Un élu de Tarare condamné pour avoir voulu amener des explosifs sur une manifestation de gilets jaunes

Un élu de Tarare condamné pour avoir voulu amener des explosifs sur une manifestation de gilets jaunes
Photo d'illustration - LyonMag

Samedi, lors de l'acte XII des gilets jaunes, deux jeunes hommes avaient été interpellés à Valence.

Ces habitants de Tarare âgés de 27 ans transportaient dans leur véhicule des explosifs artisanaux, des fumigènes et des pétards.

Aux gendarmes qui avaient fait cette découverte, les deux individus avaient expliqué qu'ils ne comptaient pas s'en servir durant la manifestation des gilets jaunes. Mais qu'il s'agissait de leur matériel utilisé lors de sessions récurrentes d'airsoft.

"Monsieur le juge, ce ne sont pas des gilets jaunes que vous avez en face de vous, mais deux gamins sans défense, qui sont venus participer à la première manifestation de leur vie pour faire entendre leur opinion", a plaidé l'avocat de la défense, lundi, lors du passage des deux Tarariens en comparution immédiate.

Ils ont finalement été condamnés à 2000 euros d'amende avec un sursis de 5 ans. Ils ont également l'interdiction de détenir une arme durant la même période.

A noter que le profil de l'un des prévenus est étonnant. Franck Disdier est effectivement élu d'opposition (RN) au conseil municipal de Tarare.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Objectif Lune le 06/02/2019 à 20:12

Un peu jeunes les élus...

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 06/02/2019 à 08:51

peu d'élu mais souvent condamné au Rats Nationaux

Signaler Répondre

avatar
Le Petit Pop le 06/02/2019 à 07:02

Aucun commentaire type "une chance pour la France"?

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 05/02/2019 à 21:56
rien de neuf a écrit le 05/02/2019 à 09h48

toujours autant de tarés en liberté dans les rues

toujours la crédulité des juges... et encore, cette fois, ils sont passés devant le juge!!! combien de délinquant et individus dangereux sont relâchés avant ou juste après leur GAV sans passer devant le juge???

Avec des explosifs,pas beaucoup je pense...

Signaler Répondre

avatar
Time le 05/02/2019 à 20:21

Ils sont juste un peu en avance sur l'horaire parce que vu les armes accumulées dans les cités, la violence et la haine qui montent partout (autant que Macron dans les sondages..), çà ne nous annonce pas calme et sérénité dans les temps prochains.

Signaler Répondre

avatar
lamentable le 05/02/2019 à 11:35

Avoir tenté d'utiliser des explosifs, mêmes artisanaux, = tentative d'attentat !
Et seulement une amende avec un sursis de 5 ans....

Lamentable justice au service de crypto-fascistes !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 05/02/2019 à 10:34

" Deux gamins sans défense "...plaide leur avocat
l'avocat s'est oublié puisque c'est lui leur défense ?
Pauvre bichette !!
ces petits apprentis xéno-facho qui se font condamner à leur première manif...!

Signaler Répondre

avatar
rien de neuf le 05/02/2019 à 09:48

toujours autant de tarés en liberté dans les rues

toujours la crédulité des juges... et encore, cette fois, ils sont passés devant le juge!!! combien de délinquant et individus dangereux sont relâchés avant ou juste après leur GAV sans passer devant le juge???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.