Sept mineurs interpellés en marge de la manifestation anti pass sanitaire à Lyon

Sept mineurs interpellés en marge de la manifestation anti pass sanitaire à Lyon
Illustration - LyonMag

Quelques tensions ont éclaté samedi dernier place Bellecour à la fin du rassemblement anti pass sanitaire à Lyon.

Les forces de l’ordre ont été la cible de nombreux jets de projectiles. Bien qu’aucun blessé n’est à déplorer dans leurs rangs, les policiers ont interpellé sept mineurs aux alentours de 17h. Le plus jeune d’entre eux, âgé de seulement douze ans, a été mis en retenue tandis que les six autres ont été placés en garde à vue.

Tous ont été présentés au parquet ce dimanche. À noter également une huitième interpellation d’un Villeurbannais âgé de 21 ans un peu plus tard sur la place Rouville du 1er arrondissement de Lyon. Il continuait de participer à un attroupement malgré les sommations de se disperser. Il sera présenté au parquet ce lundi.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hubris3.0 le 11/08/2021 à 07:59

Des mineurs précocement politisés par l'extrême gauche caviardée !

Signaler Répondre

avatar
Gad le 10/08/2021 à 18:00
danilo a écrit le 09/08/2021 à 22h46

D'abord pour les politiques menteurs , en premier lieu !
Que ceux ci donnent et montrent le bon exemple d'abord !
Quand on voit dans toutes les magouilles qu'ils trempent !
Comment voulez vous avoir des jeunes éduqués ????????

Ce ne sont pas les parents qui éduquent leurs enfants ?
On nous mentirait ?

Signaler Répondre

avatar
Elipse le 10/08/2021 à 17:55
danilo a écrit le 09/08/2021 à 22h46

D'abord pour les politiques menteurs , en premier lieu !
Que ceux ci donnent et montrent le bon exemple d'abord !
Quand on voit dans toutes les magouilles qu'ils trempent !
Comment voulez vous avoir des jeunes éduqués ????????

Car c est les politiques qui eduquent nos jeunes ?

Signaler Répondre

avatar
Encore le 10/08/2021 à 08:34

Certainement les mêmes individus qui mettent les banlieues à feu !!! Où attaquent les forces de l'ordre dans les embuscades

Signaler Répondre

avatar
Sage le 10/08/2021 à 02:42
Mouchette a écrit le 09/08/2021 à 17h23

Macron à promis des prisons, mais il faudrait aussi réhabiliter les maisons de correction , pour les mineurs , filles et garçons....

C'est être plus fou que le fou d'espérer de la correction d'un homme qui ment, insulte, méprise, n'a pas de parole, ni aucun sens de la justice.

Signaler Répondre

avatar
danilo le 09/08/2021 à 22:46
Mouchette a écrit le 09/08/2021 à 17h23

Macron à promis des prisons, mais il faudrait aussi réhabiliter les maisons de correction , pour les mineurs , filles et garçons....

D'abord pour les politiques menteurs , en premier lieu !
Que ceux ci donnent et montrent le bon exemple d'abord !
Quand on voit dans toutes les magouilles qu'ils trempent !
Comment voulez vous avoir des jeunes éduqués ????????

Signaler Répondre

avatar
Yep … le 09/08/2021 à 21:04
Ben voyons a écrit le 09/08/2021 à 19h50

Oui oui c'est la faute à la société, l'éternelle rengaine... Cette société qui offre aux enfants l'école gratuite et la santé gratuite pendant que dans d'autres pays les jeunes de cet age, voir moins, doivent bosser comme des chiens pour faire vivre leur famille. Mais oui, méchante societé qui offre pas des PS4 et des Iphone gratos!

D’ailleurs c’est la prime de rentrée…. Faut vite acheter la PS5 ….

Signaler Répondre

avatar
Ben voyons le 09/08/2021 à 19:50
Zig a écrit le 09/08/2021 à 16h36

Ça changerait quoi que se soit Pierre, Mohamed, Lévi ou autres ?

Il y n'y a pas une catégorie de mineurs plus susceptible que les autres à manifester et jetter des cailloux sur les forces de l'ordre!

Quand dans une société des mineurs de 12 ans en arrivent à une telle extrémité, c'est que toute cette société marche sur la tête et doit se poser de sérieuses questions.

Et stigmatiser à tout va et n'importe comment telle ou telle communauté n'est pas la solution.

Oui oui c'est la faute à la société, l'éternelle rengaine... Cette société qui offre aux enfants l'école gratuite et la santé gratuite pendant que dans d'autres pays les jeunes de cet age, voir moins, doivent bosser comme des chiens pour faire vivre leur famille. Mais oui, méchante societé qui offre pas des PS4 et des Iphone gratos!

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 09/08/2021 à 17:52

Selon la loi française, les parents ne sont jamais et n'ont jamais été pénalement responsables des infractions pénales commises par leurs enfants mineurs. Ils ne peuvent pas être sanctionnés à leur place car la responsabilité pénale est personnelle : « nul n'est responsable pénalement que de son propre fait » (Code Pénal, art. 121-1).
Mais ils ONT UNE OBLIGATION DE RÉPARATION :-)
Les parents sont, par contre, civilement responsables des dommages causés par leurs enfants mineurs « habitant avec eux » (Code Civil, art. 1384), que ces dommages soient ou non consécutifs à une infraction pénale. Ainsi, « le père et la mère, en tant qu'ils exercent l'autorité parentale », sont tenus de verser les éventuels dommages et intérêts dus à la victime.

Signaler Répondre

avatar
Mouchette le 09/08/2021 à 17:23

Macron à promis des prisons, mais il faudrait aussi réhabiliter les maisons de correction , pour les mineurs , filles et garçons....

Signaler Répondre

avatar
Yo le 09/08/2021 à 16:42
Comme d hab a écrit le 09/08/2021 à 14h09

Je me remémore les moqueries des trolls de l extrême gauche quand j affirmais voir toutes les semaines des racailles faire dégénérer les manifs

Ce fait divers ne fait que confirmer mes dires

Mais tant qu il n y aura pas de patrouilles de police pour harceler systématiquement ces sauvages, et les interpeler, la situation ne changera pas…. Au profit d une politique autoritaire et liberticide de la macronie

Mais si la police infiltre les manifs pour faire ce que vous demandez, vous allez crier à la dictature et à la politique autoritaire et liberticide !

Signaler Répondre

avatar
Zig le 09/08/2021 à 16:36
encore un coup de a écrit le 09/08/2021 à 14h46

Jean baptiste et de son pote Barnabé c'est évident !
Ah non ? ce sont pas ceux la?
C e sont....?
on va pas y dire c'est interdit par la bien pensance et l hypocrisie .
ça, on peut y dire mais limite! Pauvre monde

Ça changerait quoi que se soit Pierre, Mohamed, Lévi ou autres ?

Il y n'y a pas une catégorie de mineurs plus susceptible que les autres à manifester et jetter des cailloux sur les forces de l'ordre!

Quand dans une société des mineurs de 12 ans en arrivent à une telle extrémité, c'est que toute cette société marche sur la tête et doit se poser de sérieuses questions.

Et stigmatiser à tout va et n'importe comment telle ou telle communauté n'est pas la solution.

Signaler Répondre

avatar
encore un coup de le 09/08/2021 à 14:46
Ah, la jeunesse! a écrit le 09/08/2021 à 13h35

"Le plus jeune d’entre eux, âgé de seulement douze ans"

Jean baptiste et de son pote Barnabé c'est évident !
Ah non ? ce sont pas ceux la?
C e sont....?
on va pas y dire c'est interdit par la bien pensance et l hypocrisie .
ça, on peut y dire mais limite! Pauvre monde

Signaler Répondre

avatar
Propaganda le 09/08/2021 à 14:25
Karadoc a écrit le 09/08/2021 à 13h55

Donc ce ne sont pas des participants à la manifestation contre le pass sanitaire

Exact, c'est les habituels debillozs de services que les médias s'empressent de mettre en avant pour effacer des protestations

Signaler Répondre

avatar
Comme d hab le 09/08/2021 à 14:09

Je me remémore les moqueries des trolls de l extrême gauche quand j affirmais voir toutes les semaines des racailles faire dégénérer les manifs

Ce fait divers ne fait que confirmer mes dires

Mais tant qu il n y aura pas de patrouilles de police pour harceler systématiquement ces sauvages, et les interpeler, la situation ne changera pas…. Au profit d une politique autoritaire et liberticide de la macronie

Signaler Répondre

avatar
Karadoc le 09/08/2021 à 13:55

Donc ce ne sont pas des participants à la manifestation contre le pass sanitaire

Signaler Répondre

avatar
Ah, la jeunesse! le 09/08/2021 à 13:35

"Le plus jeune d’entre eux, âgé de seulement douze ans"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.