Les ventes de matelas à Lyon sujet aux arnaques

Les ventes de matelas à Lyon sujet aux arnaques
Photo d'illustration - DR ©untrucparjour

La promotion semble alléchante... jusqu'au moment de payer l'addition.

Méfiance si vous souhaitez changer de matelas. La préfecture alerte la population sur un réseau d'escroquerie dans la région autour de la vente de matelas. Une enquête est en cours afin de démanteler le réseau.

Au départ, les produits sont présentés devant une camionnette avec une promotion défiant toute concurrence. Lors des échanges, le vendeur propose même de livrer et d'installer le bien, sans paiement en préalable. Ce n'est qu'au moment de cette installation que les choses se corsent.

Un paiement en plusieurs fois

Le marchand affiche alors le réel coût de la prestation, indiquant que le prix affiché lors de la première rencontre serait en fait le montant d’une réduction sur le prix réel du bien. Le vendeur propose alors d'échelonner les paiements par chèque. Il remet au final une facture sans réelle valeur, avec de fausses coordonnées.

Une fois l'affaire conclue, l'homme se charge d'encaisser les chèques et ne donne plus aucun signe de vie. Vous êtes alors tombés dans son piège, avec en prime un matelas de médiocre qualité.

La préfecture appelle les victimes de cette arnaque à les contacter, par mail, à l'adresse suivante : ddpp@rhone.gouv.fr. Dans ce dernier, on vous demande de joindre la copie des chèques et d'expliquer le procédé de l'escroc. La préfecture recommande, en outre, de ne pas se laisser attirer par des offres trop alléchantes. Elle rappelle également qu'un délai de rétractation de 14 jours doit obligatoirement être proposé dans tout contrat de ce type.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 14/01/2019 à 12:08
Dettinger a écrit le 14/01/2019 à 09h41

Parasites est 1 mot dangereux, cependant oui il y a 1 gros problème avec 1 grosse partie d’entre eux. Pas de revenu à part les sociaux, voitures et caravanes hors hors hors hors de prix. Fêtes à 100 000€, régulièrement diffusé sur TV.

Que des problèmes liés à l'utilisation du fric.

Et vous en redemandez... surement parce que ça vous arrange pour arriver au pouvoir (vous ou les idées que vous défendez).

Vivement la démocratie réelle directe et un système postmonétaire.

Signaler Répondre

avatar
Dettinger le 14/01/2019 à 09:41

Parasites est 1 mot dangereux, cependant oui il y a 1 gros problème avec 1 grosse partie d’entre eux. Pas de revenu à part les sociaux, voitures et caravanes hors hors hors hors de prix. Fêtes à 100 000€, régulièrement diffusé sur TV.

Signaler Répondre

avatar
Mais qui achète aussi le 14/01/2019 à 09:32

Non mais qui est assez con pour acheter un matelas sur un marché !!!
Il faut quand même réfléchir un peu, on le sait que quand c'est pas cher il y a arnaque. Tant qu'il y aura des neuneus pour croire au père noël il y aura de l'argent facile et donc des arnaques.

On voit des matelas sur les marchés, mais il ne me vient jamais à l'idée d'acheter un matelas entre les oranges et les patates.

Signaler Répondre

avatar
DTC le 14/01/2019 à 08:34

et sinon il faut payer en liquide ....et puis après comment ils achètent leur luxueux équipement ....la limite est à 3000 € non...on vous le dit tout le monde n'a pas les mêmes devoirs ....par contre ils abusent de leurs droits ...ils ici les gens du voyage ou parasites

Signaler Répondre

avatar
ecullois le 13/01/2019 à 22:26

Ils sont au marché d'ecully 2 fois par semaine !!!

Signaler Répondre

avatar
Avec la bénédiction du responsable du marché le 13/01/2019 à 21:07
Dettinger a écrit le 13/01/2019 à 20h01

Des gitans vendeurs de meubles en bois ou matelas, aux sorties des marchés qui s’installent à 9/10h, pour esquiver les placiers municipaux. Ils n’articulent pas volontairement le prix (hbbbbb), des ESCROCS à qui ils faut faire voir les crocs pour les calmer, du vécu sur tout les marchés de la région !!!

la police municipale fait-elle son travail ?

Signaler Répondre

avatar
Dettinger le 13/01/2019 à 20:01

Des gitans vendeurs de meubles en bois ou matelas, aux sorties des marchés qui s’installent à 9/10h, pour esquiver les placiers municipaux. Ils n’articulent pas volontairement le prix (hbbbbb), des ESCROCS à qui ils faut faire voir les crocs pour les calmer, du vécu sur tout les marchés de la région !!!

Signaler Répondre

avatar
le dernier éteindra la lumière le 13/01/2019 à 18:37
Jeansais a écrit le 13/01/2019 à 18h12

Comme aurait Raymond Devos:
"Je vais faire mes courses au marché mais j'y vais en marchant..et si un marchand veut me faire marcher...
il peut toujours courir...!"

tous sont poursuivis par le fantôme du percepteur qui crit "des souuuuuuus"

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 13/01/2019 à 18:12

Comme aurait Raymond Devos:
"Je vais faire mes courses au marché mais j'y vais en marchant..et si un marchand veut me faire marcher...
il peut toujours courir...!"

Signaler Répondre

avatar
Avec la bénédiction du responsable du marché le 13/01/2019 à 16:03
DTC a écrit le 13/01/2019 à 14h30

Gens du voyage non . Avec rcs en cours non? ! stationné vers Gerland , non? Bon alors l affaire est réglée , les voleurs remboursés , les volés punis ....tout va bien

N'oublions pas que ces personnes sont présentes sur les marchés, alors que ces derniers sont gérés par des gens de la mairie.
Est-ce que ce personnel vérifie la légalité de déclaration - enregistrement de ces vendeurs ?

Signaler Répondre

avatar
DTC le 13/01/2019 à 14:30

Gens du voyage non . Avec rcs en cours non? ! stationné vers Gerland , non? Bon alors l affaire est réglée , les voleurs remboursés , les volés punis ....tout va bien

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 13/01/2019 à 14:22

Il faudrait aussi que les patrouilles de police questionnent ce genre de vendeurs lorsqu'ils sont installés en marge des marchés hebdomadaires...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.