Lyon : l’opération tacos à 1 euro vire au fiasco

Lyon : l’opération tacos à 1 euro vire au fiasco
DR

Pour fêter son inauguration Place des Terreaux, le restaurant Tacos World avait prévu une opération marketing alléchante.

Dans un statut sur les réseaux sociaux, le restaurant lyonnais, se situant rue Sainte Marie aux Terreaux dans le 1er arrondissement, se vantait d’offrir un tacos pour un euro par personne. Au lieu des 6,50 euros attendus normalement.

L’évènement a énormément tourné sur les réseaux sociaux, et a attiré beaucoup de monde, trop de monde même puisque quelques heures après l’ouverture de l’événement, l’équipe de Tacos World a duû fermer ses portes et ce malgré le service d’ordre, débordé, sur place.

Le restaurant a annoncé sur son Twitter que l’opération serait réitérée prochainement.

Tags :

tacos

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jbbb le 01/12/2018 à 11:08

belle Pub en.tout cas

Signaler Répondre

avatar
??? le 30/11/2018 à 20:35
miamiam a écrit le 30/11/2018 à 09h13

Le peuple a faim!

Quil mange de la brioche

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 30/11/2018 à 17:01
JEAN CLAUDE DUSS a écrit le 30/11/2018 à 16h27

Faut arrêter avec cette légende urbaine comme quoi il serait interdit de vendre à perte.

Ce n'est vrai que pour des produits achetés et revendus sans aucune modification/transformation.

En l'occurence il a acheté des galettes, de la viande, du guacamole, du cheddar, et je ne sais quoi d'autre pour en faire un tacos. Déjà, il faudrait être capable de mettre un prix en face de la quantité achetée pour pouvoir juger du caractère déficitaire ou non de l'opération, mais dans tous les cas, il s'agit d'un produit transformé donc cette pseudo-règle ne s'applique pas.

Je ne sais pas si ce commentaire là va passer ou pas,

quoi qu'il en soit pour répondre :
non, ce n'est pas de la légende urbaine, à moins que les lois françaises tiennent de la légende urbaine ! :D (pour certains, c'est vrai qu'il peut y avoir doute...)

https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?idSarde=SARDOBJT000007113922&categorieLien=id&usg=AOvVaw3rv9kOWd0jYvuLblSAlXlv

Extrait :
"Sont prohibées les offres de prix ou pratiques de prix de vente aux consommateurs abusivement bas par rapport aux coûts de production, de transformation et de commercialisation, "

après, reste à savoir si les autres commerçants qui proposent des tacos deviennent "exclus" du marché des consommateurs :o)

Signaler Répondre

avatar
JEAN CLAUDE DUSS le 30/11/2018 à 16:27
Post monétaire a écrit le 29/11/2018 à 15h27

Vu qu'il est interdit de vendre à perte,
on peut en conclure que ce qu'ils mettent dans leurs tacos vaut au maximum 1 euro...

(sans compter la main d'oeuvre évidemment... mais je ne sais pas si la main d'oeuvre doit compter dans la loi sur les ventes à perte... Quelqu'un sait ?)

Faut arrêter avec cette légende urbaine comme quoi il serait interdit de vendre à perte.

Ce n'est vrai que pour des produits achetés et revendus sans aucune modification/transformation.

En l'occurence il a acheté des galettes, de la viande, du guacamole, du cheddar, et je ne sais quoi d'autre pour en faire un tacos. Déjà, il faudrait être capable de mettre un prix en face de la quantité achetée pour pouvoir juger du caractère déficitaire ou non de l'opération, mais dans tous les cas, il s'agit d'un produit transformé donc cette pseudo-règle ne s'applique pas.

Signaler Répondre

avatar
miamiam le 30/11/2018 à 09:13

Le peuple a faim!

Signaler Répondre

avatar
CHOMDU le 29/11/2018 à 20:54

A STEVOS, et benh non, il reste que toi

Signaler Répondre

avatar
et oui le 29/11/2018 à 20:20

Ah le bas peuple, que du bonheur.

Signaler Répondre

avatar
Hugo85 le 29/11/2018 à 20:10
Post monétaire a écrit le 29/11/2018 à 15h27

Vu qu'il est interdit de vendre à perte,
on peut en conclure que ce qu'ils mettent dans leurs tacos vaut au maximum 1 euro...

(sans compter la main d'oeuvre évidemment... mais je ne sais pas si la main d'oeuvre doit compter dans la loi sur les ventes à perte... Quelqu'un sait ?)

Je sais pas trop car otacos à Tours, offrait au 100 premiers un tacos gratuit donc vente à perte jsp

Signaler Répondre

avatar
cordon bleu et jaune le 29/11/2018 à 18:25

Evidemment une promotion spéciale pour les gilets jaunes qui râlent tous les jours à cause du coût de la vie. Ils adorent ce genre de malbouffe, surtout lorsqu'elle est presque gratuite....

Signaler Répondre

avatar
Jeff349 le 29/11/2018 à 16:15
Post monétaire a écrit le 29/11/2018 à 15h27

Vu qu'il est interdit de vendre à perte,
on peut en conclure que ce qu'ils mettent dans leurs tacos vaut au maximum 1 euro...

(sans compter la main d'oeuvre évidemment... mais je ne sais pas si la main d'oeuvre doit compter dans la loi sur les ventes à perte... Quelqu'un sait ?)

C'est déjà bien dégueu les tacos, alors avec moins d'un euro de came dedans je n'ose imaginer !
Bblluuuurrbbb !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 29/11/2018 à 15:27

Vu qu'il est interdit de vendre à perte,
on peut en conclure que ce qu'ils mettent dans leurs tacos vaut au maximum 1 euro...

(sans compter la main d'oeuvre évidemment... mais je ne sais pas si la main d'oeuvre doit compter dans la loi sur les ventes à perte... Quelqu'un sait ?)

Signaler Répondre

avatar
chomeur de strasbourg le 29/11/2018 à 15:11
Stevos a écrit le 29/11/2018 à 14h28

à 10:00 se faire un tacos...déjà c'est un peu hallucinant! Mais qu'il y ai autant de monde ça me fait halluciner! Il n'y a plus personne qui bosse dans ce pays!

et toi c'est quoi ton activité pour avoir le temps de commenter un article à 14h28? t'as pas du boulot?

Signaler Répondre

avatar
Stevos le 29/11/2018 à 14:28

à 10:00 se faire un tacos...déjà c'est un peu hallucinant! Mais qu'il y ai autant de monde ça me fait halluciner! Il n'y a plus personne qui bosse dans ce pays!

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 29/11/2018 à 14:12

Une grande enseigne a effectué une promotion très importante sur un pot de cochonneries qui a conduit à des heurts entre clients.
Cette affaire a fait le buzz.
Comment peut-on faire la même chose avec des tacos sans penser que les conséquences ne seront pas les mêmes ?
Conclusion : le gérant a un tacos à la place du cerveau.

Signaler Répondre

avatar
mondovalie le 29/11/2018 à 12:47

Tacos deux viandes à 1200 calories ?

Signaler Répondre

avatar
un kiff pour couru d'avance le 29/11/2018 à 11:49

Trop drôle le post.

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 29/11/2018 à 11:25

Ah l être humain....un véritable mange caillou

Signaler Répondre

avatar
Couru d'avance le 29/11/2018 à 11:09

Il faut être vraiment naïf pour faire ce genre de promo sur les réseaux sociaux ! Ils s'attendaient à quoi avec tous les peigne-culs qui rôdent dans le coin ....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.