Eclairage du mobilier urbain : à Lyon, JCDecaux va enfin passer à la caisse

Eclairage du mobilier urbain : à Lyon, JCDecaux va enfin passer à la caisse
Photo d'illustration - LyonMag

Cela fait des décennies que JCDecaux est en charge du mobilier urbain à Lyon.

1964 pour être précis. Et jamais la société qui gère également le service Vélo'v n'a payé de facture d'électricité pour l'éclairage des abribus notamment, installés dans toute la ville.

Ce lundi, lors du conseil municipal, la Ville de Lyon a décidé de faire passer JCDecaux à la caisse. L'adjoint à la Sécurité Jean-Yves Sécheresse a simplement reconnu lors de la séance que la mairie n'avait jamais remarqué ce défaut de paiement.

C'est une facture globalement estimée de 172 000 euros annuels qui attend JCDecaux. Aucune rétroactivité n'a été prévue par le maire Gérard Collomb. Pas le genre de la maison selon lui. On imagine surtout que la note serait pharaonique, même pour un géant comme JCDecaux.

Tags :

JCDécaux

Lyon

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Argent public le 22/11/2018 à 19:34
francheret a écrit le 21/11/2018 à 17h23

les abris bus n'ont pas toujours été éclairés, ça date de quand début 2000 ?
Pour la rétroactivité, ne vous enflammez pas, c'est limité par la loi à 3 ou 6 ans de mémoire.
mais faudrait certainement passer par un juge pour trancher, car vu comment sont géré les cptes dans le public, franchement aucune confiance aux chiffres de la compta frs de la ville.

Il faut surtout connaître le contrat, soit le contrat n'est pas respecté, soit il l'est.Dans le second cas, il faut dénoncer le contrat comme contraire à la loi, si c'est le cas. Sont en cause, les élus qui ont signé ce contrat, pas Decaux.

Signaler Répondre

avatar
francheret le 21/11/2018 à 17:23

les abris bus n'ont pas toujours été éclairés, ça date de quand début 2000 ?
Pour la rétroactivité, ne vous enflammez pas, c'est limité par la loi à 3 ou 6 ans de mémoire.
mais faudrait certainement passer par un juge pour trancher, car vu comment sont géré les cptes dans le public, franchement aucune confiance aux chiffres de la compta frs de la ville.

Signaler Répondre

avatar
Bernard d'or le 20/11/2018 à 19:22

de l'éclairage pour de la pub pourrie, on l'a bien mérité notre réchauffement climatique.

Signaler Répondre

avatar
Decaux le dit lui meme le 20/11/2018 à 15:52
Paullyon54 a écrit le 20/11/2018 à 12h43

il me semble que le contrat c'est publicité contre abris bus.
les abris bus c'est JCDecaux.
Dans les années 80 il n'y avait pas d'abris bus

Vous faites erreurs.
Decaux crée justement pour Lyon le premier abribus qui sera eclairé (au depart 2 néons) et pourvu de publicité.

Voir : https://www.jcdecaux.com/fr/blog/labribus-publicitaire-symbole-de-jcdecaux-0

Signaler Répondre

avatar
h2o le 20/11/2018 à 15:34

Qu’on leur verse un smic chez TCL après ils auront une bonne raison de faire la grève !

Signaler Répondre

avatar
1lyonnais le 20/11/2018 à 15:09
Rasle bol 69 a écrit le 20/11/2018 à 12h45

Demain va-t-on demander aux riverains de payer l'éclairage du lampadaire proche de leur résidence? L'éclairage des abri-bus constitue des ilots de lumière très rassurants pour les passants. L'oublie-t-on?

vous mélangez tout.... il s'agit des éclairages spécifiques qui illuminent les affiches/supports JCDEcaux.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 20/11/2018 à 13:03
sur ce coup au moins ils ont agi a écrit le 20/11/2018 à 12h55

Je ne suis pas fan de GG mais Cela fait des décennies que c est le cas ! Le mérite est qu ils s en sont aperçus ! Et qu ils agissent ! C est un bon début ! Non ?

Vous voulez dire qu'ils ont été obligé de réagir grâce à l'intervention de Mme Perrin-Gilbert ?

L'opposante crédible à la main mise de Gérard Collomb !
:)

Signaler Répondre

avatar
sur ce coup au moins ils ont agi le 20/11/2018 à 12:55

Je ne suis pas fan de GG mais Cela fait des décennies que c est le cas ! Le mérite est qu ils s en sont aperçus ! Et qu ils agissent ! C est un bon début ! Non ?

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 20/11/2018 à 12:45

Encore un petit "cadeau" de la part de nos élus à leurs frères .:
Une petite enquête pour connaître l'auteur de cet "oubli" ?

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 20/11/2018 à 12:45

Demain va-t-on demander aux riverains de payer l'éclairage du lampadaire proche de leur résidence? L'éclairage des abri-bus constitue des ilots de lumière très rassurants pour les passants. L'oublie-t-on?

Signaler Répondre

avatar
Paullyon54 le 20/11/2018 à 12:43

il me semble que le contrat c'est publicité contre abris bus.
les abris bus c'est JCDecaux.
Dans les années 80 il n'y avait pas d'abris bus

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/11/2018 à 11:48

C'est un joli cadeau à JCDecaux grace à des élus aveugles. (cadeau bien sûr payé par les contribuables).

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 20/11/2018 à 11:17

Aucune rétroactivité ???? Donc nous habitants de la ville de Lyon on a dû payer pendant des années pour éclairer des abribus qui diffusent de la publicité dans l’espace public et pour lesquelles JCDecaux est rémunérée ? En plus d’avoir financé ces abribus bien sûr car ce n’est pas gracieusement qu’ils les ont installés ! Décidément GG et ses arrangements douteux avec ses potes, va falloir qu’on s’en sépare vite, trop de casseroles, vivement les municipales

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 20/11/2018 à 10:42

ça mériterait une enquête de la police/justice pour connaître la source de cet "avantage en nature"...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.