements quasi-gratuits.

etrenelle debat, eternelle attque
le court termisme... quelle belle maladie!

le cout du m2 est fonction du standing... mais aussi de la possibilité de stationner un véhicule ou pas... ce n est pas moi qui le dit, ce sont les agences immobilieres (donc le marché)

vous ne voulez pas payé pour que les auto se gare sur l espace public, parce que vous ne disposez pas de vehicule
si je suis votre raisonnement, je ne vois pas pourquoi je payerai pour des pistes cyclables, puisque je ne les utilise pas
mais je le fais quand même, sans broncher, parce qu en France, il y a "LIBERTE EGALITE FRATERNITE"
vous êtes donc un égoïste, contrairement a moi

plutôt que de déformer mes propos comme a chaque fois, et de faire dériver le sujet sur un terrain hautement intolérant et intolérable qu est le votre, je vaous propose la réflexion suivante : a qui profite la suppression des place de stationnements libres?
vous n avez pas réagit a la possibilité que demain, ce soit les vélos (et donc vous) que seront potentiellement interdit de stationnement libre en ville, contraint d utiliser des services privés... et donc payant
vous ne réagissez pas non plus a la dérive qui arrive en même temps : la privatisation des acces... avec l idées de privatiser au début les périphériques (déjà entamé a Lyon avec TEO et en discussion pour Paris)... et demain la privatisation des centres urbains..

le courtermisme amende a cela : une absence de projet, une abscence de prévision, une restriction des libertés individuelles au profit de certains monarques

mais on sait, apart vous, tout le monde est un monstre, seul vous avez le droit de vivre en ville ... blablabla... on sait bien

bonne journée cher troll

Déposé le 20/06/2018 à 09h49  
Par Une évidence Citer

Arnaque a écrit le 20/06/2018 à 08h02

Vous la voyez arriver l arnaque ?
Comme toujours a Lyon, le politique bosse pour ses copains!
On enleve les places gratuites o a tres faibles couts pour que les parking privés puissent devenir indispensables!!!
La prochaine etape se sera des stationnements pour velos payants et prives, ... Il se lurmure aussi la privatisation des pripheriques et de certaines zones...
Vraiment, nous sommese des gogos aveuglés par nos petits plaisirs, ... Le plus flagrant c est le discours de certains pseudos ecolos qui souhaitent interdire plutot que convertir.... Tout ca parce que ca ne les touche pas personnellemnt
Vous verrez le jour ou plus personne ne pourra se deplacer librement! On commence a en voir les premices!
Continuons a engraisser les aliés de la baronnie!

La vrai question, c'est plutôt de savoir pourquoi le stationnement est si peux couteux alors que le mètre carré de terrain vaut si cher en centre-ville.

Ce n'est pas à la collectivité de payer à la place des automobilistes, surtout en hypercentre où les transports en communs sont très performants.

N'oublions pas qu'à Lyon, la voiture TUE, POLLUE et fait du BRUIT. Inutile donc de l'encourager plus encore avec du stationnements quasi-gratuits.

Déposé le 20/06/2018 à 08h02  
Par Arnaque Citer

Vous la voyez arriver l arnaque ?
Comme toujours a Lyon, le politique bosse pour ses copains!
On enleve les places gratuites o a tres faibles couts pour que les parking privés puissent devenir indispensables!!!
La prochaine etape se sera des stationnements pour velos payants et prives, ... Il se lurmure aussi la privatisation des pripheriques et de certaines zones...
Vraiment, nous sommese des gogos aveuglés par nos petits plaisirs, ... Le plus flagrant c est le discours de certains pseudos ecolos qui souhaitent interdire plutot que convertir.... Tout ca parce que ca ne les touche pas personnellemnt
Vous verrez le jour ou plus personne ne pourra se deplacer librement! On commence a en voir les premices!
Continuons a engraisser les aliés de la baronnie!

Déposé le 20/06/2018 à 07h42   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par marredesvelo Citer

Les vélos grillent les feux, j’en vois même de plus en plus qui regardent leur smartphone... Rue de la part-dieu, il y a un terre plein de séparation avec une double voie de vélo, et bien non, ils roulent sur la voie unique des voitures, mais c’est pour bientot tourner alors ils lèvent le bras pour tourner, c’est sympa de prévenir, mais t’es pas à ta place !

Déposé le 19/06/2018 à 20h12   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lyyyyooonnn Citer

Non mais j’hallucine, toujours plus de places pour les voitures ??? On ne compte plus les trottoirs élargis à outrance pour virer des places, les pistes cyclables et les voies de bus qui bouffent des places et des voies de circulation, c’est la meilleure qu’on est entendu !! Il faut bien les compenser d’une manière ou d’une autre. Toute façon vous n’avez plus aucune crédibilité sur Lyon Mag, vous êtes tellement pitoyable à jouer les cyclistes intégristes juste pour troller, ce qu’il faut bien vous dire c’est que vous devrez cohabiter avec les voitures toute votre pauvre vie passée à pleurnicher parce qu’elles ne sont pas prêtes de disparaître à votre grand désespoir

Déposé le 19/06/2018 à 18h27  
Par apprenez le sens des mots Citer

Bien tenté le troll a écrit le 19/06/2018 à 17h42

Sauf qu'il y a aussi toujours plus de place pour les vélos, preuve le futur aménagement du cours Vitton qui prévoit des pistes cyclables alors qu'elles n'étaient pas prévues au départ.
Mais vu que cette info ne va pas dans le sens de votre propagande vous n'en parlez pas.
A bientôt pour votre prochaine manipulation, cher multi-pseudo anonyme

Je ne suis pas un troll puisque je parle du sujet : la place de la voiture.

Plus de places pour les vélos ?

ça dépend puisque la piste le long de la manufacture des tabacs a été supprimée.
Pour le cours Vitton, ce n'est pas grâce à la ville ou la métropole qu'il y aura une piste cyclable, mais bien grâce à la vigilance de l'association "la ville à vélo" et surtout à une loi français.

Vous connaissez le respect des lois Françaises en France ?
ça vous parle ?

Déposé le 19/06/2018 à 17h42  
Par Bien tenté le troll Citer

Pro vélo ? a écrit le 19/06/2018 à 17h04

Toujours plus de place pour les voitures !
Voilà la réalité. Bien éloignée des "papy voiture" qui se font passer par des piétons et protecteurs de l'environnement.

Sauf qu'il y a aussi toujours plus de place pour les vélos, preuve le futur aménagement du cours Vitton qui prévoit des pistes cyclables alors qu'elles n'étaient pas prévues au départ.
Mais vu que cette info ne va pas dans le sens de votre propagande vous n'en parlez pas.
A bientôt pour votre prochaine manipulation, cher multi-pseudo anonyme

Déposé le 19/06/2018 à 17h04  
Par Pro vélo ? Citer

Toujours plus de place pour les voitures !
Voilà la réalité. Bien éloignée des "papy voiture" qui se font passer par des piétons et protecteurs de l'environnement.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.