Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Prison ferme pour celui qui s’était frotté à une ado de 14 ans dans le tram

LyonMag

Ce jeune homme de 28 ans avait déjà été condamné pour des faits similaires dans le passé.

C’est sur la ligne du tram T1 que l’individu avait été interpellé en septembre dernier alors qu’il venait de mettre sa main sur les fesses d’une adolescente de 14 ans.

 

Jugé devant le tribunal correctionnel de Lyon ce mercredi, il n’a pas nié son geste évoquant être "déboussolé" lorsqu’il agissait sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants.

 

Ayant déjà eu à faire à la justice, le jeune homme a écopé d’une peine de prison ferme : dix mois avec maintien en détention ainsi qu’un suivi sociojudiciaire pendant cinq ans.  



Tags : frotteur | tram | Lyon |

Commentaires 5

Déposé le 04/11/2018 à 08h54  
Par Solution radicale Citer

Post monétaire a écrit le 02/11/2018 à 10h42

Quelle est votre solution lorsque même enfermé ça ne vous va pas ?

Lui faire lire une bd de Pm,et ça lui enlèvera l envie de recommencer en imaginant le cauchemar de l après monétaire

Déposé le 04/11/2018 à 01h15  
Par bianca Citer

Le but des féministes, envoyer tous les hommes en prison pour des motifs futiles

Post monétaire Déposé le 02/11/2018 à 10h42  
Par Post monétaire Citer

inconnudu 69 a écrit le 02/11/2018 à 10h20

Au moins il est enfermé pour un court moment,et à la sortie il recommencera !!!Hélas

Quelle est votre solution lorsque même enfermé ça ne vous va pas ?

Déposé le 02/11/2018 à 10h20  
Par inconnudu 69 Citer

Au moins il est enfermé pour un court moment,et à la sortie il recommencera !!!Hélas

Déposé le 01/11/2018 à 11h20  
Par Frottifrotta Citer

Enfin ...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.