627 kg de cannabis en provenance de Lyon saisis

627 kg de cannabis en provenance de Lyon saisis
Photo d'illustration - Lyonmag.com

Ce mardi, une femme et un homme d’une vingtaine d’années ont été interpellés à bord de leur voiture dans l’Yonne. 627 kg de cannabis, provenant de Lyon, y ont été retrouvés.

Les deux personnes ont été interpellées sur l’A6 au niveau d’Auxerre, dans l’Yonne vers 8h30 ce mardi. Les forces de police ont pu les arrêter grâce aux renseignements des gendarmes de Côte-d’Or. L’homme et la jeune femme étaient à bord d’une voiture avec de fausses plaques d’immatriculation, mais celles-ci correspondaient à une voiture de la même marque et du même modèle. La quantité impressionnante de 627 kg de résine de cannabis a été retrouvée à l’intérieur.

Alors qu’ils étaient toujours en garde à vue ce vendredi, la police a mené une perquisition au domicile des parents de la jeune femme, dans la banlieue lyonnaise. L’enquête devra déterminer si ces deux jeunes gens étaient de simples transporteurs ou s’ils jouaient un rôle plus important dans une organisation, mais aussi de connaître la destination de la drogue.

Ils seront déférés devant un juge d’instruction ce samedi, dans le but d’une ouverture judiciaire. Par la suite, le dossier sera confié aux magistrats de la Juridiction interrégionale spécialisée de Lyon.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mon pseudo. le 30/07/2018 à 21:32
mon pseudo a écrit le 29/07/2018 à 15h24

oui, on sait qui et ou : surtout quand c´est la police qui importe la quasi totalité du hash consommé en France.
40 tonnes, c´est la consommation totale française sur 2 mois... (et imaginez combien de fois auparavant ils sont passés au travers des mailles avant de se faire repérer sur dénonciation des policiers espagnols)
http://www.liberation.fr/france/2016/11/29/comment-les-stups-ont-enfume-la-justice_1531800

pour éviter tout amalgame, évidemment, il ne s´agissait pas dans mon précédent message de dénigrer toute une profession (la majorité des policiers sont honnêtes)
Il s´agit simplement de dire que comme dans tous les pays de la terre, un traffic de masse ne peut se faire sans la coopération de certains haut placés et gradés.
C´est vrai au Mexique, aux USA, en Thailande, et ...en France depuis l´après guerre..
Pour approfondir, on ne saurait que conseiller le visionnage de la série documentaire en 3 parties "Mafia et république", autrefois diffusée par Arte.

Signaler Répondre

avatar
thc le 29/07/2018 à 23:18
jjppbb a écrit le 28/07/2018 à 22h44

Une saisie à simplement détruire, sans véritable autre forme de procès.
Le gros souci du cannabis actuel, c'est qu'il contient plus de 85% de THC, alors que dans les années 60 il en contenait naturellement environ 2,5 %
Avec une consommation de grosses doses répétées ce THC finit par faire éclater les chromosomes et les molécules d’ADN, sans que celles ci ne se reforment correctement. Cela finit par nuire à la descendance.
Mais qu'est-ce que cela signifie dans la vie actuelle de quelqu'un ?
Comme les autres drogues, cela résulte en dommages physiques, et comme quelqu'un qui est blessé, en idées pessimistes, agressives ou défaitistes. Cela peut aussi se traduire par de la haine, de la colère et peu de stabilité constructrice, mais plutôt une attitude contradictoire permanente avec les autres membres de la société.

Les intégristes n'ont pas besoin de fumer de la moquette pour délirer grave à ce que je vois...

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo le 29/07/2018 à 15:24
VIIITE a écrit le 28/07/2018 à 18h54

Où est le probleme ? Il y a commerce ? Tout le monde sait où et par qui ?Mais le commerce continue ....

oui, on sait qui et ou : surtout quand c´est la police qui importe la quasi totalité du hash consommé en France.
40 tonnes, c´est la consommation totale française sur 2 mois... (et imaginez combien de fois auparavant ils sont passés au travers des mailles avant de se faire repérer sur dénonciation des policiers espagnols)
http://www.liberation.fr/france/2016/11/29/comment-les-stups-ont-enfume-la-justice_1531800

Signaler Répondre

avatar
Reveillez vous le 29/07/2018 à 15:14
Pas mal ! a écrit le 28/07/2018 à 09h53

Ça va être compliqué de faire croire que c’était pour leur consommation personnelle...

ça reste du simple marché noir, le hasch est bien moins toxique que la bouffe industrielle vendue légalement dans tous les supermarchés.
La majorité des prisonniers en France le sont pour de simples histoires de marché noir..
Mais comme en France il semble que ce soit la police qui joue les grossistes, il faut pas s´étonner si les petits commerçants qui leur font concurrence sont envoyés en prison.
Quand la Police française importe 40 tonnes et est dénoncée par les stups espagnols, ça fait même pas les journaux télévisés:
http://www.nicematin.com/justice/40-tonnes-de-cannabis-importes-avec-la-complicite-de-la-police-francaise-97662

Signaler Répondre

avatar
Vx le 29/07/2018 à 15:04
léodagan a écrit le 28/07/2018 à 13h16

Je trouve étonnant la photo de 3 policiers municipaux agent de police à l'article 21 du CPP pour cette affaire. En effet les renseignements émanent de la gendarmerie. L''interpellation se fait sur une autoroute généralement sous autorité gendarme ou police nationale. La garde à vue se fait généralement dans les locaux de police nationale où gendarmerie, la perquisition et l’enquête de police judiciaire sont de compétence Police Nationale ou gendarmerie. Est ce que la photographie des policiers municipaux résulte d'une erreur , d'une volonté politique ou d'un manque de connaissance des différentes forces de l'ordre.

Ils ont un petit stock de photos dans lequel ils piochent en fonction des articles en fonction des articles. Soyez plus observateur.
Mais c'est vrai que c'est vraiment chiant.

Signaler Répondre

avatar
jjppbb le 28/07/2018 à 22:44

Une saisie à simplement détruire, sans véritable autre forme de procès.
Le gros souci du cannabis actuel, c'est qu'il contient plus de 85% de THC, alors que dans les années 60 il en contenait naturellement environ 2,5 %
Avec une consommation de grosses doses répétées ce THC finit par faire éclater les chromosomes et les molécules d’ADN, sans que celles ci ne se reforment correctement. Cela finit par nuire à la descendance.
Mais qu'est-ce que cela signifie dans la vie actuelle de quelqu'un ?
Comme les autres drogues, cela résulte en dommages physiques, et comme quelqu'un qui est blessé, en idées pessimistes, agressives ou défaitistes. Cela peut aussi se traduire par de la haine, de la colère et peu de stabilité constructrice, mais plutôt une attitude contradictoire permanente avec les autres membres de la société.

Signaler Répondre

avatar
Babbie le 28/07/2018 à 20:08

Ou youyou ye !!!!!!!! Ça va être chaud !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
VIIITE le 28/07/2018 à 18:54

Où est le probleme ? Il y a commerce ? Tout le monde sait où et par qui ?Mais le commerce continue ....

Signaler Répondre

avatar
Les images ne reflètent pas toujours la réalité le 28/07/2018 à 14:23
léodagan a écrit le 28/07/2018 à 13h16

Je trouve étonnant la photo de 3 policiers municipaux agent de police à l'article 21 du CPP pour cette affaire. En effet les renseignements émanent de la gendarmerie. L''interpellation se fait sur une autoroute généralement sous autorité gendarme ou police nationale. La garde à vue se fait généralement dans les locaux de police nationale où gendarmerie, la perquisition et l’enquête de police judiciaire sont de compétence Police Nationale ou gendarmerie. Est ce que la photographie des policiers municipaux résulte d'une erreur , d'une volonté politique ou d'un manque de connaissance des différentes forces de l'ordre.

@Leodagan les journaleux prennent des photos qui ne correspopndent pas au sujet du fait divers c'est monnaie courante dans le milieu, il arrive souvent qui ne dispose pas de photos de l'affaire et dans ce cas ils piochent sur Google image.

Signaler Répondre

avatar
léodagan le 28/07/2018 à 13:16

Je trouve étonnant la photo de 3 policiers municipaux agent de police à l'article 21 du CPP pour cette affaire. En effet les renseignements émanent de la gendarmerie. L''interpellation se fait sur une autoroute généralement sous autorité gendarme ou police nationale. La garde à vue se fait généralement dans les locaux de police nationale où gendarmerie, la perquisition et l’enquête de police judiciaire sont de compétence Police Nationale ou gendarmerie. Est ce que la photographie des policiers municipaux résulte d'une erreur , d'une volonté politique ou d'un manque de connaissance des différentes forces de l'ordre.

Signaler Répondre

avatar
le comptestbon le 28/07/2018 à 12:04

LYON L'internationale

Ville de plus en plus connue pour toutes les bonnes affaires de notre Ministre de l'intérieur,

Signaler Répondre

avatar
627 kg cela pèse beaucoup le 28/07/2018 à 11:59

Cette voiture doit avoir de bons amortisseurs ou elle est allégée. Du travail de pro !!!

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 28/07/2018 à 10:13
Pas mal ! a écrit le 28/07/2018 à 09h53

Ça va être compliqué de faire croire que c’était pour leur consommation personnelle...

Pour une famille nombreuse il faut bien ça

Signaler Répondre

avatar
Pas mal ! le 28/07/2018 à 09:53

Ça va être compliqué de faire croire que c’était pour leur consommation personnelle...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.