Lyon : prison avec sursis pour un Gilet jaune surarmé

Lyon : prison avec sursis pour un Gilet jaune surarmé
Photo d'illustration - LyonMag

Le 14 décembre dernier, une tentative de blocage du port Edouard-Herriot de Lyon avait été menée par des Gilets jaunes de l’agglomération.

Dans la nuit, un homme en tenue orange avait fait son apparition parmi les manifestants avec, à la main, une batte de base-ball. De quoi inquiéter les personnes présentes sur place qui voulaient une action pacifique. Appelés sur place, les policiers interpelleront l’individu puisque dans son sac à dos, un marteau et un taser avaient notamment été retrouvés par les fonctionnaires.

Sous le coup d’un contrôle judiciaire, l’homme âgé de 36 ans a été condamné ce lundi par la justice. Malgré avoir expliqué qu’il voulait juste faire peur, cet agent commercial a écopé de six mois de prison avec sursis. Il a également l’interdiction de porter une arme durant 5 ans.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
beurk le 08/02/2019 à 21:23
soutient a écrit le 08/02/2019 à 20h25

Soutient à 100% aux policiers contre ces anarchistes et branleurs !

si vous connaissiez à minima l'anarchisme vous ne mettriez pas "anarchistes" et "branleurs" dans la même phrase.

Signaler Répondre

avatar
Jean Rachid le 08/02/2019 à 20:34

Justice de merde le mec qui vient avec un taser une batte de base-ball et il est condamné que de la prison avec sursis mais il faut pas s'étonner ou plaindre que tous les samedis soit le bordel car c'est pas avec ça que les gens vont arrêter de venir tout casser

Signaler Répondre

avatar
soutient le 08/02/2019 à 20:25

Soutient à 100% aux policiers contre ces anarchistes et branleurs !

Signaler Répondre

avatar
samfoex le 08/02/2019 à 18:34

Si la police n’était pas harcelée, peut-être ça se passerait mieux, les anarchistes de tous poils se régalent !

Signaler Répondre

avatar
Silence, on mutile ! le 08/02/2019 à 14:59

On parlera peut être de "justice" quand les flics ayant crevé des yeux et arraché des mains seront également jugés et condamnés ainsi que leur hiérarchie avec la même réactivité...

Signaler Répondre

avatar
al fareed le 08/02/2019 à 14:49

c'est ça qu'on appelle sur-armé?, les utiliser serait a peine de la légitime défense face aux violences policières

Signaler Répondre

avatar
SUNIS le 08/02/2019 à 14:18

Quel sinistre c*n !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.