Cité de la Gastronomie de Lyon exploitée par des Espagnols : Boudot (RN) aurait préféré "un ingrédient de préférence nationale dans la recette"

Cité de la Gastronomie de Lyon exploitée par des Espagnols : Boudot (RN) aurait préféré "un ingrédient de préférence nationale dans la recette"
Christophe Boudot - LyonMag

Lundi après-midi, les élus de la Métropole de Lyon ont validé le choix du président David Kimelfeld de confier l'exploitation de la future Cité de la Gastronomie à MagmaCultura.

Mais le groupe espagnol a fait tiquer de nombreux élus, qui regrettent qu'une société lyonnaise ou française n'ait pas été choisie pour porter la gastronomie tricolore au sein du Grand Hôtel-Dieu.

C'est le cas de Christophe Boudot. Le conseiller métropolitain RN a voté contre lundi, car il "peine à concevoir qu'aucune société française n'était en mesure de répondre à l'ensemble des critères".

"J’ai voulu par mon vote signifier que sur des sujets touchants à nos savoir-faire et à notre héritage immatériel, un ingrédient de préférence national dans la recette de l’appel d’offre aurait été le bienvenu et n’aurait pas laissé ce léger goût d’amertume", poursuit le leader du Rassemblement national à la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans son communiqué.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.