Gilets jaunes : interpellé avec de l'alcool à brûler et de l'acide chlorhydrique dans le sac

Gilets jaunes : interpellé avec de l'alcool à brûler et de l'acide chlorhydrique dans le sac
Image d'illustration-LyonMag

Un jeune Grenoblois a été arrêté ce samedi à Lyon dans le quartier de la Guillotière, place Gabriel Péri, lors d'un attroupement de "Gilets Jaunes".

L'Isérois de 19 ans, faisait partie d'un groupe dont l'un des membres avait jeté une bouteille sur l'un des véhicules des forces de l'ordre. A la suite de fouilles, des pétards, de l'alcool à brûler ou encore de l'acide chlorhydrique ont été retrouvés dans son sac. Des boulettes d'aluminium étaient également confectionnées, pour préparer des bombes artisanales lorsqu'elles sont associées à l'acide.

Le jeune a déclaré "être venu pacifiquement à Lyon", lors d'une première audition. Dans un deuxième temps, il a avoué avoir abandonné rapidement l'idée des bombes artisanales, et il ne voulait pas utiliser la bouteille d'alcool à brûler.

Il sera présenté au parquet de Lyon ce lundi.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rasle bol 69 le 07/03/2019 à 13:03

C'est ce genre d'individu qui discrédite tout le mouvement des GJ. Il faut une vraie sanction car l'intention était plus que criminelle.

Signaler Répondre

avatar
Rébellion sociale en marche le 07/03/2019 à 12:57
gilets noirs a écrit le 07/03/2019 à 12h09

Et du coup, les revendications sociales de ce jeune homme, c'était quoi?

arrêter de se faire racketter en permanence,pouvoir faire travailler l’économie pour tous . Et non la richesse que de quelques actionnaires multimillionnaires déjà .

Signaler Répondre

avatar
Vive les GJ le 07/03/2019 à 12:52
gilets noirs a écrit le 07/03/2019 à 12h09

Et du coup, les revendications sociales de ce jeune homme, c'était quoi?

Les meme que votre maître à penser Macron vivre mieux de son travail et non de l’assistanat. . Sans les corps intermédiaires ,il a fait brûler la France et ce n’est que le début.

Signaler Répondre

avatar
Santé financière en marche. le 07/03/2019 à 12:41

Bravo à tous les GJ. Qui défendent les causes noble de nos intérêts à Tous. C’est comme tout en France , un exemple,la sécurité sociale, a été crée pour tous les français par leur cotisation et prélèvements. Normalement,elle devrait leur appartenir en tant que sociétaire,mais ce n’est pas le cas . L’argent en a été détourné par les gouvernements successifs depuis les années 80 . On ne rembourse plus que le strict minimum, les médicaments sont fabriqués en Inde ou en chine et en plus même en payant on a des génériques. C’est vraiment se fouettée des gens. Pour les joindre le 3646 est en plus Payant,ect..... c’est devenu une usine à gaz qui devrait basculer dans le privé prochainement. En laissant le choix , au moins Ça , de pouvoir quitter le Titanic qui a déjà sombré et Coûte très cher à ses adhérents.

Signaler Répondre

avatar
gilets noirs le 07/03/2019 à 12:09

Et du coup, les revendications sociales de ce jeune homme, c'était quoi?

Signaler Répondre

avatar
juge red le 07/03/2019 à 08:57

du point de vue juridique
- rien n'interdit de transporter ces produits
- il ne les a pas utiliser pour nuire

Signaler Répondre

avatar
Point de vue le 07/03/2019 à 07:12

""Venu pacifiquement" avec des composants explosifs ! Drôle de conception de la paix ..Plus rien à voir avec l'esprit G,J, du début..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.