Lyon : ils reconnaissaient des enfants en échange de titres de séjours

Lyon : ils reconnaissaient des enfants en échange de titres de séjours
LyonMag

Pour se faire de l'argent, un Lyonnais a décidé d'alpaguer des étrangers, à la Guillotière, pour leur proposer de reconnaitre des enfants, dans le but d'obtenir une carte de séjour.

 

Le projet était rodé, l'homme s'était associé à une femme qui avait deux enfants. Ces derniers étaient reconnus par des étrangers qui pouvaient ainsi espérer avoir une carte de séjour, moyennant 3 000 euros. Cependant, en 2011, la mairie du 3e arrondissement de Lyon a commencé à avoir des soupçons, en remarquant qu'un enfant avait été reconnu par pas moins de six hommes différents.

L'affaire est donc passée devant le tribunal ce mardi. Trois prévenus se sont présentés sur les huit. Aucun des "pères" n'a obtenu de carte de séjour, mais trois d'entre eux ont pu rester en France pour avoir trouvé un travail. L'organisateur a, lui, écopé de deux ans de prison avec 10 000 euros d'amende et sa complice de deux ans de prison avec sursis. En ce qui concerne les faux papas, les peines sont allées d'un an ferme dont six mois avec sursis plus 2 000 euros d'amende, à un an avec sursis et 2 000 euros d'amende.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 10/06/2019 à 11:45

Imaginez la même situation dans un monde postmonétaire...

ha ben non, ce n'est pas possible que ça arrive :o)

Signaler Répondre

avatar
Tout est dit . le 10/06/2019 à 08:10
etenmêmetemps a écrit le 09/06/2019 à 19h36

Au Maghreb, nombre de diplômés n'ont pas de travail ni aucune perspective, qui plus est sans démocratie suffisante.

Mdrrrr, la bonne conscience des vampires et des loups garous de la finance , du medef et de l’exploitation pure et dure des etres humains.

Signaler Répondre

avatar
etenmêmetemps le 09/06/2019 à 19:36
Salima a écrit le 25/08/2018 à 17h18

Nous sommes huit enfants français d’origine marocaine et nous sommes au chômage malgré nos études. Aucune discrimination,mais il faut payer les cadres et autres mains d’œuvre qualifiées. C’est pourquoi,ils renouvellent l’immigration,car ils ne veulent pas Payer les personnes à leur juste valeurs. Nous sommes tous en fin’ de comptes de la barbaque pour le grand patronat et multinationales des tueurs d’emplois.

Au Maghreb, nombre de diplômés n'ont pas de travail ni aucune perspective, qui plus est sans démocratie suffisante.

Signaler Répondre

avatar
Relan communiste bien français le 26/08/2018 à 08:30
Nostromo a écrit le 25/08/2018 à 17h45

Encore un délire sur la conspiration internationale du grand patronat cette fois
Ça nous change de la théorie du grand remplacement des bons français par les méchants étrangers
Une question : En quoi avez vous besoin de croire en un complot fumeux alors que les origines des mouvements migratoires massifs sont quand même assez claires ?

Les idées communistes ne passent plus:faire le bouc emissaire le patron parce que des pays n ont pas su gérer leur économie nationale dans un esprit de pur assistannat :il suffit d observer le fiasco de la politique communiste depuis 15 ans de Chavez-Maduro au Venezuela (pays pourtant adulé par Mélenchon!)qui pousse ses habitants à fuir un pays en ruine pour le comprendre:
rien à voir avec le" patronnat "qui est bien le fantasme des gauchistes français qui se gardent bien de le revendiquer mais qui passent pourtant leur vie à en faire l 'apologie sans s 'en rendre compte

Signaler Répondre

avatar
Tous se payent. le 26/08/2018 à 07:47
Nostromo a écrit le 25/08/2018 à 17h45

Encore un délire sur la conspiration internationale du grand patronat cette fois
Ça nous change de la théorie du grand remplacement des bons français par les méchants étrangers
Une question : En quoi avez vous besoin de croire en un complot fumeux alors que les origines des mouvements migratoires massifs sont quand même assez claires ?

Vouloir gouverner sans son peuple,le diviser et lui imposer la pensée unique sans référendums. Cela se terminera tôt ou tard , TRÈS MAL . Sans théorie,sans complots,juste une ÉVIDENCE.

Signaler Répondre

avatar
Un chat un chat. le 25/08/2018 à 22:39
Nostromo a écrit le 25/08/2018 à 17h45

Encore un délire sur la conspiration internationale du grand patronat cette fois
Ça nous change de la théorie du grand remplacement des bons français par les méchants étrangers
Une question : En quoi avez vous besoin de croire en un complot fumeux alors que les origines des mouvements migratoires massifs sont quand même assez claires ?

Pourquoi appeler un clandestins,migrants ? Les mensonges médiatiques ne passent plus aussi bien qu’avant.

Signaler Répondre

avatar
Mythomane ? le 25/08/2018 à 22:28
Nostromo a écrit le 25/08/2018 à 17h45

Encore un délire sur la conspiration internationale du grand patronat cette fois
Ça nous change de la théorie du grand remplacement des bons français par les méchants étrangers
Une question : En quoi avez vous besoin de croire en un complot fumeux alors que les origines des mouvements migratoires massifs sont quand même assez claires ?

Les’ delires ,sont vos mensonges ou votre crédulité.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 25/08/2018 à 17:45
Salima a écrit le 25/08/2018 à 17h18

Nous sommes huit enfants français d’origine marocaine et nous sommes au chômage malgré nos études. Aucune discrimination,mais il faut payer les cadres et autres mains d’œuvre qualifiées. C’est pourquoi,ils renouvellent l’immigration,car ils ne veulent pas Payer les personnes à leur juste valeurs. Nous sommes tous en fin’ de comptes de la barbaque pour le grand patronat et multinationales des tueurs d’emplois.

Encore un délire sur la conspiration internationale du grand patronat cette fois
Ça nous change de la théorie du grand remplacement des bons français par les méchants étrangers
Une question : En quoi avez vous besoin de croire en un complot fumeux alors que les origines des mouvements migratoires massifs sont quand même assez claires ?

Signaler Répondre

avatar
Salima le 25/08/2018 à 17:18
pat69570 a écrit le 24/08/2018 à 18h05

Venez chers migrants et autres racailles,on va vous donner des papiers,du fric,un taf,un logement ...et bien sûr un titre de séjour !

Nous sommes huit enfants français d’origine marocaine et nous sommes au chômage malgré nos études. Aucune discrimination,mais il faut payer les cadres et autres mains d’œuvre qualifiées. C’est pourquoi,ils renouvellent l’immigration,car ils ne veulent pas Payer les personnes à leur juste valeurs. Nous sommes tous en fin’ de comptes de la barbaque pour le grand patronat et multinationales des tueurs d’emplois.

Signaler Répondre

avatar
pat69570 le 24/08/2018 à 18:05

Venez chers migrants et autres racailles,on va vous donner des papiers,du fric,un taf,un logement ...et bien sûr un titre de séjour !

Signaler Répondre

avatar
tricolore le 24/08/2018 à 13:25

La France est fichue !!

Signaler Répondre

avatar
Complicité européenne de l’aquaruis Et autres bateaux taxis mafieux. le 23/08/2018 à 15:55

L’immigration en période de grande récession sociale n’est vraiment pas un eldorado.Sauf, pour l’escroquerie,le vol, agressions,ect...

Signaler Répondre

avatar
ahurissant le 23/08/2018 à 13:59

"Trois prévenus se sont présentés sur les huit. Aucun des "pères" n'a obtenu de carte de séjour, mais trois d'entre eux ont pu rester en France pour avoir trouvé un travail."

Donc aucun n'a obtenu de carte de séjour mais aucune OQT n'a été prononcée (ce qui n'aurait d'ailleurs rien changé car dans 95% des cas les OQT ne sont pas executées...)

Par ailleurs il me semblait qu'un employeur risquait des sanctions pénales pour l'emploi d'un travailleur sans titre de séjour ou de travail.

Par ce verdict la justice entérine de fait le non respect des lois qu'elle est censée faire respecter.

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France! le 23/08/2018 à 13:45
StartupNation a écrit le 23/08/2018 à 12h24

6 peres à 3 000€ ca fait 18 000€

amende: 10 000€

Benefice net avant frais d'avocat: 8 000€.

Je trouve que c'est une affaire qui roule !

Ou quand la justice renforce la délinquance!
Pauvre France!

Signaler Répondre

avatar
StartupNation le 23/08/2018 à 12:24

6 peres à 3 000€ ca fait 18 000€

amende: 10 000€

Benefice net avant frais d'avocat: 8 000€.

Je trouve que c'est une affaire qui roule !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.