Manifestation des pompiers : les délais d'intervention dans le Rhône sont dans la moyenne, se défend le SDMIS

Manifestation des pompiers : les délais d'intervention dans le Rhône sont dans la moyenne, se défend le SDMIS
Lyonmag.com

Trois jours après la manifestation des pompiers à Lyon, le SDMIS réagit en publiant les délais d'intervention des différents services d'incendie et de secours en France, pointant du doigt le fait que le département du Rhône se trouve dans la moyenne nationale.

"Depuis quelques jours, je constate que de nombreuses fausses informations circulent sur la qualité et le coût du service départemental et métropolitain d’incendie et secours (SDMIS). Aussi, je tiens à vous communiquer les plus récentes données disponibles sur ces deux sujets. S’agissant de la qualité du service, vous constaterez que le délai moyen d’arrivée sur les lieux d’intervention du SDMIS fait partie des meilleurs de France", explique le colonel Serge Delaigue, le directeur du SDMIS, qui a également porté plainte pour dégradations de biens publics, car du mobilier avait été jeté aux flammes par les manifestants.

Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur concernant 2017, il fallait en moyenne dans le Rhône 9'51 aux pompiers pour une intervention sur zone, 11'08 lorsqu'il s'agit d'un incendie et 9'26 pour un accident.

Cette moyenne, qui concerne l'ensemble des casernes du département et la Métropole, tranche avec certaines données fournies par les syndicats pour les interventions à Lyon : "Aujourd'hui, les engins arrivent de casernes plus éloignées car la caserne la plus proche n'est pas à même d'assurer l'intervention qui se trouve à deux pâtés de maison. On a des télex de départs, on voit que pour un blessé sur voie publique à la Croix-Rousse, c'est la caserne de Chaponost qui s'est déplacée. C'était le 7 novembre dernier, 36 minutes de délai, c'est incompréhensible", nous avait confié la semaine dernière un représentant syndical.

Les pompiers ont déjà manifesté à deux reprises au mois de novembre pour demander une hausse de leurs effectifs. Un nouveau préavis de grève a été déposé pour la période de la Fête des Lumières à Lyon.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Liam le 01/12/2018 à 22:24
Ca fait mal !!!!! a écrit le 30/11/2018 à 15h33

Hey les gars vous avez vu avec quelle rapidité votre hiérarchie vous répond par médias interposés ???

C'est preuve que dès que vous abordez la cause de votre mobilisation sur un autre angle, vous touchez le point sensible !!!

Au sujet du temps d'intervention.

C'est la parole de l'un contre la parole de l'autre !!

Encore une fois les gars, publiez les documents en votre possession, qui montrent indiscutablement que les temps d'intervention ne sont pas ceux présentés par votre hiérarchie !!!!!!

Vous démontrerez votre bonne foie, mais aussi vous permettrez aux victimes et leurs familles, victime de délais trop long d'agir sur le terrain judiciaire !!!

Continuez d'agir là où ça fait mal !!!!!!!!!!!!!!!!

Pour votre information, la "hiérarchie" n'a pas répondu par média interposé, puisqu'un mail a été diffusé en interne avant la publication de cet article.
LyonMag a simplement repris le contenu de ce mail et l'a diffusé au public.
Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait, ça vaut mieux.

Signaler Répondre

avatar
xxl le 01/12/2018 à 12:04

Ils ont humilier leur patron aucun colonel de gendarmerie ou de la legion se serait fait parlé comme ils l ont fait ! Aucun respect pour la hierarchie ! Aucune valeur !
Qu ils changent de metier

Signaler Répondre

avatar
SCS le 01/12/2018 à 07:38

Delai intervention ou pas intervention du tout . Feluree constatée du péroné , appel aux pompiers à 5 h du matin , reponse : pas d urgence vitale , déplacez vous par vos propres moyens . Ce jour seul à mon domicile ...mauvais point pour le regulateur qui n a retenu que la ville d appel Venissieux ...je dois payer pour les autres encore et toujours ....la France a 2 vitesses , mais surtout pour nos Chances rien pour les actifs ....A vomir

Signaler Répondre

avatar
Réaliste le 30/11/2018 à 22:06

Honte aux casseurs !
Rien ne justifie la casse..ni l'humiliation d'un des votre.
La société va mal...
Pour les délais d'intervention mensonge des syndicats.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 30/11/2018 à 20:38

Tous au secours des pompiers...

Signaler Répondre

avatar
Pour rester poli le 30/11/2018 à 19:20

"les délais d'intervention dans le Rhône sont dans la moyenne, se défend le SDMIS"

d'une part peut être déjà que la moyenne n'est pas bonne, d'autre part les avis des personnes qui ne sont JAMAIS sur le terrain mais qui décident pour ceux qui y sont ça commence à suffire

Signaler Répondre

avatar
bonberos69 le 30/11/2018 à 18:39

Quand je vois l’énergie déployé par certains pompiers ???? grève et manifestation et que d’un autre côté je vois des pompiers les musclent ruisselants dédicaçant leurs calendriers... je me pose de questions sur le mot solidarité..... pas crédible ...

Signaler Répondre

avatar
Seb le 30/11/2018 à 16:56

Bravo le sdmis

Signaler Répondre

avatar
Ca fait mal !!!!! le 30/11/2018 à 15:33

Hey les gars vous avez vu avec quelle rapidité votre hiérarchie vous répond par médias interposés ???

C'est preuve que dès que vous abordez la cause de votre mobilisation sur un autre angle, vous touchez le point sensible !!!

Au sujet du temps d'intervention.

C'est la parole de l'un contre la parole de l'autre !!

Encore une fois les gars, publiez les documents en votre possession, qui montrent indiscutablement que les temps d'intervention ne sont pas ceux présentés par votre hiérarchie !!!!!!

Vous démontrerez votre bonne foie, mais aussi vous permettrez aux victimes et leurs familles, victime de délais trop long d'agir sur le terrain judiciaire !!!

Continuez d'agir là où ça fait mal !!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.