Un vaccin de Sanofi, produit près de Lyon, cible de poursuites aux Philippines

Un vaccin de Sanofi, produit près de Lyon, cible de poursuites aux Philippines
photo d'illustration - Lyonmag.com

Six responsables de Sanofi Pasteur font l'objet de poursuites aux Philippines pour négligences graves ayant entrainé la mort, deux ans après une campagne de vaccination publique menée dans le pays pour lutter contre la dengue.

Le géant pharmaceutique avait, fin 2017, annoncé que le vaccin, produit à Neuville-sur-Saône, pouvait aggraver les symptômes chez les personnes jamais infectées auparavant, en cas d'exposition au virus. La campagne de vaccination, qui visait les enfants, avait alors été suspendue. Depuis, une dizaine d'enfants ayant reçu une dose du Dengvaxia sont décédés, poussant les autorités philippines à ouvrir une enquête. A noter que des responsables du ministère philippin de la Santé sont également poursuivis, dans le cadre de cette procédure.

De son côté, Sanofi a toujours contesté un lien de causalité entre ces décès et son vaccin. Le Dengvaxia a, d'ailleurs, depuis été commercialisé en Europe, uniquement pour des personnes ayant déjà été infectées une fois par le virus de la dengue.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.