La bataille d'un agriculteur contre Monsanto reprend mercredi à Lyon

La bataille d'un agriculteur contre Monsanto reprend mercredi à Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Le combat d'un agriculteur charentais contre Monsanto va reprendre à Lyon devant la cour d’appel ce mercredi.

C'est le quatrième procès de cette affaire débutée en 2007 contre la filiale allemande de Bayer. Paul François veut faire reconnaitre la responsabilité de l'entreprise dans son intoxication. L'agriculteur avait inhalé les vapeurs de Lasso, un herbicide de Mosanto, en 2004. Il souffre depuis de troubles neurologiques à ce jour, même après une longue hospitalisation.

La victime, et son avocat François Lafforgue, accusent la firme de "défaut d'information sur l'étiquette et non-respect du devoir de vigilance". Une conférence de presse tenue par l'association de défense aux victimes, Phytho-Victimes, se tiendra avant la reprise du procès.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 07/02/2019 à 10:24

c'est beau la rapidité de la justice...
à croire que ça arrange les "puissants" que ça traine... surtout quand la santé d'une victime est en jeu...

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 06/02/2019 à 18:59
il y en a qui commence tôt a écrit le 06/02/2019 à 10h17

tu ne t'abstiens pas de faire des fautes pour autant

Toi et tes fautes tu me saoules si tu es pas content dégage et va voir ailleurs si j y suis tu dois sûrement être un retraité de l école publique qui n a formée que des élèves qui sont arrivés en 6 ème sans savoir ni lirent ni ecrirent ni compter alors la boucle !!! et vu mon âge je trouve que je m en tire bien en français

Signaler Répondre

avatar
il y en a qui commence tôt le 06/02/2019 à 10:17
Papimouzo a écrit le 06/02/2019 à 09h15

Là. il y a donc a boire et a mangé en conséquence je m abstiens de toutes remarques ? mais je pense que pour ceuxqui réfléchissent ont s est compris

tu ne t'abstiens pas de faire des fautes pour autant

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 06/02/2019 à 09:15

Là. il y a donc a boire et a mangé en conséquence je m abstiens de toutes remarques ? mais je pense que pour ceuxqui réfléchissent ont s est compris

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.