Chiots et tatouages au Double Mixte ce week-end

Chiots et tatouages au Double Mixte ce week-end
Photo d'illustration - LyonMag

Deux évènements se tiendront au Double Mixte de Villeurbanne ce week-end : un salon du chiot et un salon du tatouage.

Le salon du chiot
Tous les amoureux des animaux pourront découvrir ce week-end des centaines de chiots et quelques chatons au Double Mixte. Ceux-ci auront tous plus de deux mois, et seront identifiés, vaccinés et soumis à des contrôles vétérinaires, pour s'assurer que chaque animal ira dans sa nouvelle famille en bonne santé.
Les éleveurs viendront des quatre coins de France pour présenter leurs chiots, pour la plupart inscrits au LOF (Livre des Origines Français).
Le salon sera ouvert de 10h à 18h les deux jours, et gratuit pour les moins de 3 ans. Au niveau des tarifs, ils seront de 3 euros pour les 3 à 11 ans, 5 euros jusqu'à 18 ans, et 7 euros pour les majeurs.

Le salon du tatouage
Et pour les amoureux des tatouages, au Double Mixte se déroulera également ce week-end la 22ème édition du salon du tatouage. De nombreux stands seront disponibles, permettant même aux visiteurs de se faire tatouer sur place.
Le salon sera ouvert de 11h à 23h le samedi et de 10h à 19h le dimanche. Pour les tarifs, ce sera 15 euros par personne, 25 pour tout le week-end et gratuit pour les moins de 12 ans.

Enfin, pour les deux salons, la restauration sera possible sur place, et le parking gratuit. Ils se dérouleront au Double Mixte, au 19 avenue Gaston Berger à Villeurbanne.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 09/02/2019 à 09:41
Sakura a écrit le 09/02/2019 à 07h57

Ai jamais compris que l.on puisse acheter des centaines d euros un animal, alors que dans tous les refuges, des centaines d animaux attendent qu on les adopte. .
Des vétérinaires seront là pour vérifierque animal ira en.bonne santé dans la famille,mais qui vérifie que la famille est bonne pour l animal.

Y'a peut être le besoin d' "acheter un animal vierge de passé" ...
?

Mais vous avez raison, ce commerce d'animaux à affreux. Source aussi de trafics et de mal traitance (pour certains).

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 09/02/2019 à 07:57

Ai jamais compris que l.on puisse acheter des centaines d euros un animal, alors que dans tous les refuges, des centaines d animaux attendent qu on les adopte. .
Des vétérinaires seront là pour vérifierque animal ira en.bonne santé dans la famille,mais qui vérifie que la famille est bonne pour l animal.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.